Je n’irai pas par quatre chemins.

Pin It

Depuis ma naissance, je vis avec une bombe à retardement dans la tête. Elle a explosé un samedi matin du mois d’août 2007. À partir de ce moment précis, je ne dormais que 3 ou 4 heures par nuit, j’avais perdu 15 kilos et ma vie a été chamboulée à un point qui était encore inimaginable pour moi, ma conjointe, mes proches et mon entourage.

En gros, depuis que je suis enfant, mon cerveau m’indique que je suis une femme. Pour gérer cette situation, j’ai développé de très forts mécanismes de négation. Je suis devenu un modèle de « mâlitude ». J’ai fréquenté le Collège Militaire Royal de St-Jean (et suivi la formation d’officier d’infanterie), j’ai joué au football américain et j’ai été bouncer (videur). Mais voilà, une fois mes mécanismes de négations tombées d’un coup, j’ai vécu une sorte de dépression qui m’a amené à consulter l’un des spécialistes de ces questions au Québec.

Je souffre de Dysphorie d’identité de genre. Lorsqu’une personne se sent mal à l’aise de façon persistante avec les rôles ou identité de son genre, les médecins disent qu’elle souffre de cette maladie : c’est un terme psychiatrique décrivant une perturbation de l’humeur très grave qui implique tristesse, anxiété, tension, irritabilité et qui affecte une personne sur 30 000, selon les statistiques médicales. Dans mon cas, c’est l’état psychologique d’une personne qui est insatisfaite du sexe dans lequel elle est née et on m’a diagnostiqué  transsexuel de type II. La bombe

Dans ma situation, la seule avenue thérapeutique est la thérapie transitoire qui fera de moi une femme. La seule autre alternative est de ne rien faire et la conséquence de ce choix est la dépression profonde qui peut mener au suicide.

J’ai demandé à mon Docteur s’il ne pouvait pas plutôt m’injecter des hormones mâles, m’offrir des thérapies d’aversion, etc. Il me répondit que depuis 50 ans toutes ces alternatives ont été explorées (y compris les électrochocs) et que la seule thérapie qui donne des résultats positifs est la transition. On ne peut pas changer le cerveau pour qu’il corresponde au corps, mais on peut changer le corps pour qu’il corresponde au cerveau.

Par ailleurs, un débat scientifique fait rage sur la question à savoir si le GID (Gender Identity Disorder) est une maladie ou une condition. Le GID est dans la bible des psychiatres (qu’on appelle le DSM-IV (Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders)). Mais cette réalité pourrait bien changer puisque la science présente l’hypothèse que c’est plutôt une condition présente à la naissance. Il semble qu’à la 7e semaine de grossesse, un influx hormonal déficient au fœtus, fait en sorte que lors de la différenciation sexuelle, la morphologie devient mâle, mais le cerveau reste femelle (ici, ici, ici, ici, ici et ici). Donc à la naissance, en fonction des pressions sociales et des aléas de la vie, l’enfant se forgera des mécanismes de négations qui tomberont tôt ou tard. Puis, lorsqu’ils seront tombés, l’inéluctable deviendra alors une réalité présente à tous les instants.

Le diagnostic est formel, j’ai donc commencé la thérapie hormonale il y a déjà deux mois et j’ai recommencé à dormir. C’est un autre signe coroborant le diagnostic qui est aussi confirmé par plusieurs autres professionnels de la santé et par la connaissance que j’ai de moi-même (je me travestis de manière non-fétichiste, en privé, depuis l’âge de 10 ans).

Je prends cette nouvelle avec beaucoup de joies et d’angoisses à la fois.

Finalement, je serai la femme que mon cerveau a toujours été et j’en suis très heureuse, mais l’angoisse de la perception des autres, la crainte d’être un freak, la peur de perdre mes contrats de conférencier et la culpabilité de savoir la douleur que cette nouvelle crée chez certains de mes très proches, m’accaparent énormément.

L’aspect le plus cruel de ma situation est de devoir quitter ma douce chérie que j’aime profondément et avec qui je suis en couple depuis treize ans. Elle m’a supporté, écouté, aimé et aidé de façon admirable, mais aujourd’hui je suis à un stade qui la fait énormément souffrir. Afin de la ménager, je me dois de lui permettre de faire le deuil de l’homme qu’elle aime toujours. C’est réellement la portion la plus déchirante de ma situation. Dans les prochains mois, je demeure (au niveau social, légal, d’affaires et autres) un homme. Mais à partir d’un moment que je déterminerai et après avoir subi une chirurgie de féminisation faciale et m’être remis de cette opération, je changerais mon statut pour celui de Michelle Blanc.

Je suis rassuré quant à ma survie puisque mes clients actuels et amis connaissent ma situation et m’offrent leur soutien. Je leur en sais gré car de savoir que l’amitié et le professionnalisme peuvent transcender les tabous identitaires de notre société, me sécurise énormément. Je sais déjà que je serai une femme pas si moche que ça. Je ne veux vraiment pas être un homme en robe, or déjà, mes copains me disent que je suis une plus belle femme que je ne suis un bel homme (en toute subjectivité). Je sais aussi que je survivrai moralement à tout ça, parce que cela m’a déjà énormément fait grandir et que la vie me réserve encore de nombreuses surprises positives, dont celle d’être maintenant plus émotive et de pouvoir vivre mes émotions. Comme me le disait le copain Martin Lessard qui m’a rencontrée en femme, il semble que j’en deviens plus calme et plus « civilisée ». La copine Muriel quant à elle, me dit que le choc ce n’est pas tant de me voir en femme que de me revoir en homme par la suite. Elle me dit que je semble si heureuse, calme et bien dans ma peau que par la suite, lorsqu’elle me voit en homme, ça lui saute dans la face à quel point j’ai joué un personnage toute ma vie… Disons que ça m’encourage.

Par contre, les défauts et qualités auxquels vous songez quand vous pensez à moi ne changeront pas. Je risque fort de toujours avoir une grande gueule par exemple, même si, comme on vient de le voir, elle sera sans doute mieux « embouchée ». En mode femme, allez savoir pourquoi, je ne sacre plus et je suis un peu plus réservée. Je deviens aussi plus émotive. En somme, outre mon apparence extérieure, mon maniérisme et certains traits de caractère mineurs, je serai toujours la même personne qui se passionne pour les gens, le boulot, la nature et les choses simples de la vie.

Maintenant que la bombe à retardement  a éclaté, sachez que je n’ai pas l’intention de m’étendre sur ce sujet ici. Je créerai, à un moment donné, un autre blogue pour fournir de l’info sur le phénomène aux autres personnes qui vivent le même problème et pour ceux qui ont un intérêt pour le sujet ou qui tout simplement veulent comprendre et ne pas être esclaves de leurs préjugés.

Voilà…

MAJ

Le journaliste Patrick Lagacé fait un topo sur cette histoire dans l’article Changer de garde-robe du journal LaPresse et en parle ici dans son blogue. J’ai officiellement perdu le contrôle de mes communications sur ce sujet…

MAJ2

Ce billet est traduit en englais dans mon blogue web marketing frog. I won’t beat around the bush.

MAJ3

J’ai maintenant un nouveau blogue qui parle de ma transition. Il s’agit de Femme 2.0… Venez m’y dire bonjour!

Imprimez ce billet Imprimez ce billet

Commentaires

  1. cedric

    Bravo et belle lecon de courage et de franchise. Ce billet est un de plus touchants que j’ai pu lire.
    On est tous humains et souvent la morale judéo-chrétienne nous pousse à ne plus voir l’humanité derrière chacun dans de tels conditions.
    On ne s’est pas parlé souvent mais je suis heureux de te connaître. Tu as tout mon encouragement…

  2. dsadigh

    Je rejoins Cédric et suis également admiratif de ton courage! Ton billet est très touchant. Pour ma part, cette nouvelle ne changera rien sur le fait qu’on puisse recourir à tes services. Travailler avec des gens compétents, courageux, déterminés et honnêtes est primordial. Et je suis sûr que ne sera pas les seuls à penser de cette manière. Bon courage pour cette nouvelle vie qui démarre

  3. Martin Ouellette

    Tu as toujours défendu l’importance de la transparence dans les communications. Ce billet en deviendra à jamais un exemple bouleversant de vérité.

    Tu me sais de tout coeur solidaire à ton parcours. Ça me fait plaisir de t’appuyer publiquement. Bravo chère amie.

  4. Eric Baillargeon

    Bravo et touchant sont aussi ce que je t’avais dit en première impression en lisant ton texte en pré-comming out.

    Comme dans ton travail, tu prouves que le contenu doit l’emporter sur le contenant. Bravo encore, et grâce à tes couilles de diffuser ceci publiquement, je suis certain que tu aideras probablement beaucoup d’autres personnes dans cette situation.

  5. Mario tout de go

    Je suis de ceux qui ont eu le temps de voir venir… sans nécessairement avoir vu de mes yeux Michelle Blanc. Je veux d’abord te redire que j’ai apprécié toutes les jasettes qu’on a eu dernièrement à propos de ta transition. Je sais à quel point la publication de ce billet est une étape importante pour toi; que de réflexion, de discernement et de courage ça t’a pris pour en arriver là! Je salue ta volonté. Le plus difficile reste probablement à venir…

    Tu vas trouver ça imbécile mais j’ai trouvé «sécurisant» de savoir que tu ne te metterais pas «à cruiser» les hommes malgré ta transition. Je veux dire que plein de questions m’ont traversé l’esprit au fil de tes explications et je me suis senti à l’aise de te demander ça une fois et ta réponse m’avais vraiment aidé à te comprendre. Je prends la chance de poster ce ressenti parce que , peut-être, d’autres qui passent par ici se posent ce genre de question… va-t-elle me regarder différemment maintenant qu’elle devient Michelle?

    Pour le reste, je te redis tout mon appui… en oubliant pas de te dire aussi que je vais continuer à faire partie de ceux qui vont critiquer tes opinions, car sache bien que ce changement dans ta vie ne te donne pas l’immunité. Tu vas encore faire des conneries, je suppose ;-)

  6. Olivier M

    Salut Michel

    Je ne te « connais » que de par les enseignements que je tire de ton blogue. Comme pour beaucoup de personnes tu es pour moi une source de connaissance importante, voir un exemple de réussite.

    Tu parles de tes clients qui te resteront fidèles, et bien, je t’assure dans mon cas, de la fidélité qui restera inchangée, en ce qui concerne ton lectorat.
    Ce billet est très touchant. J’immagine le courage qu’il t’a fallu pour le rédiger…

    J’ai été très heureux de lire Michel Leblanc cette année, et j’ai hâte de découvrir les écrits de Michelle.

    Bravo pour ta détermination, merci pour la transparence de tes propos, et surtout, bonne chance à dans la vie à Michelle.

  7. carl charest

    Cher ami,

    Nous avons eu plusieurs différends au cours des deux dernières années. Autant je pouvais apprécier ton cerveau, autant je trouvais exagéré ton personnage.

    Je ne m’en suis jamais caché et je te l’ai même dit la journée où tu m’as avoué ta condition.

    Mercredi dernier, je te sentais nerveux, comme si quelque chose te dérangeait, quelque chose t’empêchait d’être heureux. C’est probablement ce texte-là que tu étais en train de pondre dans ta tête.

    Je suis heureux que tu aies eu le culot de faire ce « coming out » d’une si belle façon.

    Je te souhaite tout le bonheur du monde. Je crois sincèrement qu’il y aurait moins de rupture et de guéguerre si les gens s’acceptaient tels qu’ils sont.

    Encore une fois, bravo! Voilà un texte fort touchant mon ami. Tu vas enfin goûter au bonheur tel que tu l’entends et c’est ce qui importe…

  8. montreal social media

    Bravo pour la démarche sincère et le courage d’assumer la réalité. Au plaisir ! – Nicolas Cossette

  9. Dans l’antre de la découverte » Blog Archive » Leçon de courage …

    [...] vous parler du second hommage reçu cette semaine mais j’ai plutôt envie de parler de cette leçon de courage dont fait preuve Michel Leblanc aujourd’hui [...]

  10. amicalmant

    L’une des meilleures nouvelles, chère Michelle, c’est que ton nom de domaine, michelleblanc.com, ne changera pas. Cela prouve bien êntendu ton sens inné du marketing numérique :) mais aussi le fait que ton identité féminine n’était pas simplement inscrite dans tes gènes, mais également dans ton état civil! Voilà qui devrait contribuer à imposer la nécessité de ta métamorphose aux esprits les plus conservateurs :)

    Par ailleurs, tu m’épates en allant si loin dans l’exploration du concept «2.0». L’appliquer aux médias, à l’économie ou à la politique, c’est une chose. L’appliquer à sa propre essence, et de façon aussi radicale, c’est courageux et très grand :)

    Je te sais assez bon communicateur pour savoir qu’à ton heure, tu n’hésiteras pas à partager publiquement certaines découvertes et réflexions qui découleront de cette transformation. Je t’encourage d’ailleurs à le faire dans un esprit de partage et d’avancée de nos connaissance sur la condition humaine. Il y a 400 ans, en effet, il était inconcevable qu’un paysan devienne un jour duc ou baron, c’est à dire échappe à sa condition économique et sociale. Qui sait si dans 50 ans d’ici, avec l’aide des biotechnologies et de la réalité virtuelle, on ne changera pas de race ou de sexe en fonction de nos inclinaisons?

    Seul l’avenir le dira, un avenir qui appartient aux inventeurs et aux défricheurs. Ton année 2008 sera certainement inoubliable, pleine d’épreuves mais aussi de joies immense et d’émotions diverses. Permets-moi de t’offrir mon estime et mon amitié sincères tout au long de cette traversée.

  11. CedricB

    Bonjour Michel,

    C’est la première fois que je rédige un billet commentaire suite à l’un de tes billets que je lis pourtant depuis un certain temps. Je ne suis pas du genre à réagir ou en tout cas le décalage horaire, puisque je suis à Paris, fait que je m’abstient.
    Il est 23h30 ce samedi soir et je lisais les derniers billets du jours dans mon agrégateur quand je suis tombé sur ta bombe.
    A plusieurs reprises tu as posté des billets sibyllins et mystérieux, je comprends maintenant ce qu’ils cachaient.
    Je ne m’exprime qu’en mon nom, mais je ne doute pas un instant que la communauté de lecteurs dont je fais partie te soutient également.
    Visiblement, tu es soulagée, et surtout heureuse désormais et c’est ça le plus important.

    Bon courage Michelle,

    Bien à toi,

    Cédric de Paris

  12. Patrick

    Bravo pour ton courage et ta franchise Michel et bon courage pour la suite Michelle. Je crois que tu approche ta nouvelle vie d’une façon très saine et je suis certain que, malgré un parcours qui ne manquera pas d’être difficile par moment, tout ira pour le mieux.

  13. Johary

    Merci Michel pour cette leçon de courage et de sincérité !

    Et c’est de tout coeur et le même plaisir que nous lirons tes propos ^^

  14. vince

    Une belle leçon de franchise et d’humanité.
    Je suis ton blogue depuis longtemps et je continuerai à le faire pour deux raisons: tu es sans aucun doute l’une des stars les plus influentes au Québec dans le Web/Marketing et deuxièmement parce que ton coté humain et transparent montrent que tu es quelqu’un de vrai.

  15. Bruno Bichet

    Voilà… Une conclusion magnifique de simplicité pour ce sujet complexe et intime qui doit avoir des répercutions publiques que j’ai du mal à imaginer. Pour ma part, j’aurais toujours plaisir à te lire.
    A bientôt.

  16. el nino

    Bonjour à toi Michelle. «  »"Juste pour me décrire un peu, j’ai actuellement 20 ans, je suis hétéro et je vais le rester, je suis un homme et je m’aime comme je suis, j’ai fais pas mal d’étude (donc je me considère comme cultivé et bien-pensant) et pour finir ma « light » description je suis bien dans ma peau. »" » Pour commencer je veux te souhaiter bon courage. Je suis tombé complètement par hasard sur ce post (pour parler hasard c’est vraiment du pur hasard : j’ai été sur le « mégaflux » de Newsvortex.net et je suis tombé sur le blog d’un de tes ami qui s’appelle Vicent Abry (que je ne connais pas), qui parle de toi). Ton post m’a vraiment touché et j’ai resenti comme un sentiment de liberté. La liberté est bien précieux. Je conclu : actuellement nous (être humain en général) vivons dans une société où nous pouvons nous libérer, par conséquent je te souhaite (une fois de plus) une heureuse vie. Cordialement.

  17. Zelaurent

    Michelle, tu sais que le monde est derrière toi. Tu as pu le constater lors des premiers échanges que tu as eus à ce sujet, et tu le perçois encore maintenant avec les commentaires d’encouragement qui ne cessent de pleuvoir.

    Sur ton blogue et dans ta vie, tu n’as jamais manqué de courage et tu as toujours dit franchement ce que tu pensais. C’est en toi, c’est ton image. J’espère que cette détermination pourra aider les personnes qui vivent la même chose que toi. Sans être l’idole des «trans», tu peux être un exemple et donner l’espoir. Je ne suis pas du genre à me livrer et à révéler mes sentiments, mais ta démarche force le respect et pousse à ouvrir son esprit sur les différences qui nous entourent.

    Je ne te souhaite pas une bonne année, car je sais déjà que ce sera l’une des meilleures, je te souhaite simplement de vivre pleinement ta nouvelle condition.

    Amitiés ;)

  18. kathelinejeanpierre

    Michelle,
    Tu as tout mon support. :-) Et bonne année 2008 dans ta nouvelle vie, dans ton vrai toi révélé. Suis ta mission de vie en toute intégrité.

    Katheline

  19. Fagstein » Bombshell

    [...] that it’s MichelLeblanc.com and not MichelleBlanc.com when I visit his blog, but I never saw this [...]

  20. HhaiElyse

    Bonjour Michelle,

    Je ne suis pas une lectrice de votre blog ni une de vos clientes, en fait je ne connais rien en commerce électronique. Je suis une simple enseignante de maths au secondaire qui en janvier 2007 a choisi comme vous de vivre sa vie comme elle le voulait. Je sais exactement comment vous vous sentez en ce moment.

    Je vous souhaite le plus grand bonheur dans les nombreux moment de libération que vous vivrez, et le plus grand courage dans les épreuves que vous vivrez inévitablement. Ne baissez jamais les yeux devant personne, soyez une femme fière et accomplie et vous verrez personne n’osera se mettre sur votre chemin!

    La société québécoise m’a été d’une générosité incroyable durant ma transition et l’est encore aujourd’hui. Je peux aujourd’hui vivre une vie normale, travailler avec une centaine d’ados, m’impliquer socialement et m’épanouir en tant que femme. Vous avez vraiment toutes les chances derrière vous, je vous félicite d’avoir fait le choix de foncer malgré votre carrière publique.

    Bonne poursuite dans votre chemienement personnel et vos activités professionnelles.

    Élyse

  21. martinlessard

    Sloterdijk avait écrit il y a 10 ans : « C’est la signature de notre époque technologique et anthropo-technologique : de plus en plus de gens se retrouvent du côté actif et subjectif de la sélection, sans avoir volontairement choisi le rôle de sélecteur. »

    Je dois avouer que mes lectures et les grands penseurs ne m’ont été d’aucune utilité pour comprendre ce qui t’arrivait.

    Ce n’est qu’en te rencontrant que l’on comprend tout l’humanité de ta décision. Je ne saurais imaginer un tel cas de figure à une époque moins avancée.

    Derrière tout grand homme, pardonne-moi le jeu facile, ce trouve une grande femme. Je sais maintenant que c’est vital pour toi et tout ce qui touche la vie ne peux m’être indifférent. Amitiés et courage!

  22. fredcavazza

    Bravo Michel pour ton courage et ce billet qui résume bien cette étrange aventure. Etrange car c’est effectivement plus simple d’avoir une maladie qui est acceptée socialement (et prise en charge médicalement).

    Te voilà maintenant à l’aube d’une nouvelle vie, ou plutôt d’une nouvelle identité. Il te reste maintenant quelques mois à t’assumer en homme avant de faire ta mue. En tout cas une très bonne occasion de réviser ton vocabulaire ;-)

    Merci pour ce grand moment de franchise et à très bientôt,

    /Fred

  23. florence meichel

    La route et belle !

    Bon cheminement et très bonne année 2008 !

  24. tatiana

    Salut Michelle,
    Votre sincérité et votre courage honorent l’humanité !
    Bonne route et bon vent, et merci d’exister parmi nous !

    (PS: je connais votre blog grâce au post que vous avez écrit au sujet de l’île Juste pour rire, dans SL : là-bas, je suis tatiana Salomon ;-) )

  25. florence meichel

    La route EST belle !
    L’émotion sans doute de ce post si authentique !
    Pardon ! :-)

  26. Yannick Manuri

    Merci Michel de nous avoir partagé le détail de ta situation.

    Ton billet est très humain, tout comme toi d’ailleurs, et je tiens à te dire que je suis de ton coeur avec toi dans cette transition.

    En homme ou en femme, tu es non seulement un(e) brillant confrère mais tu es surtout mon ami(e) Michel(le)… les lettres et l’apparence ne changeront en rien en ta compétence, ton dévouvement, le plaisir que j’éprouve en ta compagnie et ne changeront en rien notre amitié .

  27. Guimauve

    J’ai pris la peine de me créer un compte pour venir te dire que je te trouve bien plus brave que je me serais crû l’être si une telle réaction s’était produite en moi. Je reste à tes côtés, prends bien soin de toi et choisis un bon chirurgien :)

    A+

  28. Sonja

    Félicitations et grand succès avec ta transition, Michelle!

    Le changement de Leblanc à Blanc est une très bonne idée pour garder le même URL!

    Sonja

  29. Alexandre de Haan

    Rien n’est plus important que la sincérité, la réalité, la simplicité, la sérénité, la plénitude. Surtout vive la liberté d’être soi-même. Michelle (ou pourquoi pas Michèle), on t’attend toujours au Yulbiz de Bruxelles. Amicalement.

  30. mathieuk3

    Voilà une très bonne chose faite. Tu sais déjà depuis un bon moment que je te supporte à 100%. Je ne croyais pas qu’il était nécessaire de te laisser un commentaire, mais je crois que c’est important que tout le monde sache que tous tes amis te supportent dans cette épreuve. Bravo pour ton courage!

  31. pascalveilleux

    Bonjour Michel, j’aimerais me joindre à tout le monde pour souligner ton immense courage. Le pas que tu viens de franchir est important mais ceux qui s’en viennent vont l’être aussi. Ne lâche pas!

  32. msullivan

    Je me permets de répéter ici, sur la place publique, le message personnel que je t’ai envoyé via Facebook :

    Bonjour Michel

    Je viens de prendre connaissance de ton dernier billet et m’empresse pour t’offrir mon appui complet. J’admire ton courage et, surtout, suis particulièrement fière d’apprendre que c’est un cerveau de femme qui représente si bien la communauté des communications et médias sociaux au Québec.

    Je te souhaite grand bonheur en 2008.

    Au plaisir d’une prochaine rencontre.

    Michelle

  33. Blogue marketing interactif de l’AMM-PCM » Blog Archive » Michelle Blanc : Une blogueuse d’affaires et née…

    [...] terre tremble. Un jour, sortie de nulle part, cette nouvelle tombe sur les écrans de la blogosphère et boulverse un peu les choses. Bon, Michelle reste [...]

  34. noisettesociale

    Pour avoir connu une personne ayant vécu exactement la même situation et qui était en pleine transition, je sais le courage que ça prend pour prendre une telle décision. Le choix a dû être très déchirant mais je suis convaincue que tu sortiras grandi de cette expérience.

    Je t’offre tout mon respect… et j’espère sincèrement que les gens seront assez ouverts pour accepter que quelqu’un ait préféré choisir le bonheur et l’intégrité plutôt que la souffrance pour se « conformer » à l’ordre établi.

    :)

  35. fbilodeau

    Michel,

    Je me joins à la masse pour te féliciter de cette belle leçon de franchise et d’honnêteté. C’est un gage de réussite pour les épreuves qui seront à venir pour toi et tes proches.

    Bon courage et à bientôt!

    Francis

  36. paul

    Bon courage Michel,
    je connaissais ce côté humain et grande gueule je découvre un tout autre côté mais qui n’enlève en rien ton aimabilité et tout un tas d’autres qualités. J’admire le bonhomme et je suis séduis par une telle mise à nue. Je pense qu’en comprenant et en allant de l’avant ceci te sera très bénéfique. Bravo à toi Michel.

  37. Mu

    Salut Michelle,
    J’ai laissé passer le w-end et les émotions pour me manifester, mais tu connaissais déjà ma position, mmm…
    Saches que sur le blogue de l’AMM-PCM*, tu seras toujours des nôtres.
    De façon plus personnelle, je voulais t’annoncer que je me chargerai de ton « shower » comme promis!
    À toutes celles qui souhaitent se joindre à moi pour te faire bon accueil dans le monde du Dim Up et du gloss, je dis : écrivez-moi(ide.muriel@gmail.com).
    J’imagine que les gars vont t’organiser un enterrement de vie de garçon qui n’aura jamais si bien porté son nom…
    Bonne vie Michelle.
    * http://www.bloguemarketinginteractif.com/

  38. Aryane

    Ce qui m’a principalement attiré de cet environnement de réseautage qu’est internet, c’est que ce n’est pas l’aspect visuel qui prime pour juger de la valeur et de la compétence d’un individu. Ta crédibilité n’a pas de sexe, de couleur, de forme ou d’accent.

    De plus, la nature d’une personne se révèle davantage par ses gestes que par ses paroles. Ton « guts » en inspirera plus d’un. La suite des événements te fournira des occasions d’apprentissages nouveaux sur l’impact du Web 2.0 dans le développement des affaires et sur l’équilibre personnel…que je te souhaite sincèrement. La vie est trop courte, il faut la savourer maintenant.

    Cordialement et à bientôt.

  39. jsj

    Bonjour Michelle,
    Voilà bien longtemps que je lis ton blogue sans jamais m’avoir inscris car je n’en voyais aucune utilité.
    J’apprécie particulièrement tes écris, tes sujets quotidiens qui révèlent les tendances dans le monde Web et considère ton blogue comme étant un des meilleurs sur le sujet. Aujourd’hui, après avoir lu ton article, je me devais de m’inscrire et de t’énoncer mon opinion. Je me devais de t’écrire Bravo pour ta remarquable sortie!! Tu es un exemple de courage, de détermination et de force de caractère.
    Peu importe Michel ou Michelle, tes articles resteront toujours très intéressants!!
    Bon courage,
    J-S

  40. From soul to soul : Vu d’ici - Seen from Here * Your daily dose of inspiration, for late & early adopters

    [...] en fesant sa sortie publique, fait preuve d’un immense courage, mais aussi de respect envers et pour la personne [...]

  41. Etienne Denis

    Plusieurs d’entre nous n’aurions pas eu le courage de faire une telle démarche. Pour ça, tu mérites nos félicitations.

    Soit convaincu de mon soutien, tant au niveau personnel que profesionnel.

    Une petite prédiction : quelque chose me dit que Michelle sera moins baveuse que Michel! ;-)

  42. INDICO

    Salut Michel,
    Comme tu dois te sentir libéré. Je te le souhaite ardemment.

    Tu m’avais consulté il y a plusieurs mois afin que je t’accompagne dans ton coming out. La semaine dernière, tu m’as annoncé que tu allais le faire, même si ce n’était pas ma recommandation. Je viens de lire tous les commentaires. J’en suis impressionné et heureux pour toi. Et je m’incline devant ton courage et ta détermination à ne pas suivre les conseils de ton conseiller et ami. En vérité, tu viens de me servir une belle « leçon de communication »

    Amitié

  43. gautrais

    Moi aussi j’étais dans la gang de ceux qui prêchaient d’attendre un peu et heureusement, tu n’as pas suivi le spécialiste de communication que je ne suis pas. Je crois que cette réussite communicationnelle se justifie pour plusieurs raisons: une extrême sincérité (facile à dire mais pas facile à faire), une belle humanité, une mise à nue sans exhibition, une façon de faire qui te ressemble aussi.

    J’ai donc suivi les commentaires rentrer toute la fin de semaine, avec beaucoup de plaisir, et ce, même si je suis, tu le sais, quelque peu suspicieux sur le potentiel d’itération que les blogues permettent. Peut-être a-t-on la communauté que l’on mérite? Si cela est vrai, alors chapeau…

    Au plaisir que j’aurai toujours à te lire, t’entendre, à t’inviter à mes activités, à te demander conseils …

    C’est une première étape bien réussie et cela augure fort bien pour la suite. Amitiés.

    Vincent G.

  44. marcsnyder

    Malheureusement, Martin Ouellette a écrit EXACTEMENT ce que j’aurais voulu écrire: « Tu me sais de tout coeur solidaire à ton parcours. Ça me fait plaisir de t’appuyer publiquement. »

    Bon courage.

  45. Pierre Bouchard, INDICO, Consultant, conférencier en gestion de la réputation, communication et relations publiques » Blog Archive » Toute vérité n’est pas bonne à dire (re-suite)

    [...] Michel Leblanc a lâché une véritable bombe sur son blogue. Avant qu’il ne le fasse, il m’a demandé [...]

  46. PatrickHanchay SRN consultant SITE WEB

    Mich, Michel ou Michelle ! Peu importe.. tant mieux si tu deviens encore davantage une meilleure personne.

    Tu as certainement suscité plusieurs réflexions et discussions alors on te remerciera surement bientôt d’avoir fais progresser cette planète !

    Bravo !

    Je t’appel dans quelques minutes, j’ai besoin d’une Top Consultante Internet.

  47. émergenceweb : blogue » Blog Archive » Vous me permettrez…

    [...] dans ce que je considère être un des meilleurs billets jamais écrits et que vous retrouvez ICI.  Il en faut du courage, du «guts» pour y aller ainsi, public et faire face aux tabous sociaux [...]

  48. xavier.aucompte

    Je ne vous connais que par votre blog depuis déjà quelques mois. Votre témoignage m’a tout simplement fait pleurer tout seul devant mon ordinateur. C’est beau, vrai, transpirant de sincérité et plein de courage. Je ne sais pas quels sont les mots appropriés pour vous montrer mon profond respect et vous donner un peu de chaleur amicale, alors je vous souhaite du bonheur et tout simplement que vous soyez heureux.

    Au plaisir de vous renconter ou plus exactement à l’honneur de vous rencontrer.

  49. Catherine

    Kikou Michel!

    Je vous remercie de ce billet très intéressant qu’une amie à moi et mon psy avont parlé! C’est un coming out très professionnel qui, je l’avoue, m’inspire pour ma lettre de coming out que je rédige présentement pour mon employeur. Vraiment heureuse d’avoir eu la chance de tomber sur votre message!!!

    merci beaucoup, beaucoup, beaucoups…
    xoXx et tition à vous :)
    Catherine

  50. le carnetier

    cher Michel,

    tu as tout mon estime et mon soutien.

    bien à toi,

  51. Sandra Doyon

    Wow!

    Quel cran!

    Je te souhaite bonne chance pour la suite. Je suis sûre que tu vas être belle! (J’ai vu les miraculées sur les sites en référence, mon chum n’en revenait pas)

    Et je te fais un gros hug de fille!

    Mots de réconforts à tes proches, que le deuil de Michel ne soit pas trop pénible et que l’acceptation de Michelle se fasse en douceur et naturellement.

    Bienvenue Michelle!

  52. À propos de courage | Michel Leblanc, M.Sc. commerce électronique. Marketing Internet, consultant, conférencier et auteur

    [...] la dernière semaine, on a fait grand cas de mon changement de garde-robe que l’on a associé à du courage. Quant à moi, c’est plutôt de la survie. Un cancéreux [...]

  53. Vickie_

    Bonjour Michelle. J’ai justement trouvé ton blogue à partir de blog de Patrick Lagacé ce matin et j’ai lu son article à ton propos. Et franchement, en le lisant et en regardant ton blogue je m’y suis reconnue de bien des manière dans ton histoire. Par contre je n’ai pas encore fait de gestes significatif encore en ce sens. Mais je suis heureuse de voir que certaines le font et le vivent bien. Je vais revenir régulièrement faire un tour ici voir comment ça va.

    Bonne chance dans ton cheminement

    Vickie.

  54. Chez Paul Arcand lundi matin | Michel Leblanc, M.Sc. commerce électronique. Marketing Internet, consultant, conférencier et auteur

    [...] numérique, des tendances Web ou même de mondes virtuels. Ce sera plutôt de dysphorie d’identité de genre que je parlerais avec lui durant une demi-heure. Pourquoi je fais ça? Tout d’abord [...]

  55. Blogue professionnel de Guillaume Brunet, M. Sc. - Stratège, gestionnaire et conférencier en marketing Internet » Archive du blog » Puisque changer de peau semble à la mode je m’y mets moi aussi…

    [...] non, je ne deviens pas une spectaculaire et plantureuse blonde de 6’6’’ comme mon bon ami Michel, mais comme vous pouvez le constater mon environnement virtuel a grandement changé et pour le [...]

  56. Beaucoup plus de gens souffrent que je ne l’aie jamais cru | Michelleblanc, M.Sc. commerce électronique. Marketing Internet, consultant, conférencier et auteur

    [...] mes révélations d’il y a deux semaines, pas une journée ne se passe sans que quelqu’un m’écrive ou vienne me [...]

  57. Thomas

    Bonjour,

    Je suis surpris et furieux contre moi-même. Votre blog est l’un de ceux que je lis avec le plus d’intérêt et il m’est arrivé de le citer à deux ou trois reprises. Néanmoins, lorsque vous avez publié cette note, j’étais moi-même occupé et loin de mon agrégateur ce qui fait que je n’ai pu en prendre plus tôt connaissance.

    En premier lieu, sincères et chaleureuses félicitations. Je sais qu’il n’est pas facile de passer par les différents moments que vous avez traversé et encore moins de se préparer à la transition proprement dite. Ces différentes étapes sont d’abord la reconnaissance de soi, savoir mettre un nom sur le mal-être qui nous entoure, puis l’acceptation de soi et faire face à ce que nous sommes, enfin l’affirmation de soi face à soi-même et à autrui. Une démarche loin d’être aisée, vraiment, et pourtant fondamentale.

    Un merci énorme pour ce billet qui participe de ce parcours et qui par la même occasion ajoute en visibilité des personnes qui suivent à ton instar des parcours de transitions. Le concept d’identité de genre est mal connu et mal compris du grand public et ce genre de billet peut permettre de mieux faire comprendre l’importance des thérapies transitoires.

    Pour avoir cotoyé d’autres FtM et d’autres MtF, je me doute de ce que ce doit être et je voudrais t’apporter tout le soutien qu’une personne inconnue puisse t’offrir. Un message, un sourire si faibles mais bien présents et profondément sincères. Bien sûr que ce ne sera pas facile à titre personnel, social, légal, mais le jeu en vaut vraiment la chandelle et je vous souhaite d’être la plus heureuse des femmes.

    Encore félicitation pour cette décision,

    Bien cordialement,

    Thomas.

  58. C’est aujourd’hui que je « transitionne » | Michelleblanc, M.Sc. commerce électronique. Marketing Internet, consultant, conférencier et auteur

    [...] supplémentaires Je n’irai pas par quatre chemins. Changer de garde-robe (article de Pat Lagacé) Entrevue de Paul [...]

  59. Isabelle Binet-Rochette

    Bonjour Michel(le),

    Je salue votre courage et je suis impressionnée de la clarté et la lucidité avec laquelle vous exposez les différents enjeux de votre condition. Bonne chance pour la suite dans votre exploration de cette identité qui semble à la fois ancienne et nouvelle.

    Isabelle

  60. Une chaîne de tag des trucs de filles | Michelle Blanc, M.Sc. commerce électronique. Marketing Internet, consultante, conférencière et auteure

    [...] lorsque j’y songe d’un point de vue strictement cérébral. Mais dans ma condition de dysphorique d’identité de genre, c’est le choix le plus lucide que j’ai fait de toute ma vie. Être une femme est [...]

  61. Tania Poulin

    Bonjour Michelle.
    Je suis du Saguenay j’ai fais ma transition en octobre 2003 car dans ma région c’est qu’il n’y a aucune ressource et par la suite j’ai suivie un thérapie à Montréal. J’y allais au deux semaines aller-retourpendant 6 mois.Par la suite J’ai commencé l’hormonthérapie et une autre thérapie avec une sexologue clinitienne. et je me suis fais opérer à Montréal en octobre 2006.
    Même à 54ans tout est possible`
    Bravo à toi Michelle.
    Tania du Saguenay

  62. Un courriel vraiment touchant et rassurant | Michelle Blanc, M.Sc. commerce électronique. Marketing Internet, consultante, conférencière et auteure

    [...] je vous ai partagé l’épreuve la plus importante de ma vie, j’allais à contre-courant de l’opinion d’experts que j’avais [...]

  63. yassir teke

    Tout d’abord je ne suis pas médecin ou expert dans ce domaine pourtant je vais exprimer mon point de vue perso.
    Je vous soutiens et je t’encourage pour la décision que vous avez prise vis-à-vis de la transformation de votre genre seulement si vous avez des signes de femme au niveau de vos organes sexuelles génétiques et votre corps, par contre si cette volonté est née à causes des pressions psychologiques c’était de mieux voir un traitement par thérapie psychologique pour s’adapter au genre de ton corps.
    Avec mes soutiens à tous les gens à travers le monde qui souffrent des troubles de ce destin.
    Bon courage Michelle et bonne continuation.

  64. Michelle Blanc

    @Yassir
    Prends la peine de relire le billet et de comprendre ce que je dis. Oui c’est un problème psychologique qui se règle au niveau physique. Ce sont d’ailleurs les plus éminents spécialistes du Québec qui m’ont diagnostiqué et offert le choix entre la dépression sévère pour le reste de mes jours ou la transition. Il n’est pas possible de modifier le cerveau pour accepter son corps biologique. Tout a été essayé depuis 50 ans. La psychanalyse, les thérapies cognitives, behaviorales, humanistes, systémiques, les électrochocs et j’en passe. La seule thérapie qui donne des résultats positifs est la transition. D’ailleurs, ce billet a été écrit il y a maintenant 6 mois et je suis sur les hormones depuis 8 mois et je ne me suis jamais aussi bien sentie dans ma peau et dans ma tête. Voilà…

  65. Un billet qui me touche • Michelle Blanc, M.Sc. commerce électronique. Marketing Internet, consultante, conférencière et auteure

    [...] fait drôle de lire ce que des gens pensent de mon blogue et de mon « coming out ». Moi je suis trop proche pour avoir une opinion objective. Quoique l’opinion exprimée ici ne [...]

  66. De l’utilité du blogue comme outil de catharsis • Michelle Blanc, M.Sc. commerce électronique. Marketing Internet, consultante, conférencière et auteure

    [...] est à noter ici que Mario ne parle que très rarement de sa vie personnelle) et en me remémorant mon propre coming out, j’en arrive à supporter l’hypothèse émise par l’un de mes lecteurs, que le blogue, dans [...]

  67. 關於信任人與人之間 * :: Blogging The News

    [...] le business et la communication d’entreprise (mais aussi interpersonnelle, et elle sait de quoi elle parle) à l’ère du brouzouf qui nous occupe. Elle fait partie de ceux dont la voix compte et qui [...]

  68. Yves Carignan - Blogue en Plan » Archive du blogue » Michelle Blanc à Tout le Monde en Parle !

    [...] vous ne le savez peut-être pas tous, Michelle nous a confié son secret lors d’un mémorable dîner à la fin de l’été 2007.  Son honnêteté, sa [...]

  69. Bienvenue aux auditeurs de tout le monde en parle • Michelle Blanc, M.Sc. commerce électronique. Marketing Internet, consultante, conférencière et auteure

    [...] auprès du public en général. Je vous invite d’ailleurs à lire mon billet de coming-out Je n’irai pas par quatre chemin, ou à lire mon blogue trans Femme 2.0. Pour ceux ou celles qui ont des enjeux liés à [...]

  70. Andrée

    Après avoir écouté tout le monde en parle et pris conaissance de votre site,
    je tiens à vous faire savoir qu’il est admirable de voir la frachise avec laquelle vous semblez très bien vous adapter!!!
    C’est tout de même rare de nos jours, même pour des personnes non trans-sexuel d’être honnête!!!!
    Vôtre courage fait du bien à voir passer!!!!
    Je vous souhaite le meilleur à venir, dans votre vie!!!!

    Une auditrice de tout le monde en parle

  71. Sylvie Desaulniers

    Bonjour Michelle, après vous avoir rencontré en homme une première fois à l’AMM, j’avais déja été conquise par votre grande authenticité. Je me disais : «Cet homme là ne joue pas de jeu politique. Il demeure, simple, franc et direct malgré tous ses diplômes et sa popularité».
    Cette fois, après vous avoir vu en MicheLLE à «Tout le monde en parle», j’ai été conquise à nouveau par vos qualités:

    Vous faite preuve de compassion et d’acceptation envers vous même, mais sans tomber dans la victimisation, le larmoiement ou même l’arrogance.

    Vous êtes mon modèle d’acceptation et d’affirmation de SOI.
    Félicitations !

  72. Muriel

    Bonjour Michelle, j’ai entendu parler de vous après avoir écouté l’émission tout le monde en parle. Je vous fait part de toute mon admiration pour votre cheminement personnel ainsi que pour votre franc parlé en ce qui concerne le site web de Pauline Marois qui était également à l’émission. Je crois qu’elle aussi a beaucoup apprécié vos commentaires et gageons que ces adversaires en profiteront également par personnes interposées qui se chargeront de leur faire savoir vos conseils. Je vous souhaite tout le bonheur possible et je vous souhaite une belle journée.

  73. vicky

    j’ai trouvée votre billet très touchant et extrèmement interessant et encore plus de vous écouter a l’émission tlm en parle félicitation detre enfin la femme que vous ète et de vous donner le droit d’ètre enfin heureuse.vous ète un modèle qui on besoin de faire un cheminement personnel.
    encore bravo !!!

  74. Nathalie.

    Bravo Michelle !
    Quel courage.
    C’est inspirant de vous voir ainsi prendre le contrôle de ce que vous êtes.
    Continuez, vous êtes dans la bonne voie.

  75. Claude

    Au début de votre entrevue à Tout le monde en parle, je me disais: « Pauvre homme! Il fait vraiment pitié! »

    Aujourd’hui, après avoir lu votre blogue, je me suis dit: « Quelle femme courageuse! »

    Merci de m’avoir fait évoluer!

  76. MIchèle

    Bonjour Michelle
    Je suis contente d’entendre parler de quelqu’un d’autre qui passe à travers la même chose que moi. Je suis un traitement hormonale depuis février 08 et maintenant depuis le 31 octobre je vit Michèle à 100%. Mon cheminement familial et professionel as prit du temps, par contre c’était du bon temps et les gens autour de moi on su m’apprécier pour la personne que je suis à l’intérieure et non pour mon apparence physique.
    J’ai entendue parler de ton apparation à tout le monde en parle, maleureusement je l’ais manquer, mais j’ai eu plusieures gens autour de moi qui m’en on parler. Félicitation pour avoir parler pour nous tous. Bravo!!
    Bonne Chance dans ton cheminement
    Michèle

  77. Michel Bérard

    Bonjour Michel.

    Depuis l’émission que je veux t’écrire. Félicitations pour ton intégrité. Je me rappelle encore ces bons moments où on échangeait ensemble sur les valeurs morales, la conscience et le défi de vivre en harmonie avec soi et avec les autres.
    Te rappelle-tu la fois où tu m’a dit n’avoir n’avais jamais rencontré personne qui travaillait aussi fort à faire toute sorte d’ateliers pour mieux me comprendre et dépasser mes limites.
    Aujourd’hui, je te renvoie l’ascenseur et je te dis que ce que tu as fait et ce que tu fais dépasse l’entendement.
    Quand tu m’a appris la nouvelle concernant ta transformation, je n’ai pas réalisé tout l’ampleur de la chose, et je pense que nul ne peut vraiment comprendre ce qu’une telle démarche peut comporter.
    Je me sens vraiment touché par ce que tu vie et tu mérite toute mon admiration.
    Si jamais le coeur t’en dit, je te lance l’invitation d’une éventuelle rencontre, pas pour faire du camping à la belle toile ou faire du canot, mais pour se faire une bonne bouffe, boire une bonne bouteille et bien entendu échanger sur notre cheminement.

    Au plaisir d’avoir de tes nouvelles. Avec toute mon amitié et admiration. Michel

  78. Florian

    Bonjour…
    J’aurrais vraiment besoin d aide par apport a mon pere .. j’ai lu ton article et ca lui correspond totalment !
    Mon pere a fait une tentative de suicide il y a 3jours.. Il ma expliqué pourquoi il etai mal dans ca peau! et c exactement ca .. il veu devenir une femme. Mon pere est marié a ma mere depui 26ans .. j’ai 20ans ma soeur en a 23.
    Jmrai vraiment rentrer en contact avec toi si c possible.
    Merci d avance.
    Je te laisse mon mail.
    Florian.

  79. Michelle Blanc

    @Florian
    Que puis-je faire pour vous aider? Je vous propose de lire mon blogue http://www.femme-2-0.blogspot.com/ et de débuter par les archives de 2008 qui sont le début de mon histoire. Vous pouvez aussi regarder http://www.michelleblanc.com/2008/11/24/tout-le-monde-en-parle-mon-video-sur-dailymotion/ et suggérez fortement à votre père d’aller voir un psychiatre ou un psychologue spécialisé avec les problèmes d’identités de genre et de prendre contact avec un groupe de discussion transsexuel de votre localité. Pour votre mère, elle aura un gros deuil à faire. Mon épouse et moi nous sommes séparées en février, mais nous sommes revenus ensemble depuis novembre. Bonne chance à vous

  80. Jocelyne

    Je lève mon chapeau à cette femme qui à vraiment pris sa place sur cette terre , je te trouve tres courageuse et forte .ce matin j’ai regardé L’émission et je te trouve tellement vrai et calme … ne lâche pas tu sait moi aussi je voudrais être ton amie tu dégage tellement la franchise et la force en plus de la simplicité. je te félicite . Je suis avec toi . Soit heureuse

    Tu mérite le respect ! Jocelyne

  81. Ma lettre de motivation pour être accepté à la Maîtrise • Michelle Blanc, M.Sc. commerce électronique. Marketing Internet, consultante, conférencière et auteure

    [...] la voir cette fameuse lettre. Donc la voici (notez qu’à l’époque j’étais encore un homme, ce qui n’est plus le cas, de toute évidence…) Le vendredi 13 juillet [...]

  82. Divine_Naive

    Que dire si ce n’est applaudir …. Par le passé j’ai pu militer pour la question des genres, mais n’avais jamais lu quelque chose d’aussi  » courageux » dans la démarche…

  83. Johanne Turcotte

    Il y a selon moi une autre approche que celle proposée par la médecine. Elle est d’ordre spirituelle et karmique. Il est normal qu’une âme ayant vécue lors de vies antérieures des destinés féminines ou masculines soit déstabilisée par un corps qui lui paraît étranger. Je crois sincérement qu’il est important d’investiguer également de ce côté!!!XXX

  84. Michelle Blanc

    @Johanne
    Je crois en la réincarnation et au principe karmique, je sais aussi avoir vécue dans différents corps féminins et masculins au cours de mes vies antérieures. J’ai aussi étudié les phénomènes de transe chamanistique et de possession lors de ma propédeutique à la maîtrise en anthropologie sociale à l’Université Laval. J’en suis venue à la conclusion que c’est mon karma de changer de sexe et d’en parler ouvertement afin d’aider les autres « âmes » à s’ouvrir sur cette particularité de la nature qui est répandue dans toutes les sociétés et civilisations de la planète et qui est vieille comme le monde. Cependant, toutes les sociétés ne réagissent pas aussi positivement à ce phénomène naturel qui est celui d’être née dans un corps d’homme avec un cerveau féminin et vice versa. Certaines sociétés font des transsexuels (elles) des shaman et des grands conseillers auprès des rois et des princes tandis que d’autres rejettent ceux qui vivent avec ça, comme étant des dégénérés. J’ai fait assez d’introspections diverses pour savoir que mon « chemin karmique » est le bon et qu’il génère (paradoxalement) énormément de bien autour de moi. Merci tout de même de vous inquiéter de ma santé karmique…

  85. La tag ménage du printemps version blogroll « La Porte de l’Éloquence

    [...]  Karine, Patrick, Anna, David, Nicole, Anna, La frustrée, Nancy, So, French Connexion, Audrey, MB, Maxime, Drew, J-A, Pat White, Dateur, Simon, Ils sont chaud. [...]

  86. De véritables histoires d’amour? - Le Blogue de Marie-France Archibald

    [...] Michelle Leblanc a su qu’il était n’était pas vraiment un homme parce qu’il soufrait de la dysphorie de genre, il a commencé sa transformation corporelle, devant les yeux de la femme qu’il aime depuis plus [...]

  87. De véritables histoires d’amour? : Le blogue de Coach Séduction

    [...] Michelle Leblanc a su qu’il était n’était pas vraiment un homme parce qu’il soufrait de la dysphorie de genre, il a commencé sa transformation corporelle, devant les yeux de la femme qu’il aime depuis plus [...]

  88. Steve (41 ans)

    Bonjour Michelle,
    Bravo et félicitations pour ton courage, ta force et ton honnêteté. Je suis très impressionné par la façon dont tu expliques si bien la différence entre les identités et les orientations sexuelles. C’est pour moi la première fois qu’une transexuelle dit réellement et intelligemment la réalité des faits. Ce que j’ai même trouvé pertinent dans une entrevue à la télé est que tu dises que les gais du village ont souvent plus de préjugés et de mépris que dans d’autres milieux et je trouve ça aussi. Je peux le percevoir étant moi même gai. (les gens qui ne savent pas, disent n’importe quoi).
    Que tu puisses te démarquer par ton travail t’aide sûrement à rencontrer les médias et non pour parler nécessairement de ton cheminement personnel, mais pour ton talent professionnel est une évolution en soi. En tous les cas, merci. Je ne suis pas concerné personnellement par la transexualité, mais tu nous aide à en tirer de bonnes leçons de vie. Merci et longue vie. xx

  89. Nicolas

    Bravo pour votre courage et bravo pour expliquer les choses de cette façon.
    J’ai eu l’occasion de discuter avec l’amie d’une amie au sujet de la transexualité et du transgenre.
    Même si pour moi et selon ce que j’en connaissais il s’agissait bien d’une incompatibilité entre le physique et le psychique, je n’ai pas réussi á le faire comprendre.

    Pour cette dame il s’agissait d’un probléme de construction mentale et pour elle, une opération est une solution de facilité.
    J’aurais lu votre billet avant, j’aurais pu sans doute mieux argumenter…

    Je ne connais pas la situation au Quebec mais en France il semble y avoir encore de grosses lacunes chez les gens !

    Bonne continuation a vous ;)

  90. Damien Ponçon

    Bonjour Michel,

    Exceptionnel votre article : Un vaccin anti-préjugé.

    En fait, je crois qu’il n’y a qu’un moyen d’être heureux dans la vie : être ce que l’on est.

    A titre d’exemple, interrogé sur l’homosexualité masculine, un sage, qui m’a beaucoup inspiré, disait au début du 20ème siècle, alors que c’était tabou :

    « Un trou reste un trou, soyez ce que vous êtes. »

    Après ça, je ne peux qu’être touché par votre choix, car ce n’est pas facile de s’accepter et de devenir ce que l’on est. Tous ceux qui ont eu le courage de faire ce chemin, votre témoignage l’atteste, affirment être en paix et épanouis.

    Ce sont les autres, ceux qui jugent, qui sont le problème. Votre article, criant de vérité, ne peux que rendre le monde meilleur. En plus, il est argumenté et montre la force de l’acceptation.

    Si je vous titille un peu, je vous dirais qu’il n’y a peut-être qu’une chose que vous n’ayez pas tenté, avant de capituler devant ce que vous êtes dans votre cerveau, le miracle : mais c’est un autre débat.

    Damien

  91. Sylvie-Catherine

    Vous êtes une personne très touchante. Votre parcours est a mon sens très inspirant. Je vous souhaites chère dame, du bonheur pour le reste de votre vie…

  92. Sylvie

    WOW, je ne vous connaissais pas mais je viens de vous voir à LCN à titre de personne-ressource. Votre ton de voix m’a intriguée et j’ai fait des recherches sur Google. Je suis tombée sur votre visite à Tout le monde en parle, j’en étais subjuguée. Quel être remarquable vous êtes. Vous me réconciliez avec le genre humain………MERCI!!!

  93. clara

    Je suis une femme et je trouve ca triste que vous ayez remarque que vous agissez de maniere plus reservee en tant que femme. je ne sais pas exactement comment expliquer cette pression sociale qui accompagne le fait de vouloir plaire et vivre de maniere feminine, mais je suis troujours triste de voir qu’elle cause chez moi et la plupart des femmes un certain retrait. Les femmes parlent souvent moins et avec moins de credibilite dans les debats… lorsqu’elles en ont ca vient des attributs masculins qu’elles ont…

  94. clara

    Je pense que j’ai un probleme avec le fait qu’il y ait deux sexes, tout simplement. Je trouve que ce n’est pas naturel, et que c’est symptomatiques de limites non necessaires à notre liberte. Je ne comprends pas que les gens acceptent de se categoriser dans un sexe ou l’autre. Lorsque je remarque que je pense en homme par exemple, ca me fait vouloir élagir la definition de ce quest une femme, et non pas m’integrer parmi les hommes…

  95. Cath

    Bonsoir !

    Je me suis toujours demander? Pourquoi les gens qui voie un handicapé en chaise roulante, pourquoi ils reconnaisse tout de suite que la personne est handicapé et cela ne leur cause pas de problême.

    Ils voies une personne atteinte du Syndrome de Benjamin, et soudainement cela ne compte pas pour un handicape pour la plupart des gens, car notre handicap est non visible ou plutôt souvent tros visible ihihihi… , puisque que se genre de handicape se trouve au niveaux de l’empreinte matriciel motrice, la personne qui vie ce syndrome a pourtant un sérieus handicap.

    Svp, la soufrance qui découle de se syndrome est tel que beaucoups se suicides, souvent même sans en avoir parler a qui que se sois, soyez indulgents envers ceux et celle qui vive se sydrome, et considérer les comme des gens qui vive un handicap physique de genre.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Association_du_syndrome_de_Benjamin

    Merci !

  96. Sacha

    Et pourquoi considerer que les transexuels sont des malades, des victimes à sauver, des fous… ?

    Pourquoi ne pas les voir comme des conformistes qui cautionnent la division bipolaire arbitraire en voulant nier qu’ils sont comme tout le monde un mélange homme/femme mais qu’ils ne peuvent pas le vivre librement et donc sont obligés de changé de sexe pour se conformer.

  97. Sacha

    Benjamin n’est il pas un bienpensant qui veut supprimer l’homsexualité et les transgenres en obligeant les déviants du genre à se voir comme prisonnier dans un corps et à réclamer une mutilation au lieu de vivre librement leur bi genre ?

  98. Cette année 2008 qui débute… | Mario tout de go

    [...] je ne pourrais terminer ce billet sans souligner la démarche d’un copain du Web 2.0 qui a décidé de suivre son coeur et foutre sa vie en l’air pour se respecter et vivre selon [...]

  99. Les notes de mon allocution à TEDxMonpellier la semaine prochaine • Michelle Blanc, M.Sc. commerce électronique. Marketing Internet, consultante, conférencière et auteure

    [...] Coming-out sur mon blogue et ouverture et transfert de mes archives privées de mon site MySpace vers mon nouveau blogue Femme 2.0 (l’an dernier ce blogue a été l’un des 11 finalistes des meilleurs blogues mondiaux de langue française du BOB’s Award de la radiotélévision Deutch Wells). [...]

  100. Conférence TEDx Montpellier : au-delà du numérique, l’humain » Coca commente le Web

    [...] Blanc était également présente pour nous parler de son expérience personnelle : devenir une femme 2.0, et des hasards heureux que cela a entraîné lorsqu’elle a choisi de faire son coming-out sur [...]

  101. Comment les médias sociaux m’ont aidée à trouver mon chien et sa bouffe, pour le reste de ses jours… • Michelle Blanc, M.Sc. commerce électronique. Marketing Internet, consultante, conférencière et auteure

    [...] que je m’exécute). Depuis plusieurs années, j’avais le goût d’avoir un chien. En fait, depuis ma transition et ma prise d’hormones féminines, j’avais ce besoin maternel qui s’exprimait de plus en plus fort et l’adoption d’un chien [...]