Analyse du conflit étudiants gouvernement sur Twitter, et le gagnant est ?

Pin It

On parle plus en plus souvent de l’impact de twitter sur la couverture médiatique d’enjeux majeurs, de faits de sociétés, de scandales ou de bévue organisationnelle. C’est que Twitter est l’outil privilégié du web en temps réel, mais aussi que malgré sa faible pénétration auprès de la population en général, il est très utilisé parmi les recherchistes, journalistes, blogueurs, communicateurs et influenceurs. Les gens qui sont sur Twitter sont ceux aussi qui créent des contenus à la grandeur du Web et des médias traditionnels. Son impact est donc majeur.

Je me suis donc posé la question à savoir qui des étudiants ou du gouvernement avait gagné la bataille de twitter durant le conflit ? C’est avec l’inestimable aide de la technologie et des spécialistes de Nexalogy Environics, que je vous présente une analyse de ce conflit, sur Twitter

Nexalogy a analysé 127 336 twitts de 11971 profils qui ont partagé en moyenne 11 twitts.

Le top 5 des comptes les plus retwittés (sur 127 336 twitts)

2277 @ASSEsolidarite
1509 @duchp
1170 @danielthibault
1120 @JoseeLegault
1094 @GNadeauDubois

Le top 20 des URLs’ les plus partagées

 

Le top 11 des usagers les plus engagés (overall)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le top 10 des usagers les plus engagés (sur les derniers 10 000 twitts)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le top 11 des usagers les plus actifs (overall)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le top 8 des usagers les plus actifs (sur les derniers 10 000 twitts)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Les hashtags les plus utilisés (overall)

 

 

Les hashtags les plus utilisés (sur les derniers 10 000 twitts)


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Top 25 des mots les plus utilisés (du plus utilisé au moins utilisé):

charest
classe
beauchamp
gouvernement
hausse
manif
soir
jean
ministre
offre
manifestants
violence
presse
bon
voir
policiers
police
entente
manifestation
jour
dire
conflit
gouv
plq
frais

Le tableau de la timeline des événements

 

 

 

 

 

 

Conclusion

Ce sont clairement les médias et les usagers qui ont fait passer leurs messages sur Twitter. Pas les étudiants ou le gouvernement. Comme ils sont les partis impliqués dans ce conflit, il est naturel que les figures de proue en soient mises en évidence. Ainsi, même s’il apparaît que @ASSEsolidarite et @GNadeauDubois sont parmi les comptes les plus retwittés, les URLs les plus partagées sont par contre celles de LaPresse et des autres médias. Pas celles des parties en présence. D’ailleurs le seul URL de l’un des belligérants (La classe) arrive en 20e place des URL’s partagées. Par ailleurs, ce conflit a atteint son apogée twitter lors des émeutes de Montréal le 25 avril, et le 26 avril, le lendemain des événements, on atteignait le plateau de fréquence des discussions. Cette grève est (selon moi) et a été un autre épisode de “discussion de fontaine d’eau virtuelle” passablement mouvementé plutôt qu’un réel affrontement virtuel entre les étudiants et le gouvernement.

Les grands gagnants Twitter de cette crise sont les médias traditionnels qui se sont fait du beau trafic…

MAJ

Vous pouvez maintenant vous-même observer et analyser les données du conflit étudiants gouvernement sur Twiter grâce à un microsite de Nexalogy. Voici l’URL (http://hausse-fr.nexalive.com/).

Difficile le débat frais de scolarité. Si on est pour la hausse on est des vendus libéraux, si on est contre, des anarchistes… #GGI

Imprimez ce billet Imprimez ce billet

Commentaires

  1. Andrés Restrepo

    Des données fort intéressantes. Méthodologiquement parlant, quelle est la différence entre l’engagement d’un usager et son niveau d’activité ? En d’autres mots, comment l’analyse définit-t-elle ces 2 variables ? Merci.

  2. Claude

    Salut André,

    Le niveau d’engagement est une mesure du niveau de discussion d’un usager, cette mesure prend en compte le nombre de tweets qui inclue des messages « @ » qui mentionnent le compte. Alors, une personne qui reçoit beaucoup de messages,qui participe à une réelle conversation sur Twitter (retweets excluent bien sûr) obtient un meilleur score  d’engagement.

    Le niveau d’activité est une simple mesure d’un nombre de tweets émis par un usager.

  3. Andrés Restrepo

    Merci pour les précisions Claude! Vous travaillez pour Nexalogy Environics? AndréS ;)

  4. Claude

    On peu dire;) Je suis le PDG et le fondateur.

  5. Andrés Restrepo

    Bien hâte de m’amuser avec http://nexame.com cette semaine ! Je m’occupe des médias sociaux pour ARTV. Enchanté Claude! PS: Vous êtes sur Twitter ?

  6. Claude

    Salut Andrés,

    je suis @cgtheoret sur Twitter. Nexa.me est fait pour analyser son graphe sociale sur Twitter, et bien, sure s’amuser!

  7. Charlot OUI votre préféré

    LOOOOOL… ok mais même si on a mesuré que les plus grands nombre de tweets étaient publiques et non rattachées aux sources influentes des partis impliqués… mais l’être humain que cela ne peut remplacer est là pour affirmer qu’en effet… Non, la machine ne trouve pas le lien, mais il y en a un et c’est bel et bien le mouvement étudiant qui est responsable du renvoi de ces posts, de leur présence sur le web social et oui les médias sociaux sont responsables de la qualité historique du rassemblement massif du 22 mars. C’est plate mais lire cet article c’est comme se faire dire que le blender n’accepte pas le billet de maladie de ma mère alors que je suis en maternelle…

  8. Charlot OUI votre préféré

    (plein de fautes mon affaire, toutes mes excuses)

  9. Benoit

    C’est intéressant certe, mais je crois que ça reste au premier niveau. Il faut voir ce que les messages et les médias disent vraiment. Autrement dit, mesurer par la sémantique le clivage des propos gauche vs droite (ce qui caractérise d’une certaine façon les positions défendu présentement). Je crois que malheureusement, nous n ‘avons pas encore les outils pour mesurer cette profondeur encore!

  10. Analyse du conflit étudiants gouvernement sur Twitter, et le gagnant est ? | Bienvenue! | %blog_URL%

    [...] Analyse du conflit étudiants gouvernement sur Twitter, et le gagnant est ? [...]

  11. Olivier H. Beauchesne

    C’est une analyse très intéressante.

    J’ai fait un truc semblable il y a de ça d’un mois, par contre les données (ouvertes!) sont maintenant un plutôt défraîchies. Ça serait intéressant de libérer les données après la grève, car il s’agit d’une mine d’or pour les sociologues et historiens! Au Québec, c’est un des premiers grand événement modulé par les médias sociaux.

    Si je peux me permettre une petite critique des services d’analyse des médias sociaux, c’est qu’elles tendent à réinventer la roue. La scientométrie existe depuis 1930 et les méthodologies peuvent être facilement adaptées aux médias sociaux.

    Ça serait dans leur intérêt de ne pas refaire du travail déjà fait en 1970 (sur des gros Cray X-MP, ça coûtait cher les erreurs dans le temps!). Ce faisant, elles pourraient commencer à répondre au pourquoi, plutôt que juste nous dire qui et quoi est populaire.

  12. Mary-jo

    allore je suis une vendu libéraux qui deteste jean-charest!

  13. À des détracteurs de mauvaise foi et dont la méchanceté m’honore • Michelle Blanc, M.Sc. commerce électronique. Marketing Internet, consultante, conférencière et auteure

    [...] large étude de l’utilisation de Twitter dans ce conflit. Elle a été colligée dans mon billet Analyse du conflit étudiants gouvernement sur Twitter, et le gagnant est ? J’en ai par la suite parlé à divers médias et ai eu l’insigne honneur d’être invitée à [...]

  14. Crise étudiante, la gauche est plus active et intolérante sur les médias sociaux • Michelle Blanc, M.Sc. commerce électronique. Marketing Internet, consultante, conférencière et auteure

    [...] de facto, plus performants en ligne. Mais comme je l’ai déjà démontré dans mon billet Analyse du conflit étudiants gouvernement sur Twitter, et le gagnant est ?, dans le conflit que nous vivons, ni les étudiants (en tant qu’entité politique) ni le [...]

  15. Être en ligne › La grève divise la communauté GLBT sur Internet - Être en ligne

    [...] Blanc, en plus de prendre le pouls de l’opinion québécoise sur le conflit actuel sur Twitter, exprime également un point de vue : « De centre droit, pour la hausse de frais de scolarité et pour la loi 78, malgré certaines [...]