Le plan nord, le plan nerd et LeWeb

Pin It

La semaine dernière avec une dizaine d’autres Québécois, j’étais au Davos de l’internet, c’est à dire à la conférence LeWeb à Paris. Pour vous donner une idée de l’ampleur et de l’importance de l’événement, disons que l’an dernier nous étions invités à la mairie de Paris et que cette année, 300 des 3500 congressistes étaient reçus à l’Élysée par Sarkozy lui-même, alors que les autres fesaient la fête au Carrousel du Louvre. Ça donne déjà une idée.

Toujours est-il que la crème des entrepreneurs technos de la planète (avec entre autres, pour ne nommer que celui-là, Eric Schmidt, le «executive chairman» de Google en personne), des « ventures capitalist » les plus importants, des agences de presse et médias de la planète les plus influents, convergent vers Paris pour trois jours de délibérations, présentations, concours de start-up, ateliers et rencontres exceptionnelles. Pendant ce temps, le gouvernement du Québec avance son idée du siècle, Le Plan Nord, nos médias ( comme le note à juste titre Claude Malaison) reprennent les textes des agences de presse plutôt que de profiter de la dizaine de Québécois qui y sont et aucun représentant gouvernemental tant du Québec que du Canada, n’y fait acte de présence.

Je rappelle que l’industrie des TI au Québec (25 milliards)est 2,5 fois plus importante que celle du tourisme, et est sans ministre, ministère ou vision économique. Que le ministère de la Culture du gouvernement du Québec investit 170 000$ pour que nos chanteurs prennent d’assaut le festival South by southwest et y chantent des chansons (ben oui, la culture elle aussi a un ministre et un ministère). Qu’un organisme largement commandité et subventionné, MforMontreal, y était aussi. Qu’un important pan de ce festival est dédié à l’interactif, mais que malheureusement, l’interactif (comme le web ou les TI) ce n’est sans doute pas assez payant ou important pour qu’on y soit de façon organisée.

Je rappelle que lorsqu’on discute du Plan nord, on parle surtout de dilapider nos ressources naturelles non renouvelables et que pendant ce temps, la Finlande, l’Irlande et l’Islande accueilleront de nouveaux centres de données de Google et Microsoft parce que là-bas, il paraît qu’il fait assez froid pour refroidir la chaleur des centres de données et que l’électricité et la géothermie y sont peu dispendieuse. Nous pourrons sans doute leur envoyer nos chanteurs pour qu’ils se divertissent un peu, et nos matières premières pour qu’ils construisent leur avenir…

Tandis que le pote Sylvain Carle réclame « Un plan Nerd », que plusieurs acteurs de l’industrie réclament un Plan Numérique pour le Québec et que le gouvernement du Québec « se demande » s’il est opportun de faire des données ouvertes gouvernementales, la France est déjà passée aux actes avec son portail data.gouv.fr, mets sur pied son Plan numérique, envoi Éric Besson, son Ministre de l’Industrie, de l’Énergie et de l’Économie numérique faire un tour à LeWeb et monte un impressionnant kiosque « Where else ? France for sure » chapeautée par InvestinFrance, tout en étant certain d’avoir suffisamment d’employés, de fonctionnaires, de politiciens (Sarkozy lui-même et Delanoë) et de petits fours/champagne pour charmer la galerie.

Oui, mais vous me direz, LeWeb est en France, c’est un peu normal! Je répondrais ha bon ! C’est quand la dernière fois que la mairie de Montréal a ouvert ses portes pour les congressistes d’un événement techno à Montréal (disons le Webcom) ? Je demanderais c’est quand la dernière fois qu’un premier ministre du Québec ou du Canada a reçu en grande pompe la galerie « geek » pour que leur « venture capitalist » viennent s’installer ici ?

Je noterai aussi que la Suisse, petit pays sans doute comparable au Canada, est à LeWeb depuis des années avec l’initiative MorethanChocolate, qu’elle donne du chocolat en main propre à plusieurs congressistes, tout en prenant la peine de leur présenter les start-up qui les accompagne.

À quand notre initiative Morethanpoutine ?

Entre-temps, la dizaine d’autres passionnés québécois et moi-même continuerons d’aller à LeWeb à nos frais, et nous tâcherons d’agir comme ambassadeurs de la geekitude québécoise…

MAJ

Juste pour en rajouter une couche, je vous rappelle que le gouvernement du Québec va dépenser $800 millions (je répète, HUIT CENT MILLIONS) pour équiper les postes de travail de nos fonctionnaires de logiciels Microsoft. Pourtant, c’est en Irlande que Microsoft installe un de ses centres de données…

Entretemps, on va subventionner des entreprises pour qu’elles viennent extraire nos richesses naturelles et les envoyer se faire transformer ailleurs. On appelle ça de la subvention à la création d’emplois. C’est fou comme nous avons de bonnes idées économiques…

Microsoft labs location worldwide = ben non, il n’y en a pas au Québec
Microsoft Data Center Worldwide (remarquez que le Canada est en blanc, donc considéré comme un marché, mais c’est ce qui est en jaune qui est un centre de données. Infos additionnelles chez ZDnet)

Lors de LeWeb, Éric Schmidt était fier d’être avec Sarkozy pour inaugurer à Paris un nouveau centre de recherche de Google de $100 millions d’euros

Imprimez ce billet Imprimez ce billet

Commentaires

  1. Gina

    Bien dit

    Nous allons mettre des millions (ou milliards) dans le Plan Nord et nous faire four… oups flouer par des entrepreneurs sans scrupules … Mieux vaut mettre un peu d’argent dans la techno

    Bravo

  2. Jean-François Beaulieu

    Bonjour Michelle!

    Je suis entièrement d’accord avec vous. Il faut que le Québec se réveille et se tourne vers l’avenir, c’est-à-dire le Web et non les ressources naturelles. J’ai moi-même une maîtrise en gestion du commerce électronique que j’ai terminé en août de cette année, et j’ai beaucoup de difficulté à me trouver un emploi car je manque d’expérience… Vous parlez des TI dans votre article qui génère beaucoup d’argent comparativement au tourisme. Hé bien, avec les TI, on pourrait générer énormément d’argent avec le tourisme en ayant d’excellentes stratégies. Disons que cette situation me décourage énormément…

  3. Le Rat de Bibliothèque

    Très bon texte !!! Juste un petit erratum ma chère, il faut écrire  »Sarkozy » et non pas  »Sarkosy ».

  4. myriam

    MoreThanCaribou Tout à fait juste !

  5. Heri Rakotomalala

    Très bon article.

    Au niveau politique, Stephen Harper considère que le Canada a une économie basée sur les ressources naturelles (prouvée par Durban hier), pareil donc que le gouvernement du Québec.

    Il y a peut-être cependant quelque chose à faire avec les élus du NDP, du Québec, mais surtout je pense qu’il faudrait commencer par nous-mêmes les montréalais et proposer des initiatives. J’y crois pour l’année prochaine, on a des projets assez solides pour Montréal (l’équivalent de SxSW pour Montréal, et d’autres projets avec des grandes companies aussi)

  6. Claude Malaison

    Totalement en accord avec toi Michèle. Et pour en rajouter une couche, je te propose de relire mon billet commis en 2008 sur le sujet de la politique du numérique inexistante et des bourdes commises dans le dossier des entrepôts de données par le gouvernement actuel à Québec. http://emergenceweb.com/blog/2008/07/laveir-du-quebec-passe-t-il-par-le-numerique-reponse-oui/

  7. Anne Archet

    fAIsaient.

  8. Louise Beaupré

    Tout à fait d’accord que le Québec n’est pas trop à l’avant plan.

    Imagine en région. Les villes ont du mal à mettre à jour leurs sites web, à quand l’envolée des médias sociaux. Nous sommes une très petite minorité à utiliser Twitter.

    Merci

    Louise B.

  9. MGR

    Oui! Un grand nord techno, pourquoi pas!

  10. Pierre Fraser

    Question et contre-question :

    QUESTION
    « Pourquoi faut-il constamment penser que l’argent des contribuables (action gouvernementale) doit contribuer à l’enrichissement des entreprises ? »

    CONTRE-QUESTION
    « Pourquoi le gouvernement n’investirait-il pas l’argent des contribuables pour attirer des entreprises qui créeront des emplois qui retourneront des impôts et des taxes à ce même gouvernement ? »

    CONSTAT
    Le conflit entre ces deux idées est cornélien !

  11. M.Adey

    Et essayer de faire un démarrage! Rendez-vous dans un cld, mdeie, IQ, et la BDC, ahhhhhh, la BDC, qui je le rappel, viens de partir une initiative web, pour conseiller le commerce electronique, faire des sites et du positionnement, wouhahaha, tu peux même faire évaluer l’accessibilité par un apps, pouahahaha! Heille occupé vous des projets en TI et éviter que nous mourrions tous de faim en nous faisant croire que vous allez nous financer pour ensuite nous dires, 6 mois plus tard, que finalement, c’est trop risqué (parce que tu ne comprend rien, tu es un fonctionnaire!!!). Ohhhh combien de bonnes idées ont été perdus dans les dédale du gouvernement. Il faut des incubateurs et du financement avec du vrai monde et des vrais entrepreneurs

  12. Etienne Chabot

    Michelle for Mayor!
    Prends le lead d’un morethanpoutine.com event! Ce genre de trucs doit progresser bottom up au lieu de top bottom…

  13. Sylvain Carle

    Il faut faire plus de « politique ». Pas nécessairement dans le sens de parti politique (quoi que) mais de l’action politique. Pour ça, il faut s’organiser, il faut des actions collectives. Je pense qu’on y arrive là, très bientôt. Notre voix est entendue, nous sommes lu, nous sommes là. Il ne manque pas grand chose.

  14. Martin Ouellette

    Allo l’amie,
    Oui, un plan vers.. ou nerd.

    Un plan qui dit que l’accès à internet à haute vitesse est un droit, que ce même accès devrait être nationalisé et qu’on s’affaire à développer des applications et du contenu au lieu de payer trop cher pour un accès trop biaisé par les plombiers marchands.

    Un plan qui assume que Internet est aussi vital aujourd’hui que l’éducation, la culture, la santé et la démocratie justement parce que l’éducation, la culture, la santé et la démocratie en dépendent.

    Un plan qui questionne la notion même de députation, voir de parlement.

    Un plan qui décide d’amener un peuple à la hauteur de son talent et non de ses moyens.

    Un plan avec une vision plus qu’un chiffrier.

    Tu ne serais pas la bonne personne pour mener ce plan à terme, tu es un pirate, une gueuleuse. Mais continue Michelle de ruer dans les brancards, les pommes vont peut-être tombées.

  15. Le « Plan Nerd » de Michelle Blanc et de Sylvain Carle | Le blogue de Pierre Duhamel

    [...] la question que pose la consultante et auteure Michelle Blanc dans le dernier texte de son blogue. Michelle Blanc reprend à son compte l’idée émise plus [...]

  16. Carole Fabre

    Ok, mais attention tout de même à l’esbroufe 2.0 du gouvernement français … tout est loin d’être rose ici niveau Web, Internet et autre …

  17. Keira Desbiens

    C’est exactement ce dont on n’a pas besoin. Que le gouvernement du Québec, qui ne comprend absolument rien à tout ce qui est technologique, s’en mêle!! Quant à donner à chacun l’accès internet par une intervention de l’état; c’est une recette pour un désastre certain, un gouffre financier sans fond.

    La quantité de compétence technologique au sein du gouvernement québécois et sa bureaucratie tiendrait sur la tête d’une épingle. On ne peut prendre des décisions et gérer ce que l’on ne comprend pas. Le dossier catastrophique de l’informatisation des dossiers médicaux est un exemple probant de cette absence de compétence profonde. Presque tous les contrats externes en TIC sont beaucoup plus cher qu’ils devraient l’être.

    On ne peut même pas assurer aux enfants pauvres une alimentation correcte et un support social adéquat, ce qui a un impact très grand sur leur développement cognitif. S’attarder à donner à ces mêmes enfants et à leurs parents l’accès internet friserait le ridicule. Mais, le ridicule n’empêche jamais un gouvernement d’avancer… De sauter en bas de la falaise.

  18. émergenceweb : blogue » L’avenir du Québec ne passe pas par le Plan Nord mais par un Plan Numérique !!!

    [...] rebondis sur le billet publié cette semaine par Michelle Blanc à la suite de sa présence à la conférence LeWeb11 à Paris. Michelle note avec justesse que le [...]

  19. M. Yang

    Contrats informatiques

    Reconnaissant que le gouvernement dépense plus d’un milliard de dollars par année sous forme de contrats d’installation et d’entretien de systèmes informatiques, Monique Gagnon-Tremblay a annoncé le dépôt prochain d’une nouvelle politique d’octroi de contrats.

    La ministre répondait aux remarques du député péquiste Sylvain Simard, qui soutenait que des firmes-conseils en informatique «surfacturent» le gouvernement de 20%. «Il n’y a pas de concurrence, les prix sont fixés par des compagnies à trois lettres qu’on connaît bien. L’État a perdu le contrôle de ses contrats en informatique», a dit M. Simard.

    Monique Gagnon-Tremblay a promis que le gouvernement allait s’efforcer de développer des expertises en informatique à l’intérieur des ministères et de les transférer d’un ministère à l’autre. «On va arrêter de travailler en silos», a-t-elle promis.

  20. Michel

    Merci Michelle ! :-)

    Ce que je peux te confirmer, c’est que la «machine» webcom est tout à fait d’accord et on essaie très fort de faire avancer le politique dans ce sens! Mais c’est loooooooooooooong…

  21. Charles Boudreau

    Au moins je me dis que pour la ville de Québec le maire Labeaume a quand même une assez bonne vision pour le développement des TI.

  22. Le Québec doit prendre sa place dans l’économie du WEB | Blogue sur les technologies – iPaquet.com

    [...] Ce texte fait référence à celui de Michelle Blanc : Le plan nord, le plan nerd et le WEB [...]

  23. Lina Arseneault

    Le Québec a besoin d’un passeparweb! À Silicon Valley, nous avons le C100 qui est une organisation à but non lucratif qui vise à soutenir les entrepreneurs canadiens. Voir le vidéo dans le « about » du http://www.thec100.org/

  24. Geeknaute

    Comme Carole le souligne, tout est loin d’être rose en France. Entre deux événements où les politiques tout bord confondus et leurs cabinets font oeuvre d’ouverture sur les startup, l’innovation en France a du mal à poindre. Je dirai même que nous ne manquons pas d’idées mais que le système ne joue pas en la faveur des innovants et se retourne contre eux.
    Archaisme des structures hiérarchiques et détenteurs centralisateurs de pouvoirs au sein des structures empêchent l’éclosion et la dynamique. L’innovateur passe son temps à se battre contre ces moulins à vent dans l’incompréhension des bouleversements introduits par le numérique.
    Autant dire que pour innover, il faut avoir les nerfs solides. :) Justement, entre les pays, unissons nos geekeries ! ;)

  25. GP

    « Mais continue Michelle de ruer dans les brancards, les pommes vont peut-être tombées. » On ne saurait mieux dire. Pour le reste, bravo pour le coup de gueule, et la couche en plus (gouvernement du Québec + Microsoft + 800 millions).

  26. Gino

    Bonjour Michelle,

    Excellent article qui démontre le retard de notre province sur le web.

    Unbelievable! comme dirait Uncle Tom des têtes à claques qui a été un succès sur le web. J’imagine que les fonctionnaires qui devaient être en grand nombre pour écouter ces capsules ne se sont pas rendus compte que c’était sur le web et qu’il était possible d’économiser beaucoup de $ avec ce média et de faire de l’argent avec.

    Pour le plan Nord, c’est certain que la vision est à très court terme, comme d’habitude on donne nos ressources inutilement.

    Tu as oublié de mentionner que pour numériser les données de la santé, le gouvernement est rendu à 2 milliards je crois et ce n’est pas vraiment avancé! Je crois qu’ils ne connaissent pas wordpress!

    C’est assez! Je vais péter un plomb.

    Merci de vous impliquer de votre poche, je souhaite que vous soyez rémunéré dans les prochaines années pour participer à cet évènement!

    Gino de Vers la Réussite

  27. Le Plan Nerd | Mario tout de go

    [...] comme Michelle Blanc l’ont mis en opposition avec le Plan Nord, mais d’autres comme Sylvain Carle ont rêvé [...]

  28. Je freak un peu ce matin • Michelle Blanc, M.Sc. commerce électronique. Marketing Internet, consultante, conférencière et auteure

    [...] économique René Vézina, reprend le discours (à partir de la 3,15 minute) de Sylvain Carle et le mien à propos d’un plan nerd. Ça me met de la pression, mettons. Je vais donc faire ce que la très [...]

  29. Un plan numérique pour le Québec devrait-il faire une place au logiciel libre ? • Michelle Blanc, M.Sc. commerce électronique. Marketing Internet, consultante, conférencière et auteure

    [...] apprend que le 800 Millions de dollars que le gouvernement s’apprête à donner à Microsoft (et qui me scandalisait déjà) serait maintenant, peut-être plutôt 2,6 milliards. Un choix « critique pour le futur » attend [...]

  30. C2 MTL, payant d’avoir des contacts gouvernementaux • Michelle Blanc, M.Sc. commerce électronique. Marketing Internet, consultante, conférencière et auteure

    [...] Difficile pour les organisateurs d’événements technos d’avoir du support gouvernemental. Ils doivent avoir bin de l’imagination pour joindre les deux bouts, qu’on songe aux Événements InfoPresse, au Webcom à Yulbiz que j’ai fondé et qui est maintenant dans une dizaine de villes de plusieurs pays. C’est vrai que Yulbiz n’a pas de lobbyiste, Infopresse pas à ce que je sache, Webcom encore moins. Mais un événement tel que C2-MTL, qui en sera à sa première édition, qui présentera entre autres ses propres créateurs comme conférenciers (Sidlee et le Cirque du Soleil), reçoit plein de fric de différents paliers gouvernementaux. Ça va de soi. Ils vont générer de l’achalandage (du moins on le souhaite), ils vont facturer $2000 par tête de pipe aux 3000 personnes qu’on prévoit recevoir (seulement qu’en vente de billet ça fait déjà un beau 6 millions). Tout ça pour parler de créativité et de business. Ça va en plein dans ce que je reprochais aux gouvernements de ne pas faire avec les événements in… [...]

  31. Internet, moteur de la croissance mondiale y compris au Québec | N'ayez pas peur !!

    [...] plan nord, le plan nerd et LeWeb chez Michelle Blanc L’avenir du Québec ne passe pas par le Plan Nord mais par un Plan Numérique !!! chez Claude [...]

  32. Les prochaines élections provinciales seront-elles 2.0? • Michelle Blanc, M.Sc. commerce électronique. Marketing Internet, consultante, conférencière et auteure

    [...] Le plan nord, le plan nerd et LeWeb [...]

  33. La « pochitude » sites des partis québécois et le manque de vision numérique • Michelle Blanc, M.Sc. commerce électronique. Marketing Internet, consultante, conférencière et auteure

    [...] aimerez sans doute lire aussi Le plan nord, le plan nerd et LeWeb Un plan numérique pour le Québec devrait-il faire une place au logiciel libre ? Les scandales TI [...]

  34. François Legault et Jean Charest à propos de l’économie numérique, des médias sociaux et de l’open source • Michelle Blanc, M.Sc. commerce électronique. Marketing Internet, consultante, conférencière et auteure

    [...] Le plan nord, le plan nerd et LeWeb [...]

  35. émergenceweb : blogue » À propos du groupe de travail bénévole pour un Plan numérique pour le Québec

    [...] http://www.michelleblanc.com/2011/12/13/le-plan-nord-le-plan-nerd-et-leweb/ [...]