Évolution de l’utilisation des médias au Canada

Pin It

C’est le moment du dévoilement des résultats de l’étude annuelle du Bureau de la publicité interactive du Canada (IAB) portant sur l’évolution de l’utilisation des médias au Canada. Voici les résultats :
Cette étude démontre notamment les faits suivants :

Temps :
• L’Internet occupe maintenant la troisième place, tout juste derrière la télévision et la radio, en terme de temps hebdomadaire total d’utilisation des médias par les adultes.
• Dans le Canada anglais, l’Internet a connu une croissance remarquable en ce qui concerne sa part du temps d’utilisation des médias entre 2001 et 2007, passant de 14 % à 23 %. Au cours de cette même période, dans le Canada français cette donnée est passée de 11 % à 18 %.
• L’Internet est le média numéro un relativement au pourcentage de temps qui lui est consacré par semaine chez les 18-24 ans (40 %) et les 25-34 ans (33 %) au Canada anglais. Au Canada français, l’Internet se classe également au premier rang relativement au pourcentage de temps qui lui est alloué par les 18-24 ans et il s’approche rapidement des niveaux de la radio et de la télévision chez les 25-34 ans.

Portée :
• L’Internet rejoint maintenant plus d’adultes chaque semaine que les magazines ou les journaux.
• Auprès des 18-24 ans et des 25-34 ans, l’Internet a une plus grande portée que la radio.
• L’Internet est à égalité avec la télévision quant à la portée hebdomadaire auprès des 18-24 ans.

Pour accroître l’efficacité d’un même budget médias :
• L’Internet procure aux spécialistes du marketing une « image-miroir » des autres principaux médias en fonction du groupe d’âge.
• Cela s’avère particulièrement vrai lorsque l’on compare l’Internet à la télévision. Ainsi, en déplaçant une part du budget publicitaire alloué à la télévision vers l’Internet, on favorise l’équilibre du poids médias à travers l’ensemble des groupes d’âge.

Bien que le groupe des 18-24 ans ne représente peut-être pas le marché cible pour certains annonceurs aujourd’hui, l’étude d’IAB Canada démontre qu’en vieillissant les Canadiens conservent leurs habitudes médiatiques. Puisque les hauts niveaux d’utilisation d’Internet des jeunes actuellement âgés de 18 à 24 ans et de 25-34 deviendront dans huit ans les hauts niveaux d’utilisation pour le groupe des 35-54, les annonceurs visant ce segment disposent d’une courte période de temps pour apprendre comment utiliser les canaux de médias en ligne tels que les vidéos et les médias sociaux afin d’atteindre leurs objectifs pour ces marques.

De plus, vous pouvez télécharger le sommaire des résultats de l’étude portant sur l’évolution de l’utilisation des médias au Canada d’IAB Canada (Total Canada, Focus On French Canada (PPT))

Imprimez ce billet Imprimez ce billet

Commentaires

  1. MEDIA.Social-bookmark.me

    Évolution de l’utilisation des médias au Canada…

    C’est le moment du dévoilement des résultats de l’étude annuelle du Bureau de la publicité interactive du Canada (IAB) portant sur l’évolution de l’utilisation des médias au Canada. Voici les résultats…

  2. La crise appréhendée des journaux au Québec • Michelle Blanc, M.Sc. commerce électronique. Marketing Internet, consultante, conférencière et auteure

    […] forte et qu’elle le sera de plus en plus. J’écrivais que même ici, pour la première fois, les journaux ont perdu la place de la pénétration au profit du Web et que seules la radio et la t…. Mais les jeunes vieillissent et ils ne commenceront pas à faire ce qu’ils ne font pratiquement […]

  3. Jean

    Le boom internet s’en viens ! On a encore rien vu !