Les médias sociaux ont un impact positif sur le recrutement des étudiants au CEGEP

Pin It

Ça fait déjà une couple d’années que je rencontre différents gestionnaires de CEGEP, pour parler de l’implantation des médias sociaux dans leurs institutions, pour la communication interne, externe, à des fins pédagogiques, marketing, de relations publiques ou de recrutement. J’ai d’ailleurs déjà agit à titre de « conférencier médias sociaux » (notez que j’écris conférencier plutôt que conférencière parce que c’est ce que les gens cherchent dans Google) pour La fédération des CEGEPs du Québec. La résistance aux changements y est forte et souvent elle vient du corps professoral. Toujours est-il que cette semaine je rencontrais monsieur Normand Guilbeault qui est directeur, systèmes et technologies de l’information au Collège Édouard-Montpetit. Après notre rencontre je twittais :

Termine session avec gestionnaire TI d’un CEGEP = c’est encourageant de voir des gestionnaires ouverts face aux MS dans contexte éducationel

C’est alors que dans ma boîte courriel apparaît le message suivant (avec la permission de faire paraître et le gras est de moi) :

Bonjour Mme Blanc,

Je viens de lire votre tweet : « Termine session avec gestionnaire TI d’un CEGEP = c’est encourageant de voir des gestionnaires ouverts face aux MS dans contexte éducationel »

Au Cégep de La Pocatière, les gestionnaires croient tellement aux médias sociaux qu’ils ont crée un poste de gestionnaire de communauté que j’occupe humblement.

Présentement, on s’en sert ici comme outil de recrutement et pour guider les étudiants internationaux dans le processus d’admission. Avec comme résultat que nous sommes un des seuls Cégep a pouvoir bénéficier d’une véritable hausse de clientèle en ces temps de chute démographiques. Une hausse marquée sans l’ajout de nouveaux programme, il va s’en dire.

Tant mieux si j’ai pu avoir un rôle à jouer là-dedans. Plus j’utilise les MS pour le travail, et non comme loisir, plus je suis à même de constater et de comprendre le potentiel derrière tout ça et ça m’emballe vraiment.

Salutations,

Mathieu Sirois
Gestionnaire de communauté
CEGEP De La Pocatiàre

Puis, quelques heures plus tard, sur mon mur Facebook, de monsieur Guilbeault

Rencontre agréable voire édifiante! Michelle m’a aidé à mieux cibler l’offre de service et l’utilisation corporative des MS, à orienter le développement futur de nos blogues et à construire un argumentaire pour atténuer la mauvaise opinion que se font certains de nos professeurs sur l’usage des MS par les élèves à la bibliothèque et dans nos laboratoires…et puis Michelle est une fille sympa et fort intéressante à converser…
Normand Guilbault

Ma conclusion

Comme le mentionne monsieur Sirois, des bénéfices d’affaires sont bien présents grâce aux médias sociaux et monsieur Guilbeault souligne avec justesse que la mauvaise opinion que se font certains intervenants éducatifs des médias sociaux, est certainement encore l’un des freins majeurs à l’adoption positive et innovante de ceux-ci dans des contextes beaucoup plus variés que le strict recrutement de nouveaux étudiants.

Imprimez ce billet Imprimez ce billet

Commentaires

  1. Nicolas Simon

    Bonjour Michelle,

    Je m’occupe des médias sociaux du Cégep de Trois-Rivières. Ça fait 3 ans qu’on utilise FB et cie. L’expérience la plus marquante que j’ai vécu date de quelques jours. En effet, une situation d’urgence (un incendie) a forcé l’évacuation complète d’un pavillon.

    Facebook nous a permi une communication directe avec des centaines d’étudiants. Pour les gestionnaires de communication que nous sommes, nous avons été ébloui par l’efficacité et l’instantanéité de ce média.

    Malgré la situation d’urgence, nous avons contrôlé le message du début à la fin. Toute une leçon de communication!

    Au plaisir de te lire.

  2. Kaven Brassard

    C’est une excellente nouvelle ça! Il n’y a pas que dans le domaine de l’emploi qu’il est nécessaire de recruter. Cette manière d’utilisation des médias sociaux aux fins d’attirer de futurs étudiants pourrait permettre à de nombreuses régions de ne pas se dégrader complètement au cours des prochaines années.

    Étant personnellement ambassadeur du regroupement d’établissements « La vie nous rapproche », du réseaux de la santé et des services sociaux de Lanaudière, je suis à même de constater l’importance d’intéresser des jeunes et des moins jeunes à s’installer en région avec tout l’argumentaire que cela nécessite : mode de vie rurale, accès facile à la ville, près des grands centres urbains, qualité de vie supérieure, quasi absence de trafic, etc.

    Les plus petits ou moins populaires n’ont pas le choix d’effectuer des actions concrètes afin de se démarquer. La popularité encore grandissante des médias sociaux est un moyen ne demandant pas ou peu de déplacement. C’est la beauté du Web 2.0 et de toute l’interaction qu’il engendre qui en fait un moyen de premier plan.

    Kaven Brassard
    Ambassadeur de lavienousrapproche.com

  3. Tommy Lebel

    Plus les gens – gestionnaires et professeurs – seront éduqués à ce sujet, plus les craintes s’effaceront et feront place aux avantages indéniables que représentent ces outils pour rejoindre la jeune clientèle des cégeps qui n’a pas connu un monde sans internet. Je crois que nous sommes qu’au tout début de cette prise de conscience et qu’il est grand temps d’embrasser ces nouveaux moyens de communication qui ne sont pas qu’une mode passagère.

    Je crois également qu’avec une bonne compréhension des outils disponibles et une bonne préparation où les cégeps doivent se demander « pourquoi utiliser les médias sociaux à notre cégep, dans notre contexte» qu’ils pourront trouver plusieurs utilisations innovatrices qui profiteront tant aux étudiants (potentiels, actuels et gradués) qu’aux employés (potentiels, actuels et retraités!). Souvent, une simple présence active et soutenue sur Facebook ou Twitter peut aider les étudiants et employés potentiels à se forger une première impression favorable et faire pencher la balance vers un cégep ou un autre…

    Il est très intéressant et stimulant de constater l’intérêt grandissant pour les médias sociaux dans le milieu collégial. Effectivement, de plus en plus de cégeps dont le Collège Édouard-Montpetit (qui est notamment le seul cégep présent iTune U) ont une présence active sur plusieurs médias sociaux. Une étude que j’ai menée tout récemment a démontré que 62% des établissements postsecondaires québécois sont présents dans au moins 3 réseaux sociaux (http://tlebel.com/blogue/presence-des-etablissements-denseignement-postsecondaires-quebecois-dans-les-medias-sociaux/2011/09/06/).

  4. Les médias sociaux ont un impact positif sur le recrutement des étudiants au CEGEP | Bienvenue! | %blog_URL%

    […] Les médias sociaux ont un impact positif sur le recrutement des étudiants au CEGEP […]

  5. Mon topo de la 36e semaine – 2011-09-04 @ 2011-09-11 « R W C ©

    […] Les médias sociaux ont un impact positif sur le recrutement des étudiants au CEGEP -> Source http://www.michelleblanc.com […]

  6. Lorraine Ouellette

    Très intéressant comme billet. Eh oui, il n’y a pas que pour le recrutement que l’on peut utiliser les médias sociaux. Je travaille comme conseillère pédagogique TIC au Cégep de Victoriaville et j’ai eu l’occasion de travailler avec notre enseignante en techniques de comptabilité et gestion, Josée Bilodeau, dans le cadre de son nouveau cours de marketing électronique. Il va sans dire qu’elle voulait traiter des médias sociaux et quoi de mieux que d’explorer l’outil pour convaincre les étudiants de son efficacité. Elle a créé un Facebook et elle s’en sert pour entrer en contact avec ses étudiants, leur fournir des sources, recueillir les commentaires et même lancer de bonnes blagues. Depuis sa création, elle a ajouté à ses « amis », des intervenants externes qu’elle peut contacter mais qui peuvent aussi apporter leur grain de sel. Les étudiants de ce programme sont sur portable dans la majorité de leurs cours donc branché de partout et sur Facebook ils y sont tous et même durant les cours. Vaut donc mieux s’en servir de façon pédagogique sinon gare à l’égarement durant les cours !!!. Nous avons eu l’occasion d’aller raconter cette expérience au dernier colloque collégial de l’AQPC et qu’elle ne fut pas notre surprise d’avoir plus de 200 personnes à notre atelier. Comme de quoi il y a un grand intérêt pour l’utilisation de l’outil aussi au niveau pédagogique. On en est au balbutiement de l’exploitation de l’outil mais il y a sûrement d’autres belles utilisations à venir.

  7. Les collèges et les médias sociaux | Blogue technopédagogique

    […] Si le sujet vous intéresse, allez aussi consulter le billet de Michelle Blanc écrit suite à la rencontre que nous avons eu avec elle. Elle évoque la place des médias sociaux dans les stratégies de recrutement des collèges: Les médias sociaux ont un impact positif sur le recrutement des étudiants au CEGEP […]

  8. un billet de Michelle Blanc titré : Les médias sociaux ont un impact positif sur le recrutement des étudiants au CEGEP | Pédagoblogue

    […] http://www.michelleblanc.com/2011/09/09/les-medias-sociaux-ont-un-impact-positif-sur-le-recrutement-… […]

  9. MGR

    Au Cégep Marie-Victorin, les médias sociaux sont de plus en plus au coeur de nos stratégies de communication. La progression est hallucinante tous les ans. De plus en plus, le personnel de l’établissement est sensibilisé à l’importance des médias sociaux, ce qui facilite mon travail lorsque je propose de nouvelles idées.

  10. Mon topo de la 36e semaine – 2011-09-04 @ 2011-09-11 |

    […] Les médias sociaux ont un impact positif sur le recrutement des étudiants au CEGEP -> Source http://www.michelleblanc.com […]