Élection américaine, Internet dépasse les journaux chez les jeunes

Pin It

La peur de certains journalistes de voir débarquer les blogueurs dans leurs pattes n’est pas que virtuelle. Ils ont bien raison d’avoir peur et quoiqu’il soit très possible que certains partis politiques préfèrent accréditer des blogueurs favorables à leurs causes que d’avoir à gérer ces méchants journalistes aux dents longues et à la plume déontologiquement acérée (comme certains le supposent), la dernière campagne électorale américaine est suivie d’abord sur Internet avant de l’être dans les journaux papier. C’est ce qu’on apprend d’un récent rapport de PewInternet Research. Ironiquement, ce rapport m’est apparu via un Twitt du copain journaliste/blogueur Damien Van Achter qui le tire du réseau de veille et de réflexion journalistique Mediachronique fondée par l’autre copain journaliste/blogueur/consultant spécialisé pour le média écrit, Jeff Mignon. Les journalistes ne sont donc pas tous si réfractaires au Web, à ses intervenants et aux changements qu’ils apportent. Cependant, pour l’instant, nos politiciens, partis politiques et journalistes traditionnels peuvent encore bayer aux corneilles puisque nous avons du retard sur nos questionnements et nos pratiques d’intégrations des blogueurs sur la scène politique, que nos internautes sont moins actifs en ligne que le reste du Canada et que lorsqu’ils sont actifs en lignes, ils aiment bien aller voir ailleurs qu’ici
Dans Pew Internet :

While use of the web has seen considerable growth, the percentage of Americans relying on TV and newspapers for campaign news has remained relatively flat since 2004. The internet now rivals newspapers as a main source for campaign news. And with so much interest in the election next week, the public’s use of the internet as a campaign news source is up even since the primaries earlier this year. In March, 26% cited the internet as a main source for election news, while the percentages citing television and newspapers remain largely unchanged.

Not surprisingly, the internet is a considerably more popular source for campaign news among younger Americans than among older ones. Nearly three times as many people ages 18 to 29 mention the internet as mention newspapers as a main source of election news (49% vs. 17%). Nearly the opposite is true among those over age 50: some 22% rely on the internet for election news while 39% look to newspapers. Compared with 2004, use of the internet for election news has increased across all age groups. Among the youngest cohort (age 18-29), TV has lost significant ground to the internet.

Imprimez ce billet Imprimez ce billet

Commentaires

  1. Briac

    Intéressant, j’aimerais bien voir une analyse qualitative sur ce qui concerne internet : en quelle proportion les internautes consultent les sites de grands réseaux ou des blogs « influenceurs » ou bien diversifient leurs sources dans différentes offres (plus petits blogs, microblogging, forums, blogs étrangers/site de news étranger etc…) Internet, c’est vaste :)
    Existe-t-il une cartographie de la campagne 2008 sur internet ?
    (genre http://www.blogopole.fr/)

  2. Michelle Blanc

    Pas à ma connaisance

  3. Olivier

    L’anglais est supérieur au français là dessus : newspaper, internet; journalist. Français : journal, internet (toile); journaliste. En anglais on comprend mieux qu’un journaliste peut écrire où il veut pas juste dans le journal.