- Michelle Blanc, M.Sc. commerce électronique. Marketing Internet, consultante, conférencière, auteure. 15 ans d'expérience - https://www.michelleblanc.com -

Anti-moustique et insecticide écolo maison

Pin It [1]

Il y a deux ans, notre fils avait loué un chalet dans la région de Rivière-Rouge dans les Laurentides. C’est un coin particulièrement propice aux insectes piqueurs tels que maringouin, mouche noire, guêpe et autre. Or durant les deux jours que nous y avons passés, pas de signe d’insectes piqueurs. Rien, niet, zilch. En discutant avec l’homme d’entretien de cette très grande propriété (il élevait des chevaux qui ont le tour d’attirer les bestioles à dart), j’appris que le propriétaire du domaine faisait régulièrement arroser ses arbres, galeries, quais, clôtures et bâtiments avec une décoction d’ail de sa création. Ça piqua ma curiosité. Si bien que je me suis mise à lire sur le sujet.

J’y ai appris entre autres que les insectes piqueurs détestent certaines plantes en particulier. Par exemple, ils n’aiment vraiment pas l’herbe citronnelle et les fines herbes à forte odeur de citron tels que le thym citron (que j’adore et dont je me ferai de très nombreuses touffes sur mon terrain), la verveine citron, la basilique citronnée et la mélisse. Ils détestent les herbes aillacées tels que l’ail, l’oignon et la ciboulette.

Ils n’aiment pas non plus le géranium odoriférant, la lavande, le tabac d’ornement, le chrysanthème, l’aurone et l’aspérule odorante. Vous avez donc là la liste des herbes et des fleurs que je planterai cet été partout (je dis bien partout) autour de ma propriété.

Mais pour revenir à l’ail, j’ai lu des dizaines de recettes de répulsifs à insectes à base d’ails et d’oignons. Mais je les trouvais toutes, un peu faible en aillicine. J’ai donc fabriqué ma propre recette que voici.

Décoction antimoustiques/mouches noires = J’ai mis environ 6 litres d’eau 2 gros oignons rouges et 2 bulbes d’ails au complet, pilés au mortier et tombés dans l’huile, puis mijoter 30 minutes. Après 2 semaines à macérer je filtre, j’ajoute deux gouttes de savon à vaisselle puis j’arrose les arbres, galeries, quais et alentours.

[2]

Lorsque j’ai fait mijoter ce mélange sur le rond de mon BBQ à l’extérieur (parce qu’on s’entend que ça sent l’ail pas juste un petit peu), les vapeurs ont fait disparaitre tout indice d’insectes pour toute la journée. Je me suis aussi procurée un vaporisateur à jardin et je pourrai vous confirmer dans deux semaines, l’étendue de l’efficacité de ma décoction.

Vous serez sans doute aussi surpris d’apprendre que l’ail a aussi des propriétés antifongiques et que d’arroser vos arbres sera très bénéfiques pour eux. Par ailleurs, plusieurs m’ont fait remarquer que c’était sans doute la même recette pour éloigner les vampires. Il s’avère que les insectes piqueurs sont en fait aussi des vampires. Finalement, il y a quelques années, j’écoutais un film sur l’histoire de gars qui s’étaient sauvés des goulags russes. Lors de leur périple dans les steppes, ils durent affronter des hordes de moustiques. Puis, ils rencontraient des habitants du coin qui déambulaient sans être dérangés par ces bestioles. C’est qu’ils avaient des colliers d’ails autour du cou…

Mon verdict

Ce n’est efficace qu’à moitié. Je viens tout juste d’épandre la décoction anti-insectes piqueurs. Malheureusement, ils sont beaucoup moins nombreux, mais toujours présents 🙁

Mon verdict 2

Finalement, c’est très efficace bien qu’il reste encore quelques insectes piqueurs. Pour m’en rendre compte, il suffit de sortir de mon terrain et de me promener sur le chemin. Il y a deux semaines, j’ai fait un gros party avec une vingtaine de personnes et pas un insecte en vue. La concentration d’ail y est pour quelque chose. Aussi, je me suis aperçu que de réduire l’ail en purée avec un presse-ail, augmente de beaucoup l’efficacité.

MAJ3

Par ailleurs, j’ai aussi appris que les insectes piqueurs ne volent que très lentement. De mettre un ventilateur sur pied qui balaie votre terrasse est un autre moyen de garder les intrus au loin 🙂