« Flash bashing »

Pin It

Bon, bon, bon, ce n’est pas moi qui le dit (cette fois-ci) et ça viens d’un des prêtres de la liberté d’expression sur le Web, Cory Doctorow, dans Informationweek. Alors qu’il explique comment générer du buzz auprès des bloggeurs, il a cette délicieuse sortie à propos de Flash:

Flash sites stink. Designers, architects and artists, this means you: putting your whole site into a giant Flash blob with no internal links, no way to copy a representative bit of text into a post or e-mail, and no way to point to a specific page means that a large number of bloggers and other word-of-mouthers will just pass on it. Also, sites like this are invisible to search engines. Your whole graduating class may be making Flash portfolios, but if you break with them, you'll get work from your site while they languish in search- and blogger-invisibility. PDFs stink. It's not a Web page (see "Have a link"). It's hard to copy and paste out of. It doesn't show up in browsers half the time. The Web is made of HTML.

Merci Michelle de m'avoir pointé l'article…

Imprimez ce billet Imprimez ce billet

Commentaires

  1. Jerome Paradis

    Je suis tombé sur un site fabriqué un peu imbécilement hier, celui de http://www.subaru.ca.
    Ce n’est pas le pire, parce que la majorité n’est pas du Flash.
    Le menu d’en haut est en Flash alors que la plupart des items mènent à des pages différentes. Le problème c’est qu’on perd des fonctionnalités (i.e.: « Right-click/Open link in new tab »). C’est donc difficile d’ouvrir différentes pages en mème temps à partir de liens sur la pages parce que certains liens sont en Flash.
    L’imbécilité c’est qu’on peut faire ce type de menu en HTML et CSS sans perdre de fonctionalité dans le fureteur. Le menu Flash est donc complètement inutile.

  2. CleoQc

    Yé! Ça fait des années que je m’oppose au Flash! J’ai même refusé des jobs quand on me disait qu’il fallait développer les sites en Flash. No way! Il n’est même pas installé sur mon disque dur! (non, pas vrai, il l’est, mais seulement actif dans Internet Explorer au cas où un site que je désire vraiment lire soit non navigable autrement, ainsi que quelques sites de jeu pour les enfants. Mon Firefox n’a pas Flash…)

  3. Christian Aubry

    Le problème que tu soulèves relève de l’utilisabilité, Jérôme. C’est quand même un peu drôle, plus de sept ans après le célèbre statement anti-Flash de Jakob Nielsen, que certains designers Web n’aient pas encore compris: le Web n’est pas une gravure de mode, c’est un écosystème et il faut le respecter. La nouveauté (si l’on peut dire), c’est que le rejet du design Flash par la vaste majorité des blogueurs constitue désormais un argument supplémentaire pour ne pas en abuser.

  4. Cedric

    Je suis bien d’accord avec toi. Je me demande d’ailleurs pourquoi le projet de Loic Le Meur (Seesmic) est entièrement en flash. Un problème de conception grave selon moi…