Impressions du Webcom Montréal 2008

Pin It

Pour moi, le webcom-Montréal a réellement débuté la veille de l’événement, lors du Yulbiz-spécial Webcom. J’ai tout d’abord eu le privilège d’aller chercher deux des invités de prestige, Fred Cavazza et Bertrand Duperrin, dans une Cadillac SUV (le très gros modèle), accompagné d’un guide professionnel et du chauffeur (le tout offert aimablement par Pierre Bellerose, VP relation publique de Tourisme Montréal) , pour leur offrir un tour de ville. Ils ont pu voir Montréal, comme peu de touristes le peuvent. Par exemple, nous sommes allés nous promener dans les petites rues telle que Wesmount (summit circle) qui ne sont pas accessibles pour les autobus de touristes. Puis nous sommes arrivés au Café Méliès, lieu désigné du Yulbiz. Nous avons célébré chaudement (comme cela est notre habitude) et discuté vertement de nos sujets de prédilections. Le blogue, le Web 2, les affaires, le sexe, les blagues salées (je parle de moi bien évidemment, je ne voudrais pas que le copain Mario Asselin le prenne personnel), les différences France-Québec et d’un tas de choses.

Comme je me suis couchée tard et fatiguée et que j’avais du travail à faire, je ne suis arrivée à Webcom que vers les 09 :30. J’ai donc manqué l’allocution de la vedette Andrew McAfee, que l’on disait décevante. J’étais par contre tout ouïe pour celle du copain Fred Cavazza et de plusieurs autres qui ont suivi. Comme je ne suis vraiment pas une blogueuse en direct, voici des phrases et des idées de certains des présentateurs, qui m’ont marquée. Aussi, je suis un très mauvais public pour ce genre d’événement. J’ose croire être une experte dans les questions de Web 2.0, médias sociaux et tutti quanti. Je n’apprends donc que peu de choses de ce genre d’événement, mais j’apprécie grandement retrouver les collègues passionnés de Web et discuter avec eux dans les couloirs.

En vrac

Présentation de Fred Cavazza

Votre marque ne vous appartient plus

Le monde se divise en 3 catégories
• Spammeurs
• Spammeurs d’entreprises
• Spammeurs individuels

Le spam est un concept subjectif

• Considérez-vous vos actions comme intrusives
• Vos campagnes présentent-elles une réelle valeur ajoutée

Nous passons de l’attention à la recommandation

Les tendances de Fred
social music
social videos
Social applications
Social games

Il y a de plus en plus de compatibilité entre les services
Dataportability
Dataavailability
Facebook connect
GoogleFriendConnect

Nous assistons à une widgetisation du Web

De nouveaux rôles
• COMMUNITY PLANNER
• SOCIAL MEDIA MANAGER
• COMMUNITY ARCHITECT
• VIRTUAL COMMUNITY MODERATOR
• Social analytics expert
• Social coach

Ce qu’il faut retenir

Le contenu est une commodité (il  n’y a plus d’exclusivité sur le contenu)
Tout est gratuit (trouver de nouvelles manières de facturer)
S’il n’y a pas d’engagement, il n’y a pas de réponses…

Pierre-Karl Péladeau

La présentation de Pierre-Karl Péladeau mérite un billet particulier. Pas parce que monsieur Péladeau a été particulièrement éloquent (il lisait son texte) mais parce qu’il représente un joueur plus que majeur dans le Web canadien et que malgré qu’il ne soit pas Web 2 lui-même (je lui ai demandé quand il aurait son propre blogue ce à quoi il a répondu ne pas avoir de temps), son équipe fait des efforts sérieux pour l’être.

La présentation de Vincent Berthelot de RATP
Présentation d’un avatar jumelé à intelligence artificielle dans un contexte RH à la RATP

Ma question :quel est la plus value de l’avatar?

Réponse : ça humanise l’interface et facilite l’attrait à la techno pour des gens qui sont réfractaires…

En fait, c’est donc un « gugusse » pour les dinosaures…

Durant le cocktail de la soirée, j’ai rediscuté avec Vincent que j’apprécie beaucoup et je lui dis que son avatar c’est comme les boules de Noel dans un sapin. La technologie (intelligence artificielle) ce sont les petites lumières qui scintillent, mais les boules de Noel, ça décore, mais il n’y a rien de technologique là-dedans. Ce à quoi il a bien rit. Il a décidément le sens de l’humour.

Présentation de Jon Husband

J’ai manqué le début de la présentation de Jon parce que j’aime discuter avec des collègues dans le couloir. Mais lorsque je suis entrée dans la salle, j’ai été estomaquée par la fougue, la passion et l’à-propos de Jon. Je me suis dit que s’il y avait une présentation pour laquelle j’aurais dû être assise depuis le début, c’était bien celle-là. Il y avait tellement de contenus pertinents que je n’ai retenu que quelques punchs particulièrement bon dont :

"management by bloging around"

Et le clip The Gen Y Guide to Web 2.0 at Work


Présentation de Brian Eisenberg

Brian Eisenberg de FutureNow Inc.
Brian Eisenberg présenta le même concept que son collègue appelait jadis l’utilisation de Persona. Ils ont juste remplacé ce personna par des profils psychologique. C’est donc la même chose mais avec une nouvelle saveur revue et améliorée.

For example, in a persuasion architecture, an internet user on a movie website, if it has a:
Spontaneous personalities seek top sellers and new release
Humanist personalities care about reviews
Methodical personalities find by genre
Competitive personalities search by actors

La meilleure slide de monsieur Eisenberg est lorsqu’il dit que 40% des gens qui écoutent la tv dorment aussi. On ne voit pas ça devant un écran d’ordi.

Imprimez ce billet Imprimez ce billet

Commentaires

  1. Jon Husband

    T’es tellement gentille, Michelle.

    J’espere bien d’etre capable d’assister a une de tes presentations un jour.

    Jon

  2. Michelle Blanc

    Au contraire, je suis plutôt « bitch », même dans mes conférences. C’est ce qui fait mon charme. Au plaisir de te revoir aussi cher Jon…

  3. L’entreprise 2.0 capte l’attention de Québec Inc « Tous complices

    […] ceux et celles qui veulent prolonger le plaisir en attendant, mon amie Michelle Blanc a commis un billet de double lendemain de veille où elle nous amène dans les coulisses. Isabelle […]

  4. Vincent

    En effet Michelle j’aime bien les critiques percutantes et intelligentes cela ne peut que nous faire avancer! Ce projet n’est pas vraiment 2.0 dans le sens ou on place de l’intelligence dans une machine et non pas dans le réseau et chacun de ses membres. Il faut le voir comme un étape, une facilitation de l’accès aux données, de la pertinence des réponses dans un système encore top down comme 90% des entreprises ;-)

    Elles sont belles mes boules elles sont belles!!!

  5. émergenceweb : blogue » Blog Archive » Non, McAfee n’est pas le Messie de l’Entreprise 2.0 !

    […] ont déjà écrit sur le sujet, dont l’amie Michelle Blanc. Je ne retiendrai qu’une de ses sorties. En fin d’allocution, il a mentionné que son […]

  6. Emilie Ogez » Blog Archive » Webcom Montréal 2008 : quelques retours

    […] qui a marqué l’auditoire. D’autres compte-rendus : chez Fred Cavazza (ici et là), Michelle Blanc et […]

  7. Webcom Montréal 2008 : quelques retours | Emilie Ogez

    […] qui a marqué l’auditoire. D’autres compte-rendus : chez Fred Cavazza (ici et là), Michelle Blanc et […]