Le talon d’Achille de Pinterest

Pin It

Depuis quelques mois Pinterest est la nouvelle « darling » des médias sociaux.

Wikipedia

Pinterest is a pinboard-styled social photo sharing website. The service allows users to create and manage theme-based image collections. The site’s mission statement is to « connect everyone in the world through the ‘things’ they find interesting. » Pinterest is managed by Cold Brew Labs, a team based in Palo Alto, California. It is speculated that Pinterest is used more by women than men. The simplicity to share interest such as fashion and food caters to the demographic of women. Its current usage has made Pinterest a useful and rising tool for e-commerce. The continuation of its growth and reach partly depends on the help it gets from major social players

Le site est clairement intéressant pour les usagers et pour les organisations à plusieurs égards. Mais il comporte aussi « un gros risque » à son modèle d’affaires. Mais avant de vous l’illustrer, je soulique que Pinterest est avantageux dans un contexte d’affaires et de vente au détail (comme en discute Benoît Descary dans son billet Utiliser Pinterest dans un contexte d’affaires : 9 astuces ou copyblogger 56 Ways to Market Your Business on Pinterest), dans un contexte culturel puisque déjà les acteurs de cinéma, de théâtre, les sculpteurs, les architectes, peintres, grand chef cuisinier (et marmitons), écrivains et autres industries culturelles ayant des images associées à leur art (photos ou vidéo) sont déjà des vedettes de ce réseau et pour l’industrie touristique puisque les photos des lieux touristiques sont déjà très prisées par les usagers (plus de détails dans l’article Pinterest for tourism: the best thing since vanilla?).

Mais il s’avère que le point fort de Pinterest, le partage de photos et de vidéos que l’on « pin » à partir de sites Web divers, est aussi son talon d’Achile. Je m’explique. Si vous êtes une organisation qui utilise Pinterest pour vous faire du trafic, c’est intéressant et ça peut certainement être rentable. Par contre, si vous êtes le titulaire de droits d’auteurs sur une œuvre, que vous la partagiez sur votre site web, mais que vous en conserviez tous les droits d’utilisation, il n’est pas évident que vous voyez d’un bon œil qu’un usager partage cette œuvre sur Pinterest en la « pinant ». Qui plus est, pour faire circuler les photos sur Pinterest, qui sont hébergé sur le serveur du propriétaire de la photo ou du vidéo qui circule ainsi, Pinterest gruge des ressources (trafic, bande passante, ressources serveur et autre) qui ne lui appartient pas et qu’il n’est pas certain qu’elle en a eu les droits. Ce sera donc des enjeux d’affaires, légaux et technologiques qui risquent de faire les manchettes dans les prochains mois… (voir l’article de PaidContent : Pinterest: Is It A Facebook Or A Grokster?)

MAJ

Comme quoi je n’étais pas dans le champ tant que ça, ce matin je lis la nouvelle Flickr disables Pinterest pins on copyrighted images (exclusive) sur VentureBeat. Outre la nouvelle que Flickr rend indisponible le « pinnage » des photos protégées par droit d’auteurs de son site, on peut y lire entre autres comment Pinterest à son tour tente de minimiser les dégâts et poursuites éventuelles :

To protect itself from copyright lawsuits, and appease disgruntled photographers and publishers, the young social media company introduced a snippet of code Monday that website owners can now add to their sites to prevent unwanted pinning. If a person on Pinterest attempts to share something from a site with that code in place, she will see a message that reads: “This site doesn’t allow pinning to Pinterest. Please contact the owner with any questions. Thanks for visiting!”

Le problème avec ça est que Pinterest offre aux éditeurs de sites de rendre Pinterest inactif sur leur propriété, mais en réalité le « fardeau » de la protection des droits (mon avis non juridique) revient en fait aux usagers et à Pinterest lui-même. C’est un peu comme MegaUpload qui soulignait l’importance de ne pas partager des œuvres protégées, mais dont le proprio est maintenant en taule…

Imprimez ce billet Imprimez ce billet

Commentaires

  1. dave kealey

    thought provoking as always, Michelle. Tres bien ecrit. merci.

  2. ethan

    Au moment où je me disais que Pinterest pouvait avoir un intérêt majeur pour les photographes Vs Flickr dont je ne suis pas fan de la présentation mais très efficace sur les droits d’auteurs. Tu arrives avec cet article qui une fois encore apporte une approche très intéressante, merci…

  3. Lyne Baillargeon

    Lu cette semaine ce billet sur comment bloquer les « pins » de Pinterest avec une balise META : http://www.fredzone.org/bloquer-les-pins-de-pinterest-893. Reste à savoir si c’est une bonne idée… Il me semble que cela risque de frustrer les utilisateurs.

  4. David

    Merci Michelle pour ce billet qui présente les choses sous une autre perspective.

    J’aurai voulu me pencher sur les diverses applications d’enjeux de réputation et de guerre de l’info… Mais finalement, le web est très réactif et voici donc l’un des tous premiers exemple, course à la présidentiel oblige: http://pinterest.com/nicolassarkozy/

    Bien sûr, je ne doute pas que la censure frappera assez vite, vu ce qu’il s’est passé avec certains comptes Twitter il y a quelques jours.

    David

  5. Jeremy

    Bonjour,

    Si cela vous intéresse, l’avis différent d’un photographe :

    http://www.stuckincustoms.com/2012/02/13/why-photographers-should-stop-complaining-about-copyright-and-embrace-pinterest/

  6. Josée

    N’ayant rien a vendre et m’intéressants a tout, Pinterest est pour moi, un  »machin » qui me permet de retrouver les choses que j’ai aimé sur le web pour ainsi mieux les utiliser. Pas pour rien qu’il y a beaucoup de femme et les sites de création-bidounages sont populaire.
    Une amie a  »pinée » un machin, je le repine chez moi et je visite le site ou j’y mets des minutes voire des heures de plaisir. Des découvertes entre  »ami ».
    Je vois mal le probleme des droits d’auteur sur ce site, puisqu’il redirige vers le site initial d’un élément  »piné » . Ce n’est pas du copier-coller.
    Besoin d’éclairage pour ce dernier point
    Bonne journée

  7. Le talon d’Achille de Pinterest | Bienvenue! | %blog_URL%

    [...] Le talon d’Achille de Pinterest [...]

  8. David Labouré

    Empêcher les « pins » à l’aide de la balise META est vraiment à double tranchant, car rien n’empêche l’internaute à enregistrer l’image sur son disque et à la « piner » par la suite. Dans ce cas, le site propriétaire de l’image perd tout car il n’y aura plus le moindre lien sur son site.
    Perso, j’aurais envie de dire : « C’est bien fait pour lui! » ;)

  9. Utiliser le Réseau Social Pinterest pour Accroître Votre Visibilité Sur Le Web? |

    [...] Le Talon d’Achille de Pinterest Michelle Blanc [...]

  10. Petite incursion dans les bureaux de Pinterest

    [...] Pinterest, ils en parlent :P interest a envoyé plus de trafic que Twitter en février !Le talon d’Achille de PinterestUtiliser Pinterest dans un contexte d’affaires : 9 astucesSource : Mashable Steve MindSixEx-enfant [...]