AVIS Aux femmes du Québec. Les Janette

Pin It

Il y a quelques semaines, madame Marie-Anne Alepin m’a demandé si je voulais me joindre à certaines autres femmes pour discuter de La charte des valeurs québécoises. J’ai accepté illico. Vous êtes d’ailleurs maintenant bienvenue à vous joindre à notre groupe sur Facebook https://www.facebook.com/groups/LesJanette/ De notre rencontre est sortie ce manifeste.

Aux femmes du Québec.

Toute ma vie, je me suis battue pour l’égalité entre les hommes et les femmes et j’ai toujours pensé que si nous voulions garder cette égalité il fallait être vigilantes. En ce moment le principe de l’égalité entre les sexes me semble compromis au nom de la liberté de religions. J’aimerais vous rappeler que les hommes ont de tout temps et encore de nos jours utilisé la religion dans le but de dominer les femmes, de les mettre à leur place, c’est-à dire en dessous d’eux. Devant la perspective d’un retour en arrière je sens le besoin de prendre la parole. Je suis donc d’accord qu’il y ait une charte des valeurs québécoises – souvent appelée à juste tire la charte de la laïcité – et que le gouvernement légifère. À ce propos, nous n’aurions jamais eu le droit de vote, nous serions encore sous la domination des hommes et du clergé si le gouvernement du temps n’avait pas légiféré. En ce temps-là, je me souviens, beaucoup d’hommes et même des femmes ne voulaient pas de cette loi et pourtant sans ce droit de vote, où serions-nous aujourd’hui ?

Janette Bertrand, née à Montréal, mère de 3 enfants, grand-mère de 8 petits-enfants, arrière-grand-mère de 3 petites filles et auteure dramatique

Abla Janette Farhoud, féministe depuis son premier retour au Liban en 1965, mère de deux enfants et écrivaine

Brigitte Janette Poupart, née à Montréal, mère de 2 filles, actrice, metteur en scène et réalisatrice

Chantal Janette Renaud, scénariste, belle-grand-mère de neuf enfants

Denise Janette Filiatrault, née à Montréal, mère de deux filles, grand-mère d’un garçon,

actrice, metteure en scène et réalisatrice

Denise Janette Robert, mère d’une fille, productrice

Djemila Janette Benhabib, née en Ukraine de père Algérien et de mère Chypriote-grecque, mère de Frida-Paloma, écrivaine

Édith Janette Cochrane, née à Amos, Abitibi, mère de 2 enfants, comédienne

Evelyne Janette Rompré, née à Québec, mère d’un enfant, comédienne

Isabelle Janette Le Pain, née à St-Jean-sur-Richelieu, M.sc. et enseignante en travail social, auteure

Joëlle Janette Morin, née à Montréal, actrice et activiste

Julie Janette Snyder, née à Greenfield Park, mère de 2 enfants, animatrice

Louise Janette Mailloux, née à Cabano, professeure de philosophie

Marie-Anne Janette Alepin, née à Verdun, d’origine syrienne, mère de 2 enfants, comédienne et productrice

Michelle Janette Blanc, née à Québec, grand-mère, consultante conférencière et auteure

Naïma Janette Lamghoupi, née à Rabbat, mère de 2 filles

Rakia Janette Fourati, née en Tunisie installée au Québec, mère deux garçons, membre de la ligue pour la défense de la laïcité et des libertés en Tunisie

Rivkah Janette Katz, born in Montreal Quebec to a Hassidic family, student

Stéphanie Janette Crête-Blais, née à Québec, comédienne

Valérie Janette Vennes, née à Québec, mère d’un enfant, travailleuse sociale

Ce manifeste est repris ce matin dans LaPresse, LeDevoir et le Journal de Montréal.

Ma propre opinion à propos de la charte a déjà été publié dans le Huffington Post et dans mon blogue
La Charte des valeurs ne va pas assez loin
Les femmes sont des putes et moi je suis le diable
Pourquoi tu portes un voile?

Imprimez ce billet Imprimez ce billet

Commentaires

  1. Michel Aubin

    Bonjour Mme Leblanc et les Janettes.

    Simplement pour remercier et féliciter pour votre manifeste. Féliciter pour votre courage et remercier pour le contenu. Il m’a permis de conclure ma réflexion.

    Merci de partager avec vos collègues signataires.

    Michel Aubin, cultivateur.

  2. Denyse Marquis

    J’ai le goût de vous dire que cette charte aurait dû être élaborée il y a 15 ans maintenant nous sommes *envaillie* par différentes communautés qui s’arrachent nos accomodements irraisonnables, pour ma part ma tolérance est – 0 devant toutes ces demandes et nous ne portons pas nos culottes et nous seront plus MAÎTRE CHEZ NOUS, le voile le kyrpan le turban ect, continuer à discuter sans prendre position et assumez vos décisions nous on dira que nous ne voulons rien savoir de ce qu’ils veulent, on est CHEZ NOUS ne nous oubliez pas SVP vous leur en donner trop alors ils font venir leur *gang* (pas tous de bons gars) et vous vous mettez è genoux pour leur donner tout ce qu’ils veulent en laissant les nôtres dans le besoin alors réveillez-vous je vous en supplie avant qu’il soit trop tard si ce n’est déjà fait !!!

  3. Vermette

    Je suis pour la Charte mais je refuse d’être une « Janette ». Je suis une femme adulte, capable de penser par elle-même, et je me suis informée et prononcée pour la Charte bien avant l’apparition de Mme Bertrand. Doit-on remplacer les extrémistes religieux par la grande prêtresse Janette? Je trouve cela infantilisant et blessant à l’égard des femmes. Et Mme Bertrand joue exactement le jeu qu’elle reproche à d’autres. Je cherche toujours un groupe avec lequel je pourrai m’exprimer en faveur de la charte, avec possiblement des personnalités connues, qui n’exprimeront pas leur suffisance mais leur respect à l’égard des femmes.

  4. Monik

    Cette fameuse charte aurait du exister depuis longtemp en fait depuis qu’il y a des imigrants qui envahissent notre pays avec leur religions leur manies et leur coutumes ect. Si en entrant dans notre pays on leur avait fait signé un document dans lequel on leur demandait de se conformer à nos coutumes notre façon de vivre, peut-être auraient-ils décidé de demeurer dans leur pays. Mais voilà, ici ils sont gâté bien traité, et libre ce qu’ils n’ont pas dans leur pays. On leur demande pas de ne plus pratiquer leur religion, non simplement de respecté notre façon de vivre. Si nous décidons d’aller faire un tour dans leur pays ils nous obligeront à vivre selons leurs coutumes sous peine de représailles. Pourquoi devons nous ici cédé à tous leurs caprices. On leur a offert un pays de paix et éconmiquement avantageux, il me semble que c’est beaucoup non. En tout cas Madame Marois tené votre bout vous avez prise la bonne décision. Cette loi c’est comme un enfant qu’on aurait gâté pendant plusieurs années et qu’on décide un jour de serer les cordons un peu, il va chiâler revandiquer puis finir par se soumettre parce que maman ne lâchera pas et qu’ils savent qu’elle a raison, voilà c’est mon opinion……….

  5. Denis Delisle

    Bonjour Michelle

    J’ai regardé hier Tout le monde en parle et j’ai remarqué que Mme Bertrand et aller encore au batte et seule. Il aurait été bien qu’elle soit accompagnée par vous ou un autre membre des 20.

    Elle n’est plus jeune notre Jeannette et il faudra qu’un des membres de votre groupe de 20 prenne le flambeau. Pourquoi pas Julie?

    Bonne journée

  6. Thérèse

    Je suis pour la charte .Bravo les Jeannette ! Merci à Mme Bertrand d’être venu à tout le monde en parle pour éclaircir la situation.Vous êtes une femme intelligente et respectueuse des autres .J’espère que cela va se faire, il est grand temps qu’on se réveille .
    Bonne journée à tous .

  7. lise levesque

    Bonjour , je suis pour la charte et tellement heureuse que l’on se manifeste… Félicitations

  8. Louise gagne

    Bravo madame Janette.

  9. Louise

    Merci enfin…on se leve …Quand maintenant on dit non … ben c est non. Trop longtemps poli…Voila ou nous en sommes!Merci a ces femmes de courage.Trop longtemps conformiste ( je parle de moi)heureusement qu au Québec nous n étions pas toutes pareilles Bravo encore.

  10. Jocelyne Trudel

    Bravo les Janette, je suis tellement contente que des femmes connues se manifestent au grand jour pour la charte. Je suis nouvelle retraitée, j’ai deux filles et deux petites filles et un petit fils. Vous savez que les filles se battent encore tous les jours pour le respect, il y a de plus en plus de jeunes hommes qui se servent d’une femme pour se faire vivre parce qu’ils n’ont pas eu le courage de s’instruire et ces femmes finissent comme monoparentales et doivent en plus de se reconstruire un estime de soi, faire vivre les enfants seules avec tous les préjugés à faire face dans la société, il faut que les immigrantes sachent qu’elles peuvent se libérer de l’emprise des hommes sur leurs vies avec l’aide des femmes du Québec.

  11. Claude Doré

    Je suis un homme. J’encourage les femmes à appuyer fortement le charte québécoise des valeurs. Je suis assez vieux pour avoir subit la main autoritaire de l’Église catholique dans les années cinquante.On peut être croyant et être en accord avec la laicité. La vérité vient des hommes et non d’une puissance divine qui nous dicterait toutes sortes d’aneries. Je suis un croyant qui part de l’existentialisme de Sarte.
    L’homme a toute les connaissances suffisantes pour arriver à bien s’orienter. Mon crédo c’est développer ses talents et être pacifique.

  12. Fulham

    Félicitations à toutes les Jeannette qui osent dire à toutes les femmes du Quebec que cette charte est bonne pour l’émancipation de la femme.Je suis entièrement d’accord avec tous les principes de la Charte.Il était temps que quelqu’un le fasse. Quand nous avons enlevé nos signes religieux dans les années 60 ce n’est certainement pas pour les remplacer par d’autres signes de certaines religions. Nous n’en voulons plus de cette domination. Bravo les Jeannette.

  13. Bernard

    Merci à vous toutes!

    Et spécialement à vous Mme Bertrand,

    Vous avez raison,il faut que cette égalité soit préservée. Ne vous gênez pas pour inclure les hommes dans votre combat, nous sommes nombreux à vous appuyer.

  14. Céline St.germain

    Je partage entièrement votre opinion. Soyons maître chez nous. Nous leur ouvrons la porte et les accueillons chaleureusement. Nous leur offrons toute une gamme de services gratuits. Ce serait la moindre des choses qu’on respecte nos valeurs, us et coutumes. Et ceci autant les hommes que les femmes. Ce que je déplore actuellement dans cette saga, c’est l’accent sur les femmes voilées, ce avec quoi je suis d’accord, mais en négligeant cependant de parler de tous ces hommes affichant leurs signes religieux, sikhs, hindous, juifs hassidiques,musulmans, qui nous regardent avec condescendance. Et envers la femme québécoise, avec un certain mépris.
    Il y a dix ans, ce débat n’était pas encore nécessaire. Aujourd’hui, il s’impose devant l’urgence d’agir. L’envahissement de ces communautés, leurs refus de respecter nos règles, leurs regards méprisants sur nos valeurs, leurs ghettos, leurs fermetures d’esprit face à notre modernité, nous rebiffent devant leur propre intolérance face au peuple québécois.

  15. Françoise

    Merci au groupe des Janette, ainsi qu’à toutes celles et à tous ceux qui ajoutent leur voix en faveur de la Charte des valeurs québécoises!
    Il y’a longtemps que nous aurions dû nous affirmer…

  16. Johanne Lefrançois

    Ce que dit le manifeste des Janettes je le dis et le répète mot pour mot depuis déjà longtemps. J’ai toujours été pour l’immigration et très ouvertes aux autre cultures que la mienne. Ce sont des richesses pour l’économie mais aussi pour beaucoup d’autres choses comme l’amitié, le partage, l’échange et l’évolution. Mais le holà que le projet sur la charte des valeurs québécoises met de l’avant est essentiel, même s’il est très difficile à dire en mots. Malgré les attaques et les confrontations cruelles que nous recevons quand on se tient debout envers et contre tout, il faut rester debout et fortes de nos opinions pour le bien de tous, y compris face à ceux qui sont contre la laicité ou qui croient que nous voulons tout ça par racisme ou xénophobie. Je sais au plus profond de mon coeur que c’est absolument faux. Merci les Janette.

  17. Juliette Paulin

    Depuis quelques décennies déjà, le Québec s’est sécularisé entrant ainsi dans une société laïque. Avec le phénomène de l’immigration, le milieu québécois accueille différentes allégeances religieuses. Face à toutes cette effervescence, le Québec adopte la neutralité. Par respect, les religieux laissent tomber leur costume. J’ai côtoyé ces religieuses avec leur corps enveloppé de la tête aux pieds. Elles avaient prononcé le vœux de chasteté. Il ne fallait pas qu’elles soient source de désir. Au nom de valeurs religieuses ou culturelles certaines religions passées ou actuelles assument souvent le contrôle social en mettant l’accent sur la pudeur des femmes. Loin de là, les fondements de ces religions axés sur des valeurs humaine. Dans ce contexte de domination par les hommes, il n’y a pas si longtemps, l’Église catholique était toute puissante. Les femmes sont sorties de ce carcan. Pour remplacer la morale de l’Église catholique eu égard aux religieuses, on se retrouve avec des femmes couvertes de la tête au pieds portant le voile dans notre univers. Ça m’agresse.
    Mes propos ne représente pas de l’intolérance encore moins de la xénophobie mais plutôt une demande de compréhension et de respect pour l’évolution des femmes au Québec ainsi que l’égalité des sexes et surtout la neutralité de l’État.
    pas

  18. Jacqueline Malo

    Je suis une grand-mère de 60 ans et je dis Bravo Mme Bertrand !!! Vous avez le courage de vos convictions et n’avez pas peur de les exprimées. Je suis d’accord avec vous que nous devons être vigilantes, nous nous sommes battues pendant des années pour des droits légitimes. Il serait dommage de reculer . Je dis aux jeunes femmes d’aujourd’hui de continuer le travail de leurs mères et de leurs grand-mères afin que leurs filles bénéficient de la même chance de se réaliser qu’elles ont présentement.Je désire du plus profond de mon coeur que cette Charte des valeurs soient adoptées le plus vite possible.Je souhaite également que ces femmes qui se couvrent la tête et le visage connaissent un jour ce sentiment de liberté que la femme québécoise ressent dans sa vie de tous les jours. La femme québécoise peut réaliser ses ambitions et être une personne à part entière et ce tout en ayant les cheveux au vent et le regard fier de sa personne.

  19. Catherine Fortin

    C’est simple, et je crois respecter tous et chacun dans ses croyances.
    Dans une fonction officielle de l’état, pas de signes extérieurs laissant deviner une quelconque pratique religieuse.
    Sur la rue ou au resto ou au théâtre, ça ne dérange personne, ça relève d’une façon individuelle de se vêtir.
    Exemple clair: tu peux partir travailler le matin avec tes signes religieux et tu les enlèves pour la période de travail parce que tu représentes une fonction de l’état.

  20. Juliette Paulin

    Depuis des décennies déjà, le Québec s’est sécularisé entrant ainsi dans une société laïque. Face à l’effervescence de l’immigration, on adopte la neutralité Je suis de l’époque des religieuses. Ces femmes étaient recouvertes de la tête au pieds, elle avaient prononcé le vœux de chasteté. Il ne fallait pas qu’elles soient source de désirs. Malheureusement, au nom de valeurs religieuses ou culturelles, certaines religions passées ou actuelles assument souvent le contrôle social en mettant l’accent sur la pudeur des femmes. Dans ce contexte de domination par les hommes, il n’y a pas si longtemps, l’Église catholique était toute puissante. Les femmes sont sorties de ce carcan. Mais voilà, une autre religion, avec des femmes couvertes des pieds à la tête envahissent notre univers. Ça m’agresse.
    Il ne s’agit pas d’intolérance ou de xénophobie mais plutôt d’une demande de compréhension et de respect pour l’évolution de la condition féminine ainsi que de l’égalité des sexes et surtout de la neutralité de l’État.

  21. Gisèle Théorêt

    21 octobre 2013 20:50

    Merci, Mmme bertrand et les janette

    pour la liberté et l’égalité des femmes.

  22. ginette

    bonjour j’ai essayé de m’inscrire sur internet sur le site de lesjanette.org et malgré que je me suis jamais inscrite on me dit que je l’ai déjà fait….. est-ce un problème pour beaucoup de personnes ?
    je vous remercie de votre attention

  23. coco

    Bravo pour votre engagement. Je suis avec vous. Colette

  24. Louise Beaudoin

    Merci , à vous toutes qui prenez position, je fais parti de cette prise
    de positions. Il était franchement temps qu’on décide d’établir la
    Charte de Laicité, je suis parfaitement d’accord. Il ne faut pas oublié
    que lorsqu’on décide de s’intaller dans un pays , les habitants de ce
    meme pays étaient la avant nous et que par respect et considération pour
    la terre d’acceuil il est parfaitement de mise de laisser tout objet ou
    vetement qui fait parti de sa religion à la maison . Tout ne se fait
    pas en public
    Bienvenue à ceux qui veulent s’intégrer à notre mode de vie.

  25. andree levesque

    Il y a un psychologue du début du siécle qui disait que les femmes étaient éduquées en fonction de la satisfaction des besoins des hommes. Nous nous sommes battues les femmes pour obtenir une égalité, une autonomie et à se vivre comme des êtres à part entière. Il est hors de question de revenir en arrière bien que cela ferait peut-être plaisir à bien des hommes, il serait peut-être intéressant de leur en parler, bien que c’est peut-être ce qui securiserait certains d’entre eux qui sait !… Je ne veux absolument pas que mes petites filles soient musulmanes!

  26. Huguette Dupuis

    Bravo à toutes qui ont eu le courage de s’affirmer! Madame Bertrand on vous en doit encore une! Je n’ai aucune hésitation à être une Janette. Je suis d’accord avec cette charte, de la tête aux pieds.

  27. Huguette Dupuis

    Bravo à vous toutes qui avez eu le courage de vous affirmer. Merci Madame Bertrand. Je vous en suis reconnaissante.

  28. dolores lemire

    je suis pour la charte et plus je vois les manifestations contre , surtout faites par les musulmans , plus je crois qu’elle est vraiment nécessaire.Ils représentent que 3% de notre population et ils s’imposent comme s’ils étaient très nombreux ! Est ce qu’on entends les chinois , les Hindous ? Ce sont des peuples respectueux qui prennent leur place tout en s’adaptant a nos mœurs. Je peux comprendre que la femme qui porte le voile depuis longtemps voit son monde s’écrouler . Je ne crois pas être raciste mais j’ai beaucoup de mal avec les gens qui s’impose trop.

  29. madeleine brazeau

    Enfin on décide de se prendre en main, de briser ce silence qui nous maintien dans la majorité silencieuse pour ne pas déplaire aux autres, et de cesser de suivre mais d’agir. Nous sommee un peuple qui refusons qu’on s’attaque à notre culture, qui refusons des accomodements qui nous privent de nos valeurs de notre hérédité. Que ceux qui arrivent au Québec sachent qu’ici on respecte les autres cultures mais jamais on abandonnera notre passé même si c’est pour « accomoder » les autres. Soyez les bienvenus mais ne touchez pas à ce que notre peuple a développé depuis des générations. Il est temps qu’on se lève et qu’on dise avec fierté « ici c’est chez nous » Respectez nous et nous ferons de même. Enfin, il est temps que nous puissions choisir « notre imigration » Sinon le Québec de demain ne sera plus dirigé par nos québécois et nous perdrons graduellement tous nos droits acquis.

  30. GUAY, Danielle

    Danielle Guay
    Mercredi, 23 octobre 2013

    Bravo!

    Je suis fière de vous tous et toutes, et heureuse de constater qu’il y a des personnes assez compétentes pour dire tout haut (ce que la majorité de petites gens comme moi) n’est pas capable de bien s’exprimer, mais qui n’en pense pas moins.
    Merci d’être notre porte-parole!

  31. Marie-Andrée

    Merci Jeannette de prendre encore la parole..vous êtes remarquable.

    Je suis entièrement d’accord qu’ il faut une chartre…mais plus encore. Car qu’arrivera-t-il, quand elles auront levé le voile. Ce sont les hommes qui demandent ces gestes..Pourront-elles se défendrent et pourrons-nous les protéger. Les accommodements irraisonnables doivent prendre la sortie de notre pays et le plus tôt possible . Le voile, le kirpan et tout le reste ne sont qu’ une pointe visible d’ un iceberg .
    J’aime mieux me faire dire que je suis une jeannette ou une raciste que de me laisser manger la laine sur le dos.
    Je suis une simple citoyenne et je remercie celles qui ont des vies publiques et qui osent parler à voix haute.

  32. diane lévesque

    je suis entièrement d’accord.je travail dans le millieu hospitalié,sur la rive-sud quand je voie des femmes habillées de noir de la tete au pieds avec seulement les yeux a découver,sa me décourage.il faut que sa change.je suis avec vous.

  33. Ann L Théorêt

    Bravo à vous Janette et aux autres membres du groupe. Je pense à vous avec reconnaissance et affection.
    Il faut absolument que la Chartre deviene Loi. Mais cependant qu’on retire le crucifix de l’Assemblée Nationale et qu’on ne permette pas le droit de retrait pas plus que le port de signes religieux pour les élus. Il est grand temps de légiférer sur la laïcité. Je souhaite même qu’on étende ces interdictions non seulement aux employés de l’état mais à tout l’espace public. On veut un Québec laïc ou non ?
    La montée de l’islamisme est un danger bien réel surtout pour nous les femmes. Pour nous femmes d’aujourd’hui, pour nos filles et petites-filles, agissons avant qu’il soit trop tard. Ça prenait le gouvernement d’une femme première ministre pour qu’on commence à se tenir debout.
    Encore une fois Merci, je suis de tout cœur une Janette.

  34. Louise Provençal

    Bravo à tous et à toutes,
    Ce n’est que d’être raciste que de vouloir un monde où les signes religieux ne sont pas exposés publiquement. C’est le choix que nous avons fait il y a plus de quarante ans et nous souhaitons le maintenir pour nos enfants et nos petits-enfants.
    Merci Mme Bertrand et toutes les autres

  35. Therese

    Mère de trois filles et grand mère de trois petites filles,je vous dit BRAVO ce n’est pas trop tôt pour faire quelque chose
    Nous devons être maître dans notre pays. Ma grand mère c’est battue pour voter et nous nous devons nous affirmer
    Ne lâchez pas ,j’aimerais voir toutes ces femmes dans une émission à la télévision.

  36. anick

    Vendredi,25octobre à 12h00
    Mme.Bertrand,je ne vous dit un grand merci en mon nom ainsi qu’au nom de toute les femmes qui ont trouvé la liberté,le droit d’une vie pleine,joyeuse et heureuse.Je demande aux jeunes de bien réfléchir de regarder un peu en arrière ce qu’était la vie de leurs grands-mères.Je crois aussi qu’il y à un danger à trop s’accommoder,sommes-nous entrain de perdre nos valeurs si durement acquises?Je souhaite juste qu’il ne soit pas trop tard.Il est grand temps d’agir.Je suis d’accord avec cette charte.Merci Les Janettes.

  37. denise

    je suis une maman de deux filles et grand-maman d une petite fille.
    je suis d accord avec cette charte.
    merci les jeannettes.

  38. Vicky

    Bravo!!!!
    Avec tout ces foulards et ces espèces de religion stupide, j’en aie assez de ça!!!!
    Je n’aie pas à endurer ça, après tout ce que ma grand mère à lac St.-jean dans le
    Temps le cure décidais quand elle devait avoir un autre bébé!! Elle en avait déjà 12 ….,,!!!
    Ma mère détestait ce cure et la manière qu’il avait de rentrer et de faire le boss!!!

    Les musulman et tout les religions n’on qu ‘a respecter le pays ou ils ont accueilli , je
    vous met au défi de débarquer dans leurs pays!!! Vous allez voir que si vous êtes
    vêtu normalement et que vous regarder un homme vous vous ferez lapider ou
    mettre en prison!!!!

    Merci je suis avec vous de tout cœur x

  39. Louise Duquette

    Je suis retraitée du travail….mais grande observatrice de notre société. Je pense qu’il est grand temps de légiférer au sujet de la laicité dans l’espace public. Donc j’appuie la Charte.

  40. Yvette Chartrand

    Bravo!.il est grand temps de se prendre en main J’ai (73 ans),j’ai vécue dans la période des petites (YVETTE)Et Je suis pour la charte.

  41. Pauline Le Vallée Boileau

    Très heureuse que le mouvement pour la charte des valeurs prenne son envol par les femmes. Il y a un bon moment que je me prononce en sa faveur. Parfois, j’avais l’impression d’être une solitaire pour la cause. Je suis outrée par l’attitude des médias qui ne font aucune analyse sérieuse de la menace islamique. Notre bonasserie nous aveugle; on ne voit rien venir. Il y a tant d’hipocrisie parmi ces voilées qui ont appris leur leçon par coeur et viennent nous leurrer sur leur réelle démarche. Elles sont ici en mission. Ouvrons-nous les yeux, de grâce ! Bravo, donc, pour les Jeannette. Il était grand temps qu’on retrouve notre solidarité. Pauline

  42. Nicole hébert

    Félicitations pour la démarche que vous avez faites, je suis en accord avec votre ligne de pensée. Lorsqu’on choisit le Québec, on se doit de vivre selon nos us et coutumes québéqoises, ce qui n’empêche pas de garder son jardin privé dans l’intimité de son foyer. Encore Bravo

  43. Sherley Robidoux

    je suis pour .il n`y as pas si longtempsque les femmes sont sortie de ce contrôle et il y a encore de nos jours qui vivent cette situation. Ce n’ paos terminé ,il faut être encore vigilant.Ma génération,les portes ce sont ouvert .Je n’ai pas envie de retourné en arrièrre,et puis je dirais que mon appui n`a ri9en avoir avec une religion,mais plus au niveau que je suis une femme qui veut faire ses choix dans la vie sèn demandé la permissiop0n a mon père ou mon`frère ou l,homme qui partage ma vie .Jàpprouve la charte de la laïcité a cent pourcent avec tout mon soutien

  44. Fortin Alice

    je suis entièrement d’accord ,j ‘approuve cette démarche. Il était temps que les gouvernement fasse quelques choses pour le peuple Québécois, peut importe leurs origines. Nous avons grandis sous la domination de la religion, tout était péché. Nous avons accepté les immigrants les bras grands ouverts, notre générosité est une de nos caractéristiques, mais tout en demeurant déterminer. Il ne faut pas lâcher. Vous avez mon soutien.

  45. Marie Auclair

    Mardi, 29 octobre 2013

    Merci Jeanette, je suis tellement fière de vous et des autres jeannettes, je vous prie de me compter parmi vous, même avec mes 76 ans.
    Je continuerai à me battre pour mes droits tant que je vivrai heureuse
    dans mon pays le QUÉBEC LIBRE et laique surtout.
    Bien à vous.

  46. fanny laplante

    Bonsoir à vous Michelle,

    Je cherchais s’il y avait un site internet des « jeannette’…
    Je voulais partager avec vous toutes cette lettre qui s’est retrouvée ds mon fil d’actualité facebook.
    Je trouve qu’elle résume merveilleusement bien le débat entre le port du voile et le sexisme.
    Je suis sociologue et je suis de retour aux études pour une deuxième maitrise en « Études du Religieux Contemporain » à l’UdeS… Je n’aurais pas pu tomber mieux avec les évévements actuels.
    Est-il possible de partager cette lettre avec le reste du groupe des « jeannette »?
    Merci à l’avance.

    Mon adresse facebook est simplement : fanny laplante
    Au plaisir
    Fanny Laplante
    ____________________________________________________

    Le voile n’est pas moins grave que l’excision
    mai 26, 2007 — Tartine
    En Iran, Chadortt Djavann a porté le voile pendant dix ans. C’était ça ou la mort. Qu’on l’accepte en France met l’auteure en colère.

    Chahdortt Djavann, jeune femme frêle de trente-cinq ans, tombée sous le charme de la langue française quand elle est arrivée de son Iran natal, il y a douze ans, a trempé sa plume dans l’acide pour écrire Bas les voiles ! (1). Elle-même voilée de treize à vingt-trois ans, Chadortt Djavann est bouleversée de découvrir dans les rues de son pays d’accueil de plus en plus de jeunes filles la tête enserrée par un tissu sombre. Et elle est en colère contre certains intellectuels français qui, au nom du respect de la différence culturelle, se rendent complices, à ses yeux, de l’action des islamistes. Virulente, la jeune femme en appelle à la raison, à la laïcité et au respect des droits de l’homme pour interdire le voile, non seulement à l’école, mais dans toutes les institutions républicaines et sur tous les lieux de travail. Et partout en ce qui concerne les mineures.

    Chadortt Djavann clame qu’elle sait de quoi elle parle. » Habiter, dix ans durant, un corps enfoui sous le noir, un corps condamné à l’enfermement, laisse des marques indélébiles. Quoi de plus injuste, de plus aliénant, que d’infliger à une adolescente l’enfermement sous le noir et la honte de son corps parce qu’il est féminin. Le voile n’est pas moins grave que l’excision. Il n’y a pas de jour avec et de jour sans, la jeune fille devient un être sous le voile. Ca fait partie de son être social, psychologique, sexuel, personnel. En voilant une fille, on lui inculque son infériorité, la culpabilité de sa sexualité et, surtout, on lui dit qu’elle n’est pas dans le droit, qu’elle n’a pas le droit. «

    Une discrimination que Chahdortt Djavann, pour l’avoir vécue et fuie, ne supporte pas dans ce pays où l’histoire du combat pour l’égalité des sexes est longue. » Dans les sociétés musulmanes, les femmes sont invisibles, enterrées, parce qu’on ne peut pas les exterminer. On en a besoin pour procréer, pour assouvir les besoins sexuels des messieurs… Comme on ne peut pas les exterminer, on les ensevelit sous le noir. Dans tous les systèmes les plus barbares, on voile les femmes. Pourquoi le supporte-t-on ici ? Parce qu’il s’agit de femmes et de musulmanes. Au nom de la différence culturelle ? Pourquoi ne pas accepter la lapidation et l’excision en ce cas ? Dans tous les pays musulmans, il y a des mariages de jeunes mineures avec des messieurs vieillissants. C’est une différence culturelle, n’est-ce pas ? Mais ici elle est considérée comme un délit : la pédophilie. Qu’en pensent ces intellectuels et les islamologues ? «

    Quand on prononce les mots » liberté individuelle « , la jeune auteure bondit : » Si, aujourd’hui, des jeunes juifs commençaient à porter l’étoile jaune, en clamant » c’est ma liberté » ; si des jeunes Noirs décidaient de porter des chaînes au cou et aux pieds, en disant » c’est ma liberté « , la société ne réagirait-elle pas ? » Quand on tente de nuancer en employant les mots foulard ou bandeau, elle rétorque : » Entre la burka et le foulard coloré, la signification est la même. Parler de foulard, de bandeau n’est qu’une lâcheté sémantique, c’est une misérable ruse rhétorique. De plus porter le foulard, ici, est un appui aux dictatures islamistes qui imposent la burka là-bas. Le voile est l’emblème même du dogme islamiste. L’islam peut tout à fait vivre sans, mais il n’y a pas de pays islamistes sans le voile. «

    Pour Chahdortt Djavann, l’attitude conciliante avec le voile n’est pas sans danger. Car, d’un côté, le Front national décrète que les musulmans ne sont pas intégrables – » les femmes voilées, bizarrement, font parfaitement écho à cette » France algérienne » dont parle Le Pen » -, de l’autre, un populisme islamiste – » qui s’appuie, hélas, sur une réalité » – tient un langage de victimisation aux jeunes issus de l’immigration : » Jamais vous ne serez intégrés dans la société française, vous serez toujours considérés comme des bougnoules, comme des beurs. Les islamistes s’appuient sur ce discours pour militer pour un retour aux dogmes religieux, pour créer un communautarisme. La convergence de ces deux populismes est extrêmement dangereuse. » Et la jeune femme de lancer : » Il est temps d’agir, et radicalement. La République française doit prendre ses responsabilités, et reconnaître les enfants issus de l’immigration tiers-mondiste comme des citoyens à part entière. Elle doit reconnaître le port du voile pour les mineures comme une maltraitance. Les parents et tous les adultes qui incitent les filles à le porter doivent être sanctionnés. «

    Dany Stive, L’Humanité, 9 octobre 2003.

  47. Analyse des sentiments exprimés sur les médias sociaux à propos de la Charte des valeurs Michelle Blanc, M.Sc. commerce électronique. Marketing Internet, consultante, conférencière et auteure

    […] pour La charte des valeurs québécoises et je faisais partie des 20 Janette qui ont signé la lettre de Madame Janette Bertrand, qui elle-même a généré un mouvement massif d’appui […]

  48. Mon mémoire personnel pour la Commission des institutions qui se penche sur la Charte des valeurs du Québec Michelle Blanc, M.Sc. commerce électronique. Marketing Internet, consultante, conférencière et auteure

    […] j’ai pris la parole publiquement et politiquement pour soutenir cette initiative. J’ai ainsi fait partie des 20 Janette, été cosignataire de la lettre LGBT Libre opinion – La laïcité, une garantie […]

  49. Mon mémoire personnel pour la Commission des institutions qui se penche sur la Charte des valeurs du Québec | Bienvenue! | %blog_URL%

    […] j’ai pris la parole publiquement et politiquement pour soutenir cette initiative. J’ai ainsi fait partie des 20 Janette, été cosignataire de la lettre LGBT Libre opinion – La laïcité, une garantie d’égalité […]