Facebook, l’accès au service permet de garder ses employés

Pin It

Dans un récent billet Les réseaux sociaux suivent une route similaire à celle de la messagerie instantanée je mentionnais que :

Beaucoup d’entreprises sont réticentes à permettre à leurs employés de naviguer sur les réseaux sociaux sur les heures de travail. Ces réseaux sont considérés comme une perte de temps. Encore peu d’entreprises considèrent qu’ils peuvent apporter une contribution significative à l’entreprise. Un papier blanc de MessageLabs, Social Networking: Brave New World or Revolution from Hell? (gratuit sur inscription), fait l’analogie entre les résistances envers les médias sociaux et ce qui s’est aussi produit envers la messagerie instantanée il y a quelques années.

Un sondage commandité par Telindus et mentionné dans ITBusinessedge.com révèle que 39% des 18-24 ans américains considéreront quitter leurs emplois si l’entreprise bloque Facebook et qu’un autre 21% seront dégoutés d’une telle pratique. Voilà des statistiques assez surprenantes qui militent pour l’ouverture des entreprises envers les médias sociaux. Il est aussi étrange de constater que les entreprises dépensent plusieurs dizaines de milliers de dollars pour embaucher un employé et que simultanément. Lorsqu’il est en emploie, on lui signifie qu’on ne lui fait pas suffisamment confiance pour naviguer de manière responsable durant ses heures de travail et qu’on décide pour lui des sites qu’il peut on ne peut pas accéder de son PC.

Imprimez ce billet Imprimez ce billet

Commentaires

  1. Bloquer FaceBook au boulot ? | BozarBlog

    [...] viens de lire une statistique assez intéressante chez l’amie Michelle à propos de l’accès à Facebook dans les entreprises. Je partage avec vous cette [...]

  2. delcroix

    et hop, dans la :-) revue de presse Facebook pour sa version intégrale ou sa version française :-)