Avis à ces chers étudiants

Pin It

Il m’est arrivé souvent et il m’arrivera encore de participer à certains travaux d’étudiants qui prennent la forme d’entrevues spécialisées sur ma pratique d’affaires (ou plus rarement sur ma condition, comme je l’ai fait ici pour un étudiant de secondaire cinq). J’ai déjà été étudiante et j’avais grandement apprécié le dévouement des entreprises qui avaient accepté de participer à certains travaux que nous devions faire pour eux (comme une réingénierie des processus d’affaires pour un ancien patron ou une analyse stratégique pour une entreprise qui devint par la suite le premier client payant de ma première firme de consultation).

Je dois cependant vous aviser de quelques éléments qui orienteront mon acceptation ou non de vous aider.

  • Je ne ferais jamais le travail de recherche à votre place. Même s’il est vrai que je suis dans un domaine de pointe et que les écoles sont en retard sur les pratiques dont je discute ici, avant de me rejoindre, faites les lectures nécessaires dans mon blogue, visitez les diverses catégories et utilisez mon moteur de recherche interne. Ne me demandez surtout pas de vous réécrire des choses dont j’ai déjà parlé ici ou de vous indiquer ou se trouvent ces contenus. Faites le minimum de recherche vous-mêmes.
  • J’aime pousser la réflexion un peu plus loin. Posez-moi donc des questions spécifiques qui illustrent que vous avez déjà lu mes contenus et que vous voulez participer à l’élaboration d’une nouvelle dynamique ou d’une nouvelle vision stratégique. Je n’aime pas me répéter gratuitement (pour les clients qui me paient, c’est différent).
  • Prenez la peine de me rejoindre longtemps d’avance pour qu’on fixe un rendez-vous et que vous ne soyez pas pris au dépourvu.
  • Intéressez-moi à votre projet. Je ne vous connais pas et je ne vous dois rien. Si vous voulez avoir mon temps et mon intérêt, soyez pertinent…
  • Malgré toutes ces mises en garde, il est possible que je ne puisse acquiescer à votre demande. Mon objectif premier est de faire vivre ma boîte, Yulbiz et de profiter de la vie le peu de temps libre qu’il me reste. Votre travail de session, recherche, entrevue ou autre est une demande qui gruge du temps sur mon objectif premier et bonne chance à vous…

Imprimez ce billet Imprimez ce billet

Commentaires

  1. ipub

    Savez-vous s’il existe d’ores et déjà un module de formation « web social » offerte au Québec (HEC, UDM, McGill) ?

  2. Langis Rouillard

    Je vous trouve bien généreuse d’aider une seule personne dans la réalisation d’un travail scolaire. Dans notre domaine, on se contente d’inviter les personnalités à donner une conférence rejoignant ainsi des dizaines voir même des centaines d’élèves comme ce fut le cas avec Hubert Reeves ici au Collège Ahuntsic. Je comprends cependant que peu de gens peuvent fournir de l’expertise et des témoignages en lien avec votre entreprise (ou votre condition).
    De mon point de vue d’enseignant, vos conditions pour accepter de participer à cette forme d’aide m’apparaissent tout à fait raisonnables.

  3. Aider un étudiant, des fois ça fait des petits | marketing-internet.ma

    […] P.-S. Aux étudiants qui lisent ce billet, avant de me contacter je vous invite à lire mon billet Avis à ces chers étudiants […]

  4. luc Sauvé

    Oui les écoles sont en retard sur les nouvelles technologies;
    nombre d’ordinateur par classe, utilisation des médias sociaux,formation du personnel…
    Mais il y a tout de même des choses qui se font, particulièrement en création. Les élèves sont de grands consommateurs de contenu.Il est de notre devoir en tant qu’enseignants de leurs montrer à être aussi des créateurs intelligents.
    Voici des exemples de réalisations de niveau secondaire:

    http://www.youtube.com/user/0910dm?feature=mhum#g/u

  5. Michelle Blanc: Les médias sociaux = la jeunesse est allumée | Pierre Duhamel

    […] Voici un échange de courriel que j’ai eu avec un étudiant de secondaire cinq (avec permission de diffuser). Ça me rassure d’observer la qualité de son travail et suis très fière d’avoir participé à celui-ci. Aux autres étudiants, avant de m’écrire pour me demander de participer à vos trucs, prenez le temps de lire mon billet : Avis à ces chers étudiants […]

  6. Boisvert

    Chère madame Blanc,

    Je vous dis « chère », car vous l’êtes déjà à mes yeux. Votre présence à notre cours « Communication interactive en entreprise » jeudi dernier m’a fait découvrir tout votre professionnalisme, votre dynamisme et votre passion envers un métier qui en est encore à ses prémisses. Vous êtes une communicatrice née. Votre vision m’a fait réaliser qu’en travaillant sur un sujet qui nous passionne, on peut arriver à de grandes choses. Merci d’avoir répondu à nos questions lors du cours. J’espère avoir l’occasion de vous revoir. Rien que pour vous amuser, vous irez lire un de mes billets : Bon relationniste, bon amant? http://rep2100.wordpress.com/2012/04/10/bon-relationniste-bon-amant/ que j’ai écrit au cours précédent, qui traitait de relations publiques. Merci.
    Lyne Boisvert