L’application iPad La Presse + va révolutionner la pub et l’édition

Pin It

Aujourd’hui je reçus le téléphone d’un journaliste de La Presse Canadienne qui voulait savoir ce que je pensais de la nouvelle application iPad de La Presse. Je lui répondis que je ne l’avais pas encore expérimenté (j’arrive à peine du lancement), mais que mes attentes n’étaient vraiment pas élevées. Les versions précédentes de l’application La Presse étaient juste un peu mieux que médiocres. C’était plus facile de s’y retrouver sur la version web que sur l’appli mobile. C’est tout dire. Par ailleurs, ayant toujours la première version de l’iPad, les mises à jour des apps, ne fonctionnent pas toujours correctement. D’ailleurs pour profiter pleinement de LaPresse +, il faudra la version 6.1 de l’OS. Je ne sais donc pas si demain matin, lorsque l’app sera disponible pour tous, gratuitement, avec accès à tous les contenus textuels et enrichis de LaPresse, si elle fonctionnera sur mon antiquité iPad.

Mais ce soir, l’ayant expérimenté sur un iPad dernière génération, je suis conquise. Je suis sur le cul. Je suis fière de l’ingéniosité, de la recherche et de l’innovation qui ont été investies dans ce produit québécois. Pour la première fois de ma vie j’avais l’impression de tenir entre mes mains ce que j’imaginais être un réel journal numérique. Je suis même certaine que ça va changer le monde de l’édition. Imaginez des pubs réellement applicatives avec lesquelles vous pouvez interagir? Et je ne parle pas là de petits GIFs animés « boboches » auxquels les bannières web nous ont habitués. Une vraie interaction et une pub, comme dans le journal papier, mais qui se tasse selon notre volonté, avec laquelle on peut s’amuser, et qui n’est vraiment pas intrusive.

Les moins de l’histoire, non elle ne sera pas disponible sur Androïd. Non tous les Québécois lecteurs de La Presse n’auront pas de iPad dernière génération, mais disons que le modèle d’affaires strictement pub de cette application viendra déjà foutre le trouble des « paywalls » du Journal de Montréal et de Le Devoir et même de la majorité des quotidiens de la planète. Le temps nous dira si cette (r)évolution fera des petits, mais déjà, j’ai comme une impression que bien des éditeurs viendront cogner à la porte de La Presse pour acquérir cette technologie. Je vous prédit aussi que les vendeurs de pubs qui se prélassaient à vendre de la petite bannière auront désormais du pain sur la planche et des devoirs à faire et que les créatifs publicitaires, jouiront de plaisirs à inventer de nouvelles possibilités d’interactions avec les usagers pour leurs clients.

Bravo l’équipe de La Presse et non je ne suis pas payée, commanditée ou encouragée de quelques façons que ce soit pour faire cette liche…

MAJ
plus de détails du président éditeur de La Presse, monsieur Guy Crevier La Presse+ sera offerte gratuitement

MAJ2

J’apprends du twitt de Pierre Arthur, le directeur de la recherche de LaPresse (celui qui m’a fait une démo personnelle hier soir).

@MichelleBlanc Merci. PTI LaPresse+ sera Android pour décembre 2013

Par ailleurs, le pote et ancient prof de ma M.Sc. commerce électronique Robert Gérin Lajoie sur Google+ (et trop grand passionné de Java à l’époque, ce qu’il nous a fait “rusher” avec ce criss de Java) fait un commentaire très éclairé de ce billet, que je reproduis ici sans sa permission. Mais comme je l’aime, que c’est réciproque et qu’il est pertinent, je doute qu’il me poursuive :-)

Oui, Michèle, bravo pour LaPresse. Ils ont surtout compris que l’avenir réside dans l’ouverture. C’est simple les publicitaires veulent et exigent une audience large! Les journaux deviennent une plate-forme de curation de contenu. Les chroniqueurs deviennent des animateurs de communauté. Les « PayWall » nuisent aux revenus publicitaires, et surtout à l’audience et l’impact des chroniqueurs, ainsi qu’à leur propre carrière!

C’est inspirant pour d’autres secteurs. Je pense en particulier à l’éducation universitaire….et ses enseignants qui sont ou pourraient devenir des vedettes d’un domaine pointu….

LaPresse a mis la priorité sur iPad parce que leurs focus group québécois pensent encore selon le marché existant aujourd’hui et hier. Souhaitons que leur planification de faire la version Android dans l’année deviennent une réalité. Il serait très intéressant de comprendre pourquoi ils ont fait une version native IPad plutôt que HTML 5 « pure ». Il faudrait rechercher les avis éclairés d’un artisan sur le sujet.

Et dans un autre statut Google + il ajoute

Une bonne analyse en provenance de l’Ontario, par le biais de ChantalHébert et portant sur l’erreur des « Paywall », ou pourquoi faire payer les lecteurs coupent les revenus des journaux et surtout comment cela restreint le nouveau rôle des journaux. Une référence de @ChantalHbert sur twitter, une réaction personnelle aux commentaires de +Michelle Blanc Le tout dans le contexte de la sortie de la version de La Presse sur l’IPad.
Are we beating our heads against a paywall?

Imprimez ce billet Imprimez ce billet

Commentaires

  1. Claude Malaison

    Sincèrement Michelle, je ne comprends pas celle-là.
    Tu dis: «Mais ce soir, l’ayant expérimenté sur un iPad dernière génération, je suis conquise. Je suis sur le cul. Je suis fière de l’ingéniosité, de la recherche et de l’innovation qui a été dans ce produit québécois. Pour la première fois de ma vie j’avais l’impression de tenir entre mes mains ce que j’imaginais être un réel journal numérique. Je suis même certaine que ça va changer le monde de l’édition. Imaginez des pubs réellement applicatives avec lesquelles vous pouvez interagir? Et je ne parle pas là de petits GIFs animés « boboches » auxquels les bannières web nous ont habitués. Une vraie interaction et une pub, comme dans le journal papier, mais qui se tasse selon notre volonté, avec laquelle on peut s’amuser, et qui n’est vraiment pas intrusive.»
    Comment le prouver ? Donnes des exemples.

    Nous pôôvres mortels n’avons pas encore droit à la nouvelle app…

    Cordialement

  2. Michelle Blanc

    Claude tu n’aura qu’à attendre demain matin 05h00 du matin pour l’expérimenter toi-même… Ne suis pas douée pour les longues descriptions techniques et ce n’est pas mon truc…

  3. Francine

    Claude moi aussi pôôôvre mortel je vais mettre mon cadran pour 5h :-)
    Merci Michelle :-)

  4. Martin Lessard

    Vous pouvez dormir 30 minutes de plus. C’est 5:30 qu’ils ont dit.

    Une des nouveautés que j’apprécie le plus c’est que la page d’accueil suivant la pub (« landing page ») pop dans LaPresse+ et non pas dans un navigateur externe.

  5. Pierre

    Effectivement Michelle, la nouvelle application de la Presse sur Ipad est à un autre niveau. Sur mon ipad version relativement récente, ça va comme un charme. Alors que je suis si habitué de consulter la cyberpresse quotidiennement sur mon laptop, je pense que je vais changer mes habitudes et m’assoir sur le divan avec le Ipad. Technologie de rupture…

  6. Maxime

    Dommage que ce nouveau format soit exclusif au iPad qui ne cessent de perdre des parts de marché face aux ventes de tablettes Android qui explosent…

  7. Mathieu

    Imaginez ma déception quand j’ai vu que c’était réservé au ipad! tristesse, tristesse, je pleurs!

  8. Yves Messier

    On me pardonnera de me prononcer peut-être un peu prématurément (il semble que ce soit permis), mais je voudrais partager ici une préoccupation bien matérielle.

    Le téléchargement du premier numéro de La Presse + ayant requis 205 Mo, je m’inquiète de ce que son abonnement mensuel aura tôt fait de consommer à lui seul près de la moitié de la bande passante (15 Go) de ma connexion Internet. Et je ne tiens pas compte ici des multiples actualisations quotidiennes du contenu.

    À ce chapitre, bien qu’elle soit moins complète, La Presse Mobile est infiniment moins gourmande, car elle ne véhicule que très peu de publicités et ne télécharge QUE les rubriques qui m’intéressent sur le moment.

    Si j’ai raison dans mon analyse, je me verrai très bientôt forcé de me désabonner.

    D’autres partageraient-ils mes calculs préliminaires ?

    YM

  9. Jacques Warren

    Évidemment, ils ne l’ont fait que pour l’iPad, ignorants du fait qu’ils donnaient encore plus de force à *un* des produits du marché, laissant croire aux consommateurs qu’il n’y en a finalement qu’un seul valable. Apple devrait leur envoyer un chèque…

  10. Philippe Martin

    Billet intéressant de Benoit Descary http://descary.com/la-presse-arrive-au-21e-siecle-avec-sa-nouvelle-application-ipad/
    «Contrairement au site Web de La Presse qui est constamment mis à jour, l’application La Presse+ est une version numérique du journal papier. Donc, le journal numérique n’évolue pas au cours de la journée. Comme pour la version papier, il faut attendre le lendemain pour obtenir la mise à jour. Comprenez-moi bien, il ne s’agit pas ici d’un défaut ou d’un bogue, mais d’une façon de faire qui reproduit le modèle du quotidien ou du magazine.»

  11. Michelle Blanc

    Pa contre il y a un onglet permettant d’ouvrir LaPresse version web pour avoir l’info en continue

  12. La nouvelle application La Presse+: une attaque à la liberté de presse « Fabian Rodriguez

    […] Dans son billet à ce sujet, Michelle Blanc célèbre cet accomplissement… même si elle est incapable d’y accéder avec son “vieux iPad” déjà désuet. D’autres parmi nos “visionnaires numériques” québécois comme M. Robert Gérin-Lajoie commentent à ce sujet […] [La Presse a] surtout compris que l’avenir réside dans l’ouverture. C’est simple les publicitaires veulent et exigent une audience large![…]. Quelle tristesse. C’est ça les leaders d’opinion qui enseignent à nos informaticiens et artisans de l’information. […]

  13. Benoit Galarneau

    Imaginons que j’aime un article sur LP+. Comment vais-je le partager sur FB ou twitter? Même s’il y a (peut-être je n’ai pas encore essayé LP+) des boutons de partage, ceux qui liront mon tweet avec un lien ne pourront pas atterrir sur LP+. Au mieux, ils seront dirigés vers le site de La Presse. S’Ils sont mobiles, gare à eux!

    Je crois insidieux de prétendre que « Les journaux deviennent une plate-forme de curation de contenu », ils l’ont toujours fait. En sélectionnant leur columnists et éditorialistes et en achetant des articles d’agence de presse, les journaux ont toujours font des choix (curer) quelles sujets serait d’intérêt publique.

    La vraie curation, celle qui filtre selon mes intérêts, est faite par les usagers qui partagent ce qui leur semble important vers leurs communautés d’intérêts via les réseaux sociaux (ou simplement par courriel). Les apps, toujours sans API, sont des obstacles au partage.

    Je ne doute pas du « wow factor » et je laisse le bénéfice du doute à LP+ que j’essaierai dans les prochains jours.

  14. Claude Malaison

    Comme j’ai un iPad de première génération avec un iOS 5.1.1, je n’ai pas pu la télécharger. Réservé aux tablettes avec iOS6…

  15. Francois

    Impression rapide de ce matin :

    La Presse + ne répond pas à mon besoin premier, avoir un aperçu et un accès très rapide à l’ensemble de l’actualités.

    Si j’ai 30 minutes à consacrer à la lecture, c’est super. Belle expérience.
    Si j’ai 4 minutes, je m’ennui de la vue d’ensemble des grands titres et de l’accès rapide que me donnait l’ancienne app IPad, qui va disparaître en mai.

  16. Lubin Bisson

    Au printemps 1999, si quelqu’un m’avait présenté un génial « boboche » Web qui :

    1) Nécessiterais la dernière version de Netscape (aucune version précédente) ;

    2) Ne fonctionnera sur Explorer que 9 mois plus tard ;

    3) Ne pourrait être vu, par exemple, que strictement sur une résolution d’écran élevée de 1 600 × 1 200 ;

    4) Ne fonctionnait pas sur un PC ;

    5) N’aurait aucune utilité sur rien de moins qu’une connexion T1 à l’Internet;

    6) Puis requérant TOUT ça, et rien de moins, pour en profiter pleinement d’un tel truc… désolé, mais…

    J’aurais répondu par le pas encore inventé:

    #FAIL.

    Au printemps 2013, cette « (r)évolution» se sent comme un futur…

    Maître du FAIL.

    Michelle, as-tu été un aussi grand fan de l’ingéniosité, de la recherche et de l’innovation qui ont été investies dans le Betamax?

  17. La Presse+: It doesn’t make sense – Fagstein

    […] Blanc, the local social media/marketing expert, says she was skeptical, but quickly became convinced after trying it that the app with revolutionize the industry Tags: La Presse | Short URL for this post: […]

  18. Jacques Warren

    Je viens d’aprendre que ce projet avait coûté 40M$ ! Qui a « pogné » ce contrat là?

  19. MacQuébec À la découverte de La Presse+

    […] L’application iPad La Presse + va révolutionner la pub et l’édition par Michelle Blanc Vous aimerez aussi…On attend la WWDC d'Apple du 10 au 15 juin 2013Test du BlackBerry Z10Sondage : quel usage faites-vous de l’iPhone et l’iPad en regardant la télé ?Windows Québec était un poisson d’avril nRelate.getNrelatePosts("http://api.nrelate.com/rcw_wp/0.51.4/nr_load.php?tag=nrelate_related&keywords=%C3%80+la+d%C3%A9couverte+de+La+Presse%2B&domain=macquebec.com&url=http%3A%2F%2Fmacquebec.com%2Fa-la-decouverte-de-la-presse%2F&nr_ad_number=0&nr_div_number=1"); nRelate.domain = "macquebec.com";nRelate.fixHeight("nrelate_related_1");nRelate.adAnimation("nrelate_related_1");nRelate.tracking("rc"); var rdads=new String(Math.random()).substring (2, 11); document.write(''); Kim Auclair À la découverte de La Presse+ 18 avr 2013 , 2Commentaires Le film iSteve maintenant en ligne 17 avr 2013 , 0Commentaire Et si le comptoir de votre banque vous suivait partout? 16 avr 2013 , 8Commentaires Test du BlackBerry Z10 15 avr 2013 , 1Commentaire Sparrow 04 oct 2010 , 34Commentaires Les six principaux problèmes de l'iPhone 5 09 oct 2012 , 30Commentaires Google Drive : un paragraphe à lire impérativement (mise au point) 24 avr 2012 , 26Commentaires Dernière heure : l'iPhone 5 sortira au Canada le 1er octobre 02 août 2011 , 19Commentaires Bande passante illimitée! 31 jan 2013 , 18Commentaires Application tablette Numérique | Pearltrees : […] MacQuébec 10 façons d'intégrer … 18 Apr 2013 Kim Auclair : Merci !! :) 18 Apr 2013 MLac : Ma première impression : A+ http://manonlac… 18 Apr 2013 Serge Tanguay : Non, mais parfois on peut être assez chanceu… 18 Apr 2013 stephane : On va pas tous ouvrir un compte dans la succu… 18 Apr 2013 jQuery(document).ready(function(){ var widget_tab = jQuery('#gdl-widget-tab'); widget_tab.find('#gdl-widget-tab-header a').click(function(){ var tab_id = '#' + jQuery(this).attr('data-id'); jQuery(this).parents('.gdl-widget-tab-header-item').each(function(){ jQuery(this).addClass('active'); jQuery(this).siblings().removeClass('active'); }); jQuery(this).parents('#gdl-widget-tab-header').siblings('#gdl-widget-tab-content').children(tab_id).each(function(){ jQuery(this).siblings().css('display','none'); jQuery(this).addClass('active'); jQuery(this).siblings().removeClass('active'); jQuery(this).fadeIn(); }); }); widget_tab.find('#gdl-widget-tab-content').children().each(function(){ if(jQuery(this).hasClass('active')){ jQuery(this).css('display','block'); }else{ jQuery(this).css('display','none'); } }); }); MacQuébec est hébergé par         var rdads=new String(Math.random()).substring (2, 11);         document.write(''); //var rdads=new String(Math.random()).substring (2, 11); // document.write('');          […]

  20. Claude Malaison

    Et qui a décidé que tous les propriétaires de iPad1 seraient ignorés et laissés pour compte comme de vulgaires arriérés numériques?

  21. Patrick Boisclair

    Si seul le iPad à été visé en premier lieu, c’est peut-être qu’il y a eu étude de marché et que leur public cible utilisait en majorité le iPad.

    Je déplore tout de même l’incompatibilité avec iOS 5.

  22. Robert Coulombe

    Citation de Robert Gérin-Lajoie : « Il serait très intéressant de comprendre pourquoi ils ont fait une version native IPad plutôt que HTML 5 « pure ». Il faudrait rechercher les avis éclairés d’un artisan sur le sujet. »

    La réponse est simple! Il est plutôt difficile de dissimuler des espiogiciels dans du HTML 5. Personnellement, à part quelques vieux « croutons » de plus en plus rare sont les jeunes qui s’intéressent sérieusement aux médias traditionnels. Dans l’article original de La Presse : »La Presse+ devient le vaisseau amiral de tout notre écosystème d’information. » Tiens! Ça me fait penser à l’histoire du Titanic…

  23. émergenceweb : blogue » C’en est trop, je fais un coup de gueule sur LaPresse+…

    […] sur Facebook, Twitter et de mes fils RSS de blogues. D’ailleurs, la première est venue du blogue de l’amie Michelle Blanc qui a été invitée comme d’autres (mais pas moi) à assister au grandiose lancement de […]

  24. Alain Perron

    Je serais interesser de recevoir la presse plus sur mon tel samsung galaxy note 2 mais je ne sais pas comment faire. Merci.

  25. Nicolas

    J’ai bien aimé le côté nouveauté québécoise et tout le tintouin qui va avec. On sait comment nos ancêtres devaient se sentir lors JA Bombardier a inventé la motoneige. Est-ce que la nouvelle App va faire accourir les publicitaires? That is the question. Les bannières boboches, c’est poche comme vous dites, mais ça ne coute pas cher à produire. Existerait-il un juste milieu? Après 40 $, LaPresse nous dit «non». Je crois sincèrement que l’app a de l’avenir, mais uniquement pour les quotidiens payants. Est-ce que les quotidiens payants ont de l’avenir, ça aussi c’est une autre question…

  26. Nicolas

    après 40 M$…

  27. Studio C1C4

    En tous cas ça fait parler! Voilà déjà une réussite importante. Ensuite viendront les mises à jour pour améliorer le produit.

  28. Tom 789

    Quel nonsense! Pour répandre l’accès il faut restreindre l’audience au 39% qui achète des bebelles chères d’Apple. 61% des utilisateurs de tablets sont écartés. Et cela ne compte pas ceux qui prennent leur nouvelles sur leur PC – également écarté. On nous prend pour des cons!