Ma conférence Using blogs as support tools : Santé mentale et Internet

Pin It

Il y a quelques semaines de ça, on m’a demandé d’agir comme conférencier d’ouverture (lire ici conférencière, mais ce n’est pas mauvais que j’écrive conférencier puisque c’est le mot-clé que les gens cherchent dans Google. L’un des désavantages d’être femme) pour la International Conference on the Use of the Internet in Mental Health, qui avait lieu à L’Institut universitaire en santé mentale Douglas (affilié à l’Université McGill). Ma conférence Using blogs as support tools est disponible en Web vidéo. J’y parle de comment mes diverses présences Web m’ont aidée durant l’épreuve de ma dysphorie d’identité de genre et de comment ça aide aussi les autres. Par la suite, j’ai participé à une période de questions qui est particulièrement intéressante pour moi, parce que j’y parle plus de Web que de mon expérience et que j’aime de toute évidence pas mal plus faire ça. La période de question est en ligne en Web vidéo ici.

Si le sujet vous intéresse voici la page avec tous les conférenciers qui sont tous plus intéressants les uns que les autres.

En outre, j’ai déjà aussi parlé de l’Institut universitaire en santé mentale Douglas dans mon billet Le budget ou le courage?

MAJ

Je regarde les vidéos de ce billet et je mesure tout le chemin qu’il reste encore à faire dans ma transition: la voix, la démarche, etc. Ça me donne le blues…

Imprimez ce billet Imprimez ce billet

Commentaires

  1. climenole / Claude LaFrenière

    Bonjour :)

    Toujours de bons billets… Je ne commente pas souvent mais je les lis toujours. Le chemin qui reste à faire? Un jour à la fois et ça ira.

    :)

  2. Greg Leck

    First time I’ve heard you speak English! Great job.

  3. moniquehenry57@hotmail.com

    beacoup beaucoup de courage et bien venu dans le monde des femmes félicitation

  4. Sylvain Robert

    Michelle,

    je viens de te connaître et je dis merci pour la technologie pour me donner la chance de rencontrer quelqu’un comme toi. Je n’ai pas la même condition que toi, mais j’aime ton assurance et ta force. Je vis des moments difficiles en ce moment et je dois dire que je suis très motivé par ton expérience. Ce qui me motive le plus est que tu réussis à avoir du succès exactement dans le domaine que tu craignait perdre après ton « coming out ».

    Merci, merci beaucoup!

    Sylvain