Pourquoi Facebook ne devrait pas être le fer de lance de votre stratégie Web

Pin It

J’ai déjà écrit le billet Facebook = vous n’êtes pas chez vous! J’y indiquais que :

(…) Facebook se doit d’être dans l’arsenal d’une présence média sociaux mais qu’il ne sera probablement pas le fer de lance d’une stratégie et qu’à moins que vous n’achetiez de la pub sur Facebook, que vous ayez déjà une masse critique importante d’usagers (comme pour un syndicat ou un ordre professionnel ou un CEGEP par exemple), ou un brand très fort (comme Nike ou Starbuck), une page organisationnelle ne fera peut-être pas les miracles que vous vous attendez. En outre, les termes d’utilisation de Facebook peuvent et risquent de changer sans préavis. C’est d’ailleurs ce qui est arrivé à plusieurs animateurs radio de stations communautaires de Montréal qui ont vu leur blogue MySpace disparaître du jour au lendemain parce que MySpace venait de changer ses conditions d’utilisation.

J’ai aussi déjà écrit La folie des entreprises avec Facebook et dans ma pratique, je répète souvent que Facebook, MySpace, LinkedIn ou autre Youtube (à part des cas d’exceptions) ne sont pas et ne doivent pas être « votre présence Web principale ». Voilà qu’hier, via un twitt de Bruno Guglielminetti, je découvre le billet Facebook: vos fans ne reverront jamais votre page sur Webketing.fr, qui vient ajouter de l’eau au moulin de ce que je vous répète déjà depuis un bon bout de temps.

(…)Pensez une seconde au nombre de pages auxquelles vous êtes abonnés. Avec les outils de suggestion et le développement des widgets, le nombre moyen de pages Liké par un membre de Facebook est en nette augmentation, fort à parier que vous soyez déjà fan de plus d’une centaine de pages. Maintenant, sur combien de ces pages êtes vous retourné une fois récemment? Aucune? Et bien c’est pareil pour tout le monde!
(…)99.5% des intéractions des fans sur une page (commentaires, « Like » sur un statut ou une photo..) se font via le News Feed, et en aucun cas directement depuis la page.
(…)L’algorythme utilisé par Facebook pour sélectionner les mises à jours qui apparaitront dans votre news feed est complexe, et on estime que moins de 0.5% de tous les statuts émis par votre communauté vont s’afficher dans le top news feed.

En conclusion
Dans mon billet Les médias sociaux, c’est une affaire de temps,

(…) on peut faire un méga concours sur son blogue, twitter et Facebook. Inscrivez-vous sur ma propriété et risquez la chance de gagner une cochonnerie de grande valeur. Vous aurez des résultats rapides. Les gens aiment généralement les cochonneries de grande valeur. Mais « la question qui tue », ces nouveaux « amis » seront-ils fidèles à votre marque? Seront-ils de bons ambassadeurs de celle-ci? Vont-ils s’intéresser à vos contenus une fois que le concours est terminé? Je ne le crois pas.

Donc voulez-vous faire de l’acquisition de clients, du branding ou encore vous péter les bretelles à croire que x milliers de personnes aiment votre marque?
À lire :
Ra Ra Wrong. How Facebook’s Cheerleaders Are Blowing Smoke
Digital Sharecropping – Why Most Facebook Customization is Wasted Effort
Mistake Math – Why We’re Valuing Facebook Fans All Wrong

Imprimez ce billet Imprimez ce billet

Commentaires

  1. LEFORT Pierre

    Oui tout à fait d’accord Michelle !
    Et aussi je rajouterais que va-t-il se passer lorsque FB va modéliser leur offre avec un abonnement premium en $$
    Le réseau social copains d’avant avait perdu des plumes en France lorsqu’ils sont passé au tout gratuit au semi-payant
    Il faut donc que les marques utilisent FB comme un mix ou complément digital ou IRL dans une stratégie bien définie par des objectifs

  2. Alextreme

    Très intéressant comme commentaires. Mais quelles sont les alternatives alors?

  3. Tweets that mention Mon billet: Pourquoi Facebook ne devrait pas être le fer de lance de votre stratégie Web -- Topsy.com

    [...] This post was mentioned on Twitter by Michelle Blanc, Rachelle Houde, Kleiber nicolas, Xavier Bertschy, Supergilbys and others. Supergilbys said: RT @MichelleBlanc: Mon billet: Pourquoi Facebook ne devrait pas être le fer de lance de votre stratégie Web http://is.gd/gCqp3 [...]

  4. Michelle Blanc

    @Alextreme : un site bien monté ou encore mieux un blogue hébergé par soi

  5. LEFORT Pierre

    oui ^^
    et/ou
    un microsite produit avec des fonctionnalités sociales dont en effet l’intégration d’un blogue influent

  6. Strategietechno (Lucio)

    Tout à fait d’accord mais je pose la même question que Alextreme : Quelles sont les alternatives ?

  7. Cédric DENIAUD

    Totalement phase avec mes derniers article du moment sur MediasSociaux.com

    - Ne pas être présent sur Facebook n’est pas une faute professionnelle : http://www.mediassociaux.com/2010/10/27/facebook_faute_professionnelle/
    - Facebook, le couteau-suisse de la présence d’une marque sur les médias sociaux ? http://www.mediassociaux.com/2010/09/06/facebook-le-couteau-suisse-de-la-presence-dune-marque-sur-les-medias-sociaux/

  8. Eric

    Oui effectivement un blogue peut provoquer un certain trafic, mais comment faire alors pour faire connaître son blogue? je possède un site web et mon enjeu actuellement est de le faire connaître, il s’agit d’un site social gratuit et même encore là j’ai de la difficulté à le faire connaître et à recruter de nouveaux membres… j’ai réalisé que par la pub Facebook j’ai beaucoup de nouveaux abonnés or je dois payer pour ça, et puisque mon site est gratuit il est facile de deviner que je suis limité à ce niveau…

  9. Michelle Blanc

    @Lucio
    Je le répète, ouvrir un blogue

    @Eric
    Vous pouvez télécharger gratuitement mon chapitre Bloguer pour vendre http://www.michelleblanc.com/2007/11/01/pourquoi-bloguer-mon-chapitre-complet/ Acheter Les médias sociaux 101 http://www.edlogiques.com/ficheProduit.aspx?codeprod=354211
    ou me téléphoner pour qu’on prenne rendez-vous

  10. Eric S

    Dans ce cas-ci, est-ce qu’une bonne vieille stratégie de relations publiques bonifiée par les médias sociaux ne représenterait pas une alternative gagnante. Il faut avoir un réseau social solide pour uniquement se fier à FB, non?

  11. Marie-France Gaudreau

    Bien d’accord !

    Les médias sociaux – tout comme les médias traditionnels d’ailleurs – sont en fait des supports pour véhiculer un message qui rejoint un public cible stratégiquement défini et l’incite à une action.

    Le site web et/ou le blogue devraient être les « hubs » vers lesquels tout converge. On peut y publier un contenu pertinent et riche et ultimement, on souhaite que tous nos messages, diffusés en ligne ou hors ligne, travaillent vers un seul but: diriger un trafic toujours plus important vers notre site/blogue principal !

  12. @FRANCKMEN

    Merci pour cet article.
    Je partage complètement cet avis.
    Une stratégie web 2.0 ne doit pas se réduire à Facebook…
    je retweet cet article ;-)

  13. Geeks are Sexy

    Je suis absolument en déssacord avec ce point. « Facebook: vos fans ne reverront jamais votre page ». D’ailleur, ce n’est pas tellement clair dans ton billet si tu est daccord ou non avec cette affirmation.

    C’est relativement facile d’amener vos membres facebook à visiter votre page. il suffit de créer un esprit de groupe dans votre communauté en encourageant vos membre à participer à celle-ci: Poser des questions, invitez les à mettre des images sur le « wall », organizer des chasses au trésors, etc.

    Ca prend peut-être un peu de temps, mais ca en vaut tellement la peine. De mon coté, j’ai plus de 30000 pages vues sur ma page facebook à toute les semaines.

  14. Anne

    Quant au dernier point sur les concours via FB ou Twitter, il me semble que peut importe la plateforme, via les réseaux sociaux ou via le site corpo du client, une grande portion de concours ne vont pas générer des ambassadeurs de la marque. Au contraire, ce seront les mêmes « participeux de concours » qui vont passer d’un concours à un autre, sans réel engagement émotionnel.

  15. Entreprise 2.0 : gestion du volume et contrôle du débit d’information | InfGov's Blog par Claude Super

    [...] Michelle Blanc écrit que Facebook ne devrait pas être le fer de lance de votre stratégie web, elle illustre brillamment cette évidence : il faut une stratégie qui vous permettra de décider [...]

  16. Résumés de mes lectures techno

    [...] http://www.michelleblanc.com/2010/11/02/pourquoi-facebook-pas-strategie-web/ (…) Facebook se doit d’être dans l’arsenal d’une présence média sociaux mais qu’il ne sera probablement pas le fer de lance d’une stratégie et qu’à moins que vous n’achetiez de la pub sur Facebook, que vous ayez déjà une masse critique importante d’usagers (comme pour un syndicat ou un ordre professionnel ou un CEGEP par exemple), ou un brand très fort (comme Nike ou Starbuck), une page organisationnelle ne fera peut-être pas les miracles que vous vous attendez. En outre, les termes d’utilisation de Facebook peuvent et risquent de changer sans préavis. C’est d’ailleurs ce qui est arrivé à plusieurs animateurs radio de stations communautaires de Montréal qui ont vu leur blogue MySpace disparaître du jour au lendemain parce que MySpace venait de changer ses conditions d’utilisation [...]

  17. J’aime les sites aux contenus décalés (mais vrais) | Le blog du marketing interactif

    [...] En vraie combattante des plates-formes sociales – pas toutes, mais quand même -, Michelle Blanc enfonce encore une fois le clou dans ce billet très remonté contre Facebook. [...]

  18. J’aime les sites aux contenus décalés (mais vrais) | Stratis & Creatis

    [...] En vraie combattante des plates-formes sociales – pas toutes, mais quand même -, Michelle Blanc enfonce encore une fois le clou dans ce billet très remonté contre Facebook. [...]

  19. Facebook, la fin du concours de kekette gratuit • Michelle Blanc, M.Sc. commerce électronique. Marketing Internet, consultante, conférencière et auteure

    [...] Pourquoi Facebook ne devrait pas être le fer de lance de votre stratégie Web [...]

  20. Le blogue demeure l’outil média social le plus efficace, mais encore mal aimé des CMO • Michelle Blanc, M.Sc. commerce électronique. Marketing Internet, consultante, conférencière et auteure

    [...] Pourquoi Facebook ne devrait pas être le fer de lance de votre stratégie Web [...]