Je ferai un acte éminemment politique

Pin It

Pour la première fois de ma vie, je ferai un acte éminemment politique et je prendrais la parole dans l’enceinte de l’Assemblée Nationale du Québec, dans le Salon rouge, dans le cadre de la commission parlementaire sur la loi 60, mieux connue sous le vocable de la « charte des valeurs ». Comme on dit, j’ai les « quételles » (pour les potes européens, je suis dans mes très petits souliers). J’ai l’habitude de faire des conférences devant des centaines, voire des milliers de personnes et je fais ça les doigts dans le nez. Mais là, je sors de ma zone de confort. Au lieu de discuter avec mon bagage d’expertise, je discuterai avec mes tripes et mes convictions pour ce que je considère être l’avenir du Québec … et de mon petit-fils.

Je suis certaine que ça va bien aller, que je m’en sortirai très bien, mais j’ai un trac fou. Mais des fois, il faut aller au bout de nos convictions et passer à l’acte, au lieu de simplement jacasser sur les médias sociaux. Je l’ai déjà fait (en quelque sorte) en groupe, avec le mouvement des Janette. J’ai été à même par la suite d’observer l’impact majeur de cette contribution sur l’opinion publique lors d’une analyse de sentiment sur les médias sociaux à propos de la Charte, à laquelle j’ai participé et qui était pilotée par SAS Canada et Inbox. J’étais stupéfaite d’observer cet impact. Je sais désormais que l’action politique non-partisane et émanant de la société civile peut changer le cours des choses. Ça me donne du courage pour maintenant aller au front, seule, avec mon cran et mes convictions. Si ma participation mercredi peut infléchir un tant soit peu l’opinion des parlementaires et/ou du cours des événements, j’en serai réellement ravie.

Voici le mémoire que je présenterai, puis que je défendrai face devant les parlementaires.

Imprimez ce billet Imprimez ce billet

Commentaires

  1. Mario Asselin

    Les parlementaires sont – aussi – du monde ordinaire, bien moins compliqué ce certains de tes clients(es). Ça va bien aller. Bravo pour ton initiative. Merde !

  2. Mario Asselin

    « que certains », pas « de certains »… désolé.

  3. François Dubé

    Ma chère Michelle,
    Je suis certain que ça ira très bien…!!!
    Je t’appuie à 100% dans cette démarche…
    Go, Go, Go…!!!
    F. Dubé

  4. Josée Hébert

    Allo Michelle,
    Je tiens à te féliciter pour ton engagement dans cette cause qui est décisive pour l’avenir du Québec et pour les femmes.
    Je veux également t’offrir mon encouragement et toute mon admiration.
    Courage pour nous toutes.
    JH

  5. Perreault Josée

    NEUTRALITÉ RELIGIEUSE: L’ÊTRE OU LE PARAÎTRE, telle est la question!!!
    Que’est ce que la proposition#3 contre les s.o. va vraiment améliorer??? Quel est le but réel autre que celui virtuel d’INCARNER la laicité…

  6. France Leclair

    …certaine que ça ira très bien, bonne chance!

  7. Jaques-Michel Defossés

    Dit toi que le gouvernement du Québec c’est juste un gros C.A. et que tu vas passé devant un de ces comités.

    L’implication politique est un devoir civique. Pas obliger d’être partisan où de milité pour un parti.

    Juste levé le cul de son fauteuil et agir.

    « Break a leg » Michelle!

  8. Fred Cavazza

    Courage Michelle, je suis certain que ça va bien se passer.

  9. Pierre A. Comeau

    Continue à agir selon tes convictions, chère Michelle. On t’aime exactement pour ça !

  10. Je ferai un acte éminemment politique | Bienvenue! | %blog_URL%

    […] Je ferai un acte éminemment politique […]

  11. Ronald Ayotte

    Bravo Mme Blanc pour votre participation à la commission. À mon avis une des meilleures sinon LA meilleure!
    Merci

  12. René d'Anjou

    Bravo Michelle Blanc
    C’est la première fois que j’avais l’occasion de vous entendre et je dois admettre que c’était très structuré, comparativement à plusieurs de nos députés !
    Merci d’avoir été précise et très claire; j’espère que les parlementaires, présents, ont su vous écouter, avec attention, car malheureusement, plusieurs d’entre eux, semblent encore très bornés !
    La prochaine étape, de ces « religieux » sera de demandé que les rues soient fermées à la circulation, pour qu’ils puissent s’agenouiller, pour faire leur prière ?
    Bravo, encore une fois, et j’espère qu’on saura admettre, que vous avez été très claire.

  13. Jean Otis

    Bonjour Mme Blanc. En vous écoutant ce matin à la commission parlementaire,
    je me dis qu’il devrait y avoir plus de personnes comme vous avec un esprit ouvert sur la laïcité et sur la réalité de ce monde. J’ai voyagé beaucoup à travers ces pays où la religion dirige les personnes et j’ai mal à comprendre que ces mêmes personnes arrivées au Québec veulent encore défendre ce qu’ils ont vécu dans leurs pays.

    Bravo encore pour vos convictions, vous avez mon appui

  14. Mélanie

    « Au lieu de discuter avec mon bagage d’expertise, je discuterai avec mes tripes et mes convictions pour ce que je considère être l’avenir du Québec … »

    Ceci est très pertinent…

    Et si on parlait « avec nos tripes » de votre expertise pour en dire n’importe quoi basé sur l’émotif…

    Ça vaudrait quoi ?

    Merci de laisser parler ceux qui savent de quoi ils parents pfff !!!

  15. Alex

    Est-ce qu’on peut voir ton intervention en vidéo quelque part? Tu as mis ça sur Youtube?