- Michelle Blanc, M.Sc. commerce électronique. Marketing Internet, consultante, conférencière, auteure. 18 ans d'expérience - https://www.michelleblanc.com -

Produits de consommation, commerce de détail et blogues

Pin It [1]

Bien que l’effet des blogues sur la vente de produits de consommation et les commerces de détail soit encore peu documenté, nous pouvons d’ores et déjà confirmer qu’il est possible de faire un lien direct entre les mentions d’un produit sur un blogue populaire et l’accroissement spectaculaire des ventes pour ce produit.

C’est une affirmation que proposent les journalistes Copeland et Tilin dans leur récent article « The new instant companies » du dernier Business 2.01(1). Ils citent de nombreux exemples d’entreprises manufacturières qui ont connu des ventes phénoménales après qu’un blogue de consommation ait vanté les mérites de leurs produits.

Un couteau à double tranchant

Il existe une myriade de blogues de consommations qui stimule ou détruit l’image de marque d’un produit ou d’une chaîne de magasins. Nous n’avons qu’à penser à tous ces blogues Anti-Walmart, tels que alwayslowprices.net [2] et retrovsmetro.org [3] ou aux nombreux commentaires désobligeants qui se retrouvent dans des blogues pourtant orientés sur d’autres contenus(2).

À l’opposé, il existe aussi des blogues d’aficionado qui feront énormément pour un produit ou une marque. À titre d’exemple, Shoppingblog.com [4] qui présente les nombreuses tendances liées au magasinage et aux produits de consommations populaires.

Mais ce n’est pas tout, chaque segment de marché a aussi son blogueur/gourou tel que Kosherblog.net [5]qui oriente le consommateur judaïque vers les produits de consommation casher, Treehugger.com [6]pour les passionnés de produits écologiques ou luxist.com [7]pour les produits de luxe.

À quoi d’autres peuvent servir les blogues ?

Hormis le lien évident entre les commentaires sur un produit ou une chaîne sur un blogue et les ventes qui y sont associées, les blogues peuvent avoir d’autres impacts sur les entreprises de consommations. À titre d’exemple, déjà en 2003 Infoworld (3) mentionnait que des entreprises telles que Traction Software, Tech Dirt et Trellix offraient des technologies blogues afin d’aider les entreprises à gérer les connaissances ou à opérationnaliser des recherches marketing.

En effet, il peut être laborieux d’envoyer des dizaines de courriels à tous les collaborateurs d’un projet lorsqu’une information nouvelle s’ajoute, qu’une liste de prix change, ou que le moment d’obtenir l’avis de tous approche. En utilisant la temporalité et les sujets comme thèmes organisationnels, les blogues permettent aux usagers de facilement rassembler et publier de l’information sur le Web à partir de sources aussi diverses que le courriel, des fichiers textes, des sites Web et autres.

Ces technologies permettent aussi de définir et de rendre disponibles facilement, des informations unifiées que toutes les personnes autorisées (4) peuvent partager. De plus, grâce à la fonction publiée et aux fils RSS, les récipiendaires peuvent être avisés des nouveautés par d’autres voies que le traditionnel courriel. Grâce à cette fonction, vous pourriez aussi recueillir de façon automatique, les nouvelles de vos compétiteurs, qui offrent cette fonctionnalité sur leurs sites, ou encore les commentaires des blogueurs qui parlent de vous en positif ou en négatif.

Enjeux et outils

Le blogue est donc un outil de marketing et de relation publique pouvant servir ou desservir les ventes d’un produit une d’une bannière, mais cela peut aussi être un outil de plus permettant de partager les connaissances des membres d’une équipe ou à observer les changements qui s’opèrent dans votre marché ou les perceptions qui ont trait à votre marque.

1- Copeland, Michael V., Tilin, Andrew, The new instant companies, Journal, Business 2.0, juin 2005, pp. 92-94
2- À titre d’exemple visitez http://stevegilliard.blogspot.com/2005/02/time-for-rat.html [8]
3- Moore, Cathleen, Blogs refine enterprise focus, Infoworld, jan. 2003, http://www.infoworld.com/article/03/01/10/030113apblogs_1.html?s=tc
4- Un blogue peut résider sur un intranet et n’être visible que par les personnes autorisées