Le Web est comme l’univers

Pin It

J’utilise souvent l’allégorie de l’univers pour parler du Web. Je la donne en exemple à mes clients lorsqu’ils me rencontrent et je l’utilise lors de mes conférences. Je l’avais d’ailleurs utilisé lors de ma conférence pour les potes français à Lille. Hier, sans doute par synchronicité, Alex Lauzon twitte exactement la même image. Je vais donc la développer de nouveau ici. Tout comme l’univers, le Web est en constante expansion et comme celui-ci, les astres et les planètes sont en interrelations et gravitent les uns autour des autres. Pour être réellement efficace, votre présence Web (idéalement avec un blogue) est comme un soleil. Mais il a besoin de planètes qui gravitent autour. Ces planètes sont vos présences médias sociaux qui servent de faire-valoir à votre soleil. Ainsi, vous vous créez une page Flickr, Youtube (ou Dailymotion pour les potes français) Twitter, Facebook, Friendfeed, Slideshare et.al. Mais il y a aussi d’autres soleils dans l’univers. Ces autres soleils sont ce que nous appelons des sites d’autorité. Pour donner un exemple, si vous êtes un manufacturier de laptop, les sites d’autorité de votre domaine seront, par exemple, PCmag ou Protegez-vous qui feront des listes et analyses de laptop, qui influeront sur le processus décisionnel des clients. Ils visiteront d’abord ces sites avant de se faire une idée sur les laptops qu’ils magasineront par la suite. Vous vous devez donc d’être aussi présents sur ces soleils, afin d’être réellement efficaces en lignes. Les sites d’autorité varieront grandement d’une industrie ou d’un secteur à l’autre. Voilà donc mon image qui est inscrite ici, pour la postérité…

MAJ
Cette mise à jour m’est inspirée du commentaire de Louis Sabourin :

Sans vouloir trop cogiter là dessus, c’est un parallèle qui est fascinant. Il reste à définir ou à mettre en parallèle les trous noirs, les météorites et autres corps célestes!

Voici donc ma réflexion sur les autres corps célestes. Les trous noirs sont les sites en Flash et autres javascript, les météores sont les pourriels et les comètes sont les agrégateurs de contenu. Dieu (ou le diable) est pour l’instant Google mais peut-être sera-t-il détrôné prochainement par Facebook, comme je l’expliquais dans mon billet Facebook versus Google dans le contexte de l’achat de Friendfeed

Imprimez ce billet Imprimez ce billet

Commentaires

  1. Luc Gendron

    Univers ou environnement, soleil ou noyau moléculaire, ces métaphores font références au caractère dynamique ou organique voire même un peu chaotique du Web. De toute façon, c’est ce qui le rend passionnant.

    Continue d’être le soleil de ton univers. La chaleur de tes connaissances et de tes réflexions nous réchauffe et nous inspire. Dans mon environnement infini, je poursuivrai le renforcement des liens de ma molécule! ;-)

  2. Louis Sabourin

    Sans vouloir trop cogiter là dessus, c’est un parallèle qui est fascinant.
    Il reste à définir ou à mettre en parallèle les trous noirs, les météorites et autres corps célestes!

  3. Marie-Ève Baron

    Ça sonne familier à mes oreilles! La seule différence c’est la distance entre les étoiles!

  4. Francis Vallieres

    Héhé, c’est un métaphore qui est souvent employé dans le milieu. Les trous noirs c’est en fait les sites qui n’ont aucun liens externes (ou tous en nofollow) tel que Wikipedia et le NY Times. On peut d’ailleurs voir l’effet du nouveau traitement des nofollow sur les trous noirs depuis l’an dernier avec Alexa/Compete/Ton Outil de Prédiction préféré.
    Le terme existe depuis près d’un an, la source étant http://seoblackhat.com/2008/09/08/black-hole-seo/

    Pour les météores j’aime bien l’idée du spam, particulièrement ceux fait en black hat seo, qui apparaisse, prenne toute la place et disparaissent aussi vite :)

    Pour les comètes je sais pas trop franchement.

    Et pour FaceBook devenant un concurrent sérieux à Google dans le domaine de la recherche ? Parlez en à Bing/Yahoo ;)

  5. Claude Théoret

    Très drole coincidence Michelle, ici en fait on utilise les même techniques d’analyse de données que j’ai utilisé comme astrophysicien. En fait dans le Hour d’hier on m’a identifier comme une des nouvelle personne a suivre à Montréal dans leurs ‘Hot Shots’ issue exactement pour avoir adapté ces techniques au Web 2.0 http://www.hour.ca/news/news.aspx?iIDArticle=18063.

  6. Samuel Lavoie

    La mention des trous noir ma fait directement penser au vieux post de seo black hat tout comme Francis! vraiment édifiant ces sites comme le nytimes…

    et puis les sites en Flash c’est sur c’est quelque chose mais bon la même rengaine qu’il faut répéter encore et encore… :-/

  7. Twitter Trackbacks for Le web est comme l’univers • Michelle Blanc, M.Sc. commerce électronique. Marketing Internet, consultante, [michelleblanc.com] on Topsy.com

    […] Le web est comme l’univers • Michelle Blanc, M.Sc. commerce électronique. Marketing Internet, c… http://www.michelleblanc.com/2009/08/21/web-est-comme-l-univers – view page – cached #Michelle Blanc, M.Sc. commerce électronique. Marketing Internet, consultante, conférencière et auteure RSS Feed — From the page […]

  8. Olivier

    Madame Soleil réincarnée.

    « La chaleur de tes connaissances et de tes réflexions nous réchauffe et nous inspire. » – Luc Gendron

    « Son savant mélange d’astrologie mais surtout de psychologie, sa voix chaude et son optimisme à tout crin réconfortaient le plus déprimé. » http://www.humanite.fr/1993-09-02_Articles_-Madame-Soleil-prend-sa-retraite

  9. Brian le Golem

    Je voulais connaitre votre position plus détaillée sur les javascript (je connais celle sur le Flash): apparemment, de ce que l’on m’avait expliqué, un texte en javascript avec une mise en forme simple (rollover)apparait en référencement. C’est vrai que pour Flash et pour les images, ce n’est pas le cas.
    Est-ce que le javascript (lorsque trop complexe, avec image ou video) ne se verrait pas dans les moteurs de recherche?

  10. Conférence de Michelle Blanc: les médias sociaux… et puis après? « hugo.frappier

    […] Il ne faut pas juste avoir un site web ou un blogue.  Il faut que des sites d’autorité pointent vers nous.  Le réflexe du consommateur n’est pas toujours de faire une recherche Google.  Il va souvent commencer par les sites d’autorité comme Protégez-vous, PCMag, MacWorld, un ordre professionnel, … (billet) […]