Transfert d’entreprise, repreneuriat et évaluation des actifs numériques

Nous savons tous qu’à cause du vieillissement de la population, le transfert d’entreprise (aussi nommé repreneuriat ou cession d’entreprise) prendra beaucoup d’ampleur au Québec. Une étude du Centre de transfert d’entreprise du Québec (CTEQ) révèle que :

Avec la courbe démographique vieillissante des PME, un peu moins d’un propriétaire de PME sur quatre aurait l’intention de procéder à un transfert de l’entreprise au courant de la période 2017-2022 alors que dans l’ensemble du Canada, cette proportion est d’une PME sur cinq. Parmi ceux-ci, tant au Québec que dans l’ensemble du Canada, c’est un peu plus de la moitié des propriétaires majoritaires de PME qui privilégient le transfert externe de PME aux dépens du transfert interne (employé) ou familial.

Or, lorsqu’il est question de transfert d’entreprise, inévitablement celle-ci doit être évaluée afin d’en déterminer la valeur. Traditionnellement, les comptables, avocats, fiscalistes, évaluateurs immobiliers et autres experts pouvaient grandement aider les vendeurs et acquéreurs à déterminer la valeur d’une organisation. Or, avec l’arrivée du web, bien d’autres éléments « numériques » doivent maintenant aussi être pris en considération. Quelle est la valeur du site web, de la base de données ou d’une application? Quelles sont les technologies sous-jacentes et la propriété intellectuelle de celles-ci? Comment l’organisation est-elle perçue en ligne et quelle est sa réputation? L’acquéreur sera-t-il dans un marché en croissance ou en déclin? Quel est le paysage compétitif? L’entreprise respecte-t-elle les principes et obligations réglementaires pour sa collecte de données personnelles? Quelle est l’efficacité objective de son marketing internet, de son modèle d’affaires numérique, des statistiques qu’elle présente?

Voilà plusieurs questions qui peuvent grandement influencer la valeur et la décision d’achat d’un futur repreneur. C’est pour répondre à ces questions et à bien d’autres encore que c’est avec plaisir que je me suis joint à l’équipe d’experts indépendants que propose le Centre de transfert d’entreprise du Québec (CTEQ) afin de venir en aide autant aux cédants qu’aux repreneurs.