Les sites de partis et les tendances de recherches sur le Web

Pin It

Grâce à Alexa et à son outil de comparaison de sites, on apprend que c’est le site du NPD et du Parti vert du Canada qui semblent le plus intéresser les internautes. On peut visualiser le graphique Pageviews/user qui est un indice d’assiduité et d’intérêt pour un site.

Alexa Pagesviews/User Partis politiques au Canada durant le dernier mois

Alexa Pagesviews/User Partis politiques au Canada durant le dernier mois

Cette donnée contraste avec Google Trends qui nous informe plutôt que ce sont, dans l’ordre, Stephen Harper, Jack Layton et Gilles Duceppe, que les Canadiens ont cherché dans Google, en 2011. On y trouve aucune de May. Comme quoi elle n’a certainement pas frappé l’imaginaire et le désir d’en savoir plus sur eux, des Canadiens…

Par contre, si on fait la même recherche Google Trends, strictement pour le Québec, on peut facilement mesurer l’ampleur de l’intérêt des internautes pour Jack Layton, ces dernières semaines. Ce qui me surprend le plus est de noter que ces recherches pour monsieur Layton proviennent plus de la région de Québec que de celle de Montréal. Les gens de Québec se cherchent-ils une alternative aux conservateurs pour leur région? L’élection du 2 mai prochain nous le dira sans doute…

 

MAJ2
Dans Le Soleil:
Vague orange au Québec: Jack Layton populaire jusque sur la Toile
Première campagne Web: l’échec des politiciens, la victoire des électeurs

Imprimez ce billet Imprimez ce billet

Commentaires

  1. Pierre B. Gourde

    Michelle, tu aurais sûrement plus de chance de donner une chance à ce pauvre Ignatieff de scorer si tu épelais son nom correctement, hein ;)

  2. Michelle Blanc

    Aouch, je corrige de ce pas. Mes excuses à la famille libérale…

  3. Cédric

    Je me suis abonné aux infolettres des différents partis politiques et les résultats d’Alexa sont assez proche : le NPD et les Verts ont envoyé le plus d’infolettre avec des liens vers leur site Web. Il est probable que cela a un impact sur le trafic du site, dépendamment de leur nombre d’abonnés.
    L’abonnement à l’infolettre des libéraux ne fonctionne pas (depuis leur lancement de site il y a 3 semaines !) et les conservateurs n’ont pas envoyé une seule communication par courriel à ma connaissance…
    Avant d’aller vers Twitter et Facebook, le courriel reste pourtant le meilleur moyen de motiver, recevoir des dons et échanger !

  4. Pierre B. Gourde

    elle doit pas bin bin te lire anyways, t’sais.

  5. Pierre B. Gourde

    tout à fait d’accord, Cédric. J’ai eu la chance de discuter avec des gens de chez Blue State Digital, qui travaillent avec Obama, et il se trouve qu’au final tout était conçu pour interagir avec les gens via email. En 2008, on a parlé de Twitter mais eux n’en parlaient pas. En tous cas c’était pas ça le coeur de leur dispositif.

  6. Cédric

    J’étais aussi abonné aux infolettres d’Obama et chaque jour ou presque il y avait un courriel avec un point de vue, du contenu exclusif, des infos..
    Le lancement de la campagne Obama 2012 a aussi été annoncé par courriel en priorité. On ne voit rien de comparable ici.
    Pour aller chercher des dons, des bénévoles, de l’implication. le courriel reste indispensable,

  7. Pierre B. Gourde

    La best quote au sujet de la campagne Obama: « At all strategy meetings, Twitter was never mentionned. Email was always the main concern » (je paraphrase,mais c’est pas mal ça)

  8. Michel Jacques

    Cela ne semble pas facile d’écrire Ignatief

    Est-ce Ingniatieff, Ingnatieff ou Ignatieff ??? Il ne pourrait pas s’appeler Tremblay comme notre cher Maire… :-)

    « j’ai écrit « Michael Igniatieff » au lieu de « Michael Ingnatieff ». Les données sont donc différentes. Mes excuses à monsieur Ignatieff et à la grande famille libérale et merci à Pierre B. Gourde de m’avoir signifié mon erreur. Par contre, même si monsieur Ignatieff »

  9. Marie Noelle Marineau

    Super intéressant tout ça! Je ne connaissais pas Google Trends! C’est un outil vraiment chouette à utiliser surtout en campagne électorale! Cependant, même si ça démontre une certaine curiosité de la part d’une certaine catégorie de la population (la catégorie des gens branchés, à l’opposé de la catégorie des gens de l’âge de matante Georgette qui vote pour le même parti depuis 50 ans) vis-à-vis les différents partis en élection, je ne suis pas certaine que ça va être super représentatif des résultats qu’on va voir le 2 mai… Histoire à suivre!

  10. Les sites de partis et les tendances de recherches sur le Web | Développement de carrière

    […] Les sites de partis et les tendances de recherches sur le Web […]

  11. Emilie

    Elizabeth May s’écrit avec un Z et non un S. De nouveaux graphiques s’imposent :P