10 étapes pour réussir son entrée Web

Pin It

Il y a plusieurs semaines, un journaliste me téléphone pour me demander de l’aider à développer une série de 10 recommandations à faire à un petit entrepreneur qui veut aller sur le Web, mais qui n’a pas les poches très profondes. J’ai donc développé une liste de 10 étapes à mettre en pratique, afin de faciliter sa mise en marché via le Web. Vous noterez que ces recommandations concernent aussi les entreprises ayant des budgets plus volumineux. La démarche sera la même, mais l’exécution et la mise en place risquent seulement d’être un peu plus laborieuses.

Avant de continuer davantage, le journaliste en question, me demandait aussi la différence entre un site à $5000 et un site à $100 000. Sa question sous-jacente était finalement, existe’-il des bons sites pour $5000 ? La réponse que je lui fis était qu’outre le montant, ce qui est primordial dans la mise sur pied d’une présence Web est la réflexion d’affaires à laquelle s’est astreinte l’entreprise. En d’autres mots, quels sont les objectifs d’affaires auxquels le site répond ? Cela peut paraître primaire comme raisonnement, mais vous seriez surpris du nombre d’entrepreneurs qui n’ont aucune idée de(s) l’objectif(s) d’affaire(s) qu’ils visent avec leur site. Pour vous illustrer cela autrement, construiriez-vous une usine, achèteriez-vous une pièce d’équipement ou feriez-vous un voyage de prospection commerciale en Chine sans objectif d’affaires ? Il en va de même pour toute activité d’affaires électronique. Ainsi donc, vous avez des sites Web à $5000 qui sont très efficaces et des sites à $100 000 qui sont des dépenses inutiles. Tout est finalement en corrélation avec les objectifs qui sont visés (donc mesurable) de la présence Web.

Voici donc les étapes :

>1- Déterminer des objectifs d’affaires et des mesures de rendements de sa présence Web

>>a. Ex. Accroître les ventes (mettre un numéro de tél. Particulier au Web et mesurer le nombre d’appels et de ventes subséquentes, mesurer le nombre de ventes faites en ligne ou encore mesurer le taux de conversion (c.a.d les visiteurs qui deviennent client)

>>b. Ex. Augmenter la quantité de prospects

>>>i. Faire un concours, offrir un rabais ou de l’information privilégiée en échange de données à caractères personnelles. Ne pas oublier de développer une politique de vie privée en respect avec le PIPEDA .

>2- Faire une recherche pour vos produits et services sur le Web afin d’analyser comment vos compétiteurs utilisent le Web et présentent leurs informations.

>3- Identifier les problématiques et bénéfices associés à l’utilisation de vos produits et services. Par cela vous devez comprendre que l’on n’utilise pas le Web comme un autre médium. À titre d’exemple, si vous avez un problème de vers blanc dans votre gazon, il y a fort à parier que vous inscrirez « problème de vers blanc » dans le moteur de recherche (c.-à-d. Google) que vous utiliserez. Le manufacturier qui ne présente que son produit (le Carbaryl (Sevin®) — 22,5 % de Wilson par exemple) plutôt que de discuter de la problématique, ne verra probablement jamais le consommateur qui cherche une solution à son problème. Les internautes cherchent donc selon la dialectique problème-solutions-bénéfices. Songez-y lorsque vous développerez vos contenus.

>4- Rédigez des contenus rassemblant tous ces éléments en prenant soin de ne pas vous perdre dans un jargon technico-commercial que seuls vous et vos employés, connaissent.

>5- Prenez soin d’adapter votre site et son contenu en fonction de votre public cible (langue, âge, intérêts, etc.)

>6- Choisissez une technologie et fournisseur Web. Si vous n’avez pas de gros moyens, mais du jus de bras à revendre, considérer les CMS open-source ou encore les technologies de blogues qui sont gratuits.

>>a. Prendre conscience que le Web est un médium de contenus textuels plutôt que d’images.En effet, ce seront principalement les mots, qui seront indexés par les engins de recherches. Toutefois, les images auront aussi leur importance, car la recherche d’images dans Google, est la 2e fonctionnalité la plus utilisée du moteur. Cependant, pour que ces images soient utiles, elles doivent être nommées avec des mots signifiants (c.-à-d. probleme_vers_gazon.jpg plutôt que 01456.jpg). Encore une fois, ce seront donc les mots qui auront la primauté.

>>b. Vérifier que le fournisseur ou la technologie choisie est perméable aux engins de recherches tels que Google. Pour ce faire, saisissez quelques paragraphes du texte des exemples de projets déjà effectués que l’on vous présente et vérifiez qu’ils ressortent bien dans Google. Si ce n’est pas le cas, reconsidérez votre fournisseur ou technologie.

>7- Assurez-vous de mettre en évidence les informations permettant de vous rejoindre (téléphone, adresse physique, courriels, etc.

>8- Inscrivez votre site à de nombreux répertoires gratuits avec les détails sur l’entreprise telle que Stratégis, iCriq, association sectorielle et autre.

>9- Lors de votre recherche sur le Web pour vos produits et services, vous serez probablement tombé sur des portails spécialisés dans votre champ d’activité. Notez soigneusement ces adresses Internet et tâchez de vérifier quelles sont les conditions vous permettant d’y apparaître. Ce genre de portail est très important pour vous puisqu’une majorité d’internautes les connaissent et les utilisent plutôt que les moteurs de recherches, comme source principale d’information sur les produits. À titre d’exemple, si vous voulez acheter un PC, vous pourriez inscrire vos spécifications dans Google afin de voir ce qui vous est présenté. Vous pourriez aussi visiter des sites tels que protegez-vous.qc.ca, pcworld.com ou encore pricewatch.com. Vous devriez idéalement apparaître dans ce genre de portail.

>10- Mettez votre site en ligne, vérifiez vos statistiques et l’atteinte de vos objectifs d’affaires et corrigez le tir au besoin.

Ce billet est repris dans LesAffaires.com

Imprimez ce billet Imprimez ce billet

Commentaires

  1. philippe

    Une fois de plus, merci pour ces précieux conseils.
    Au plaisir de vous lire encore.

    ps: je vous avez envoyé un petit mail pour savoir si vous ne possédiez pas un petit favicon afin que je l’affiche chez moi http://blog.accessoweb.info dans l’espace pub dédié et gratuit ;)

  2. Administrator

    C’est un plaisir Philippe et merci à toi de les apprécier et de les diffuser sur ton propre blogue…
    Pour le favicon, ça s’en vient

  3. SdeCampou

    Sans oublier de renseigner attentivement les balises Titre et Description de chaque page du site en fonction du contenu présent comme des besoins des internautes.

  4. Administrator

    en prenant soin évidemment de ne pas les surcharger afin de ne pas faire ce que l’on appelle du spamming d’index…

  5. Grosse semaine en prévision • Michelle Blanc, M.Sc. commerce électronique. Marketing Internet, consultante, conférencière et auteure

    […] puisque je suis conférencier et commanditaire du Big bang d’Interlogiq. J’y discuterai des étapes d’une présence Web efficace. Je serai donc pas mal sur la route et c’est difficile de bloguer en voiture. Je ne suis pas […]

  6. Julien

    Bonjour,

    Pas mal comme infos, ne pas oublier le code HTML, la structure des documents qui comptent pas mal dans la prise en compte des pages dans l’index de Google.

    Pour la réalisation de site on peut tout coder à la main aussi à conseiller surtout pour de très petit site car beaucoup beaucoup d’heure passée à développer…

  7. Au choix, Blogs et PME ou Blogs et TPE | Les z'ed

    […] Au pire, mais parfois ce sera suffisant lisez et relisez l’article de Michel Leblanc : 10 étapes pour réussir son entrée Web destiné aux petits entrepreneurs. Aucune solution n’est idéale. Tous les choix sont […]

  8. LOUISE DAOUST

    MERCI MICHELLE,

    DU TRAVAIL ENCADRÉ SUR LA PLANCHE, TES PRÉCIEUX CONSEILS D’OR SERONT SUIVIS…
    MERCI DE TA GÉNÉROSITÉ,

    XX LILI

  9. Tweets that mention 10 étapes pour réussir son entrée Web • Michelle Blanc, M.Sc. commerce électronique. Marketing Internet, consultante, conférencière et auteure -- Topsy.com

    […] This post was mentioned on Twitter by Michelle Blanc, eric delcroix. eric delcroix said: j'suis content ;-) RT @MichelleBlanc: Gros bisou @erdelcroix pour avoir été le 10 000e à commenter sur mon blogue http://is.gd/fjFzr […]