Pub de voiture sur mon blogue? Placement de produits, serait plus adéquat

Pin It

Ce matin, je reçois une offre venant de Grande-Bretagne, pour mettre une pub de voiture sur mon blogue à un CPM en Euro. Je propose plutôt à mon interlocuteur de me prêter ladite voiture pour une période de six mois, en échange de quelques billets d’appréciation objective de celle-ci, de Twitt et de statuts Facebook. Seulement le fait de mentionner cette initiative, ce matin sur mes présences média sociaux, a enflammé un débat sur celles-ci. De plus, hier j’écrivais un billet à propos de Châtelaine et déjà, en seulement 24 heures, pour une recherche dans Google, la requête « châtelaine » se positionne positivement dans les résultats. Il est sans doute temps que les annonceurs commencent à songer positionnement de produits dans les blogues et médias sociaux, plutôt que strictement pub…
Surtout que mon blogue est très bien niché auprès de gestionnaires Web qui ont les moyens de magasiner de tels engins…
À ce propos, La Redoute innove en utilisant une blogueuse comme faire valoir de leur fringues dans leur site Web…

Imprimez ce billet Imprimez ce billet

Commentaires

  1. Fanie

    J’adore l’idée qu’ils te prêtent la voiture et que tu dis ton opinion sincère sur celle-ci! C’est bien mieux qu’une simple publicité et tout le monde est gagnant.
    Ouaipe, si j’étais eux, je n’y penserais pas trop longtemps. ;-)

  2. Nicolas Desjardins

    Bonne idée ce placement de produit…si vous avez besoin d’un peintre je vous offre une ou deux journée de mes services gratuitement!N’hésitez pas à me contacter : 514-705-1245
    Merci,
    Nicolas Desjardins

  3. ipub

    Je me souviens de ce débat il y a 1 ou 2 ans dans un yulbiz à Montréal. Certains blogueurs présents étaient offusqués à l’idée de mettre de la pub sur leur blogue et encore plus de devoir parler de marque ou de produit et d’être payé pour…c’était comme faire le plus vieux métier du monde et leur crédibilité était menacée sans parler de leur intégrité.

    A cette même époque mon blogue ipub offrait déjà des espaces publicitaires et ce que j’appelais du seeding produits (pour nokia, Kodak, Rogers, événements culturels, et autres).

    Il est clair que la nature même d’un blogue (lectorat qualifié, mise à jour élévée, diffusion ciblée) favorise grandement la visibilité d’une marque puisqu’elle bénéficiera d’une meilleure indexation. De plus, la nature même du contenu crée par un auteur objectif ajoute du crédit au message.

    Vous allez me dire quelle différence entre un journaliste et un blogueur? En ce qui me concerne, FIRST je ne suis pas journaliste et deuxièmement je ne compte pas seulement sur des revenus publicitaire pour vivre.

    Finalement, je mentionnais à Michelle via twitter que Garnier France, dès 2007 avait mis à contribution une blogueuse (Deedee de paris) pour mettre l’avant ses produits de cosmétique. Ravi de voir que l’utilisation des blogs comme levier de communication et de marketing a encore du potentiel à offrir.

  4. Olivier

    Le placement dnas les blogs se fait depuis longtemps (pour une semaine, pas 6 mois) et à chaque fois que j’en ai vus ça a engendré des commentaires très négatifs quant au blogger et au produit. Aston Martin doit penser qu’une pub traditionnelle est plus intègre.

  5. Marie-Lynn Richard

    En fait le placement de produits auprès de personnes influentes est un modèle d’affaires américain. Quand on pense au ‘gifting suites’ qui entourent les événements comme les Emmys et Oscars à Hollywood. Les blogues c’est plus précis que d’espérer qu’une vedette soit prise en hoto avec un de nos produits. Il y a aussi des firmes qui match les scripts de films avec du placement de produits. Pour l’instant la seule compagnie qui m’envoi des trucs du genre est Technorati sauf que d’autres bloggeurs similaires n’ont pas reçu la dite annonce. Je ne sais pas sur quoi ils se basent pour envoyer les offres.

    « An automaker is interested in providing vehicles for bloggers to test drive for a few days and to write about the experience. They’re not looking for auto bloggers, they’re looking for lifestyle bloggers who cover topics like travel, fine dining, and culture. They will arrange the drop-off and pick up of the vehicle. »

  6. Sacha

    Audi aime les blogueurs: en début d’année Guy Kawasaki s’est vu offrir une audi r8 (une semaine, pas 6 mois) contre un billet sur son blogue: http://bit.ly/1011AY
    pourquoi pas toi?…
    SD

  7. Etienne Denis

    Michelle,

    Ce que tu proposes est une activité commerciale comme une autre: fais-leur un business case prouvant que la valeur de tes commentaires dépasse le prix de location de la voiture pendant cette période-là… Peut-être que 6 mois est un peu beaucoup?

    … et fais attention pour ne pas perdre ta crédibilité au passage!

  8. Saber Triki

    Voici mon commentaire sur votre page Facebook en réaction à ton statut :
    http://www.facebook.com/home.php?#/michelleblanc?v=feed&story_fbid=129084604681

    « … Étant un lecteur assidu, je ne veux pas me prononcer sur le PRO et CON d’une telle d’une telle opération puisque je vais continuer à lire vos billets. Mais la seule remarque que je me permets de faire sans une grande expertise en placement média est de s’assurer d’être justement rémunéré. Pour cela, faudra mesurer. J’écrirais un billet dont le sujet est « AUDI » sur le blog et je mesure directement l’effet. Hier, j’ai constaté qu’une recherche « CHATELAINE » sur Google positionne le lien de ton article devant celui du magazine et presque dans les moments qui ont suivi la publication de ton billet…Par après tu pourras aisément négocier ton prix & la forme dont Audi désire s’afficher sans nuire à ton contenu. Et ça je ne peux remplacer l’experte du domaine dont vous êtes. »

    Par ailleurs, j’ai oublié de précisé que pour la recherche Google que j’ai fait, j’ai utilisé FEMME + QUEBEC + CHATELAINE et cela te positionne en TOP. Ce qui veut dire que la personne qui représente le mieux la femme au Québec serait « Michelle Blanc »

  9. Etienne Chabot

    Premièrement, il ne faut pas confondre le placement publicitaire sur un blogue (comme les annonces Google ou les bannières qu’un blogueur peut décider de mettre sur son blogue pour arrondir ses fins de mois) et le placement de produit (quand un blogueur décide de parler d’un produit de son propre chef).

    Deuxièmement, je comprends que la tentation soit forte pour un blogueur de se promener en Audi en échange d’un billet. Mais pour ma part, c’est la crédibilité du blogueur qui est en jeu ici et non celle de la marque en question. Parce que même si tu dis que tu veux demeurer impartial en tant que blogueur, c’est impossible. La relation est déséquilibrée. Un char pendant 6 mois Vs un billet. Ca te force à être complaisant me semble? Tout cela s’apparente à du « guidounage » et en tant que consommateur, je n’accorderais aucune importance à un billet rédigé par un blogueur si je sais pertinemment qu’il a été « graissé » un ti-peu ou beaucoup. En fait non, je vais traiter cela comme de la pub.Ni mieux, ni pire, juste indifférent.

    Par contre, si un billet est rédigé par un blogueur de son propre chef, sans avoir été approché par une marque, là on commence à parler d’une certaine valeur. Sinon, c’est strictement de l’achat de visibilité. Dans les magazines, ils appellent cela des publireportages. Je ne les lis jamais.

  10. ipub

    Ça veut dire quoi perdre sa crédibilité…

    franchement vous y croyez vous à l’idée que Michelle puisse perdre sa crédibilité.

    Elle est trop intègre et « grande gueule » pour cela tout comme la plus part des blogeuses et blogeurs.

    La perte de crédibilité est un concept de journaliste pas de blogueur.

  11. Etienne Chabot

    @ipub
    Pas d’accord. Tout le monde peut la perdre sa crédibilité. Encore faut-il en avoir une…

    Certains en ont beaucoup, d’autres peu mais peu importe, on est toujours à risque de perdre le peu qu’on a. Et la crédibilité d’un blogueur se batit un peu à chaque billet. Le blogueur ne peut compter que sur lui même et sa communauté de lecteurs pour batir sa crédibilité.

    Le journaliste qui débute dans la profession a quant à lui une certaine crédibilité dès son premier article ou reportage, soit celle de son employeur. Le reste se bâtit, tout comme pour un blogueur, un petit peu chaque jour.

    Si on tient un blogue anonyme, on a pas grand chose à perdre… Par contre, quand notre face est notre brand, c’est une autre histoire.

  12. Tweets that mention Pub de voiture sur mon blogue? Placement de produits, serait plus adéquat • Michelle Blanc, M.Sc. commerce électronique. Marketing Internet, consultante, conférencière et auteure -- Topsy.com

    […] This post was mentioned on Twitter by Etienne Chabot. Etienne Chabot said: Viens de commenter le blogue de @Michelle Blanc qui se questionne sur les placements de produits sur les blogues http://bit.ly/QXkZv […]

  13. Vic Tweeny

    Critique objective d’une voiture? Ne faut-il pas être critique de voiture pour ça?

    Un simple utilisateur de voiture ne peut donner une critique objective puisqu’il n’a pas les compétences, n’a aucune référence quant aux produits comparatifs et une critique ne peut se baser que sur la simple opinion utilisateur. Il faut considérer la viabilité et longévité des pièces, les performmances en consommation d’énergie… etc.

    Ceci dit, si c’est présenté comme une publicité et que Michelle le disait Up-Front, je n’y voit aucun problème.

    Un exemple que j’aime bien cité est l’intégration que Léo Laporte fait avec ces commanditaires. Il interrompt son émission pour présenter son commanditaire ad lib… de la bonne vielle façon radio. Mais quand il se met à transformer son commanditaire en sujet de conversation dans son podcast et que ça dure 4 ou 5 minutes, je déteste ça. J’aime pas quand je ne sais plus si je concomme du contenu ou si on essaye de mettre la main dans mon porte-feuille.

  14. Olivier

    « Par ailleurs, j’ai oublié de précisé que pour la recherche Google que j’ai fait, j’ai utilisé FEMME + QUEBEC + CHATELAINE et cela te positionne en TOP. Ce qui veut dire que la personne qui représente le mieux la femme au Québec serait « Michelle Blanc » »

    Ca veut dire selon moi que Google n’est pas tout à fait au point. Il faut arrêter de laisser Google nous dicter quoi penser et comment publier sur le web, c’est très dangereux et déshumanisant. Maintenant qu’ils mettent les livres en ligne, je me demande si ça va influencer les auteurs de romans, générer plus de répétitions de mots clé populaires par exemple.

  15. Éric Géne

    Ce site n’est-il pas déjà sujet à un placement média sans retenu ?

    Celui du produit « Michelle Blanc ». . ., présenté sous toutes ses coutures et avec son pédigrée tartiné à la limite de l’overdose.

    Peu de contenu, beaucoup de chialage et une quantité colossale de brosse à faire relire l’égo de la dame !

    Alors même, une Rolls Roy passerait inaperçu dans ce dédale de superlatifs.

  16. Eric Baillargeon

    Tiens-toi en pour un Bixi ;-)

  17. Axel Vincent

    @Éric Géne Votre commentaire est gratuitement méchant et ridicule.

    « Peu de contenu »? Stupide; il suffit de regarder dans les archives…

    « beaucoup de chialage »? Si vous êtes insensible à l’émotion et à la sincérité c’est vous qui avez un problème.

    « une quantité colossale de brosse à faire relire l’égo de la dame »? La dame en question n’a surement pas besoin de celà.

    Tout ce que vous avez écrit là est mesquin et n’est pas en votre honneur !

  18. Viktor

    Si tous les goûts sont dans la nature, disons que Michelle tente au moins d’argumenter ce qu’elle pense… contrairement à Mr Géne!

  19. Géraldine

    @éric Géne
    Pour reprendre une citation célebre d’Henri Jeanson: « Je n’ai qu’un conseil à vous donner : devenez quelqu’un. Seulement voilà. Qui? »

    Parce qu’il faut un sacré talent pour avoir la même feuille de route que Michelle simplement avec du chialage et de la vantardise.

  20. emilie laberge

    À ÉRIC,

    pour un gars à qui déplaît ce site, tu en fais quand même la lecture et pire tu prends du temps pour y laisser un commentaires, futile et blessant, mais tu y laisse quand même ton grain de sel.. ce qui nous intéresse pas .. bien on le prend pas aussi à coeur. Ne t’en fais pas Michelle, des êtres comme lui il y en a.. Jaloux de ton succès peut-être, mais il ne l’avouera pas.

  21. Patricia Brochet

    @ Eric Géne : en tout cas, pour un blog qui n’a rien à dire, cela vous fait parler et même écrire …. et oui on aime Michelle et on lui dit, et on la lit et alors, continuez votre chemin et laissez nous apprécier ce blog sans venir le polluer de vos commentaires déplacés.

  22. Éric Géne

    Voilà une étude de cas intéressante sur un vrai blogue . . .

    Le post de départ se résume par : « je me fais licher le cul par les manufacturiers de voitures de luxe pour que j’expose leurs publicités »

    Il demeurre que la publicité n’est pas là ( payante ou gratuite) et la voiture de luxe n’est pas offerte en cadeau, non plus. Pas si attirés que cela les constructeurs ?

    Les fournisseurs d’informatiques, qui eux sont dans le domaine du blog ne semblent pas se bousculer au portillon, non plus !

    Il semblerait plutôt que ce soit la dame qui quémande, sans succès, avec force justificatifs du genre de la phrase suivante, publiée dans le même post :

    « Surtout que mon blogue est très bien niché auprès de gestionnaires Web qui ont les moyens de magasiner de tels engins… »

    Allez, maintenant à la dizaine de courtisans et courtisanes, qui font ronds de jambes autour du pan qui fait la roue, de se hérisser le poil contre un autre avis contraire au contenu de leur prévière !

    Mais c’est ça le blog . . . liberté de pensées et d’expressions.

  23. Olivier

    D’accord avec Eric Géne, je pense qu’on fait plus face à un culte de la personnalité light (tel que je suis parti, la prochaine fois je compare notre hôte à Hitler) qu’à du pull marketing snob, triste pour le web au Québec mais fascinant à suivre.

  24. Jean-Raphäel Poulin

    Dans le présent débat, je me range du côté de monsieur Chabot en affirmant qu’il existe un risque réel de perte de crédibilié lorsqu’un blogueur accepte de faire la promotion d’un produit en échange de compensations financières ou matérielles.

    Il sera en effet difficile pour le blogueur de convaincre ses lecteurs de l’impartialité de ses propos si celui-ci est rémunéré pour parler d’un produit.

    Je m’adresserai ici directement à madame Blanc en lui posant la question suivante : advenant l’éventualité où la voiture s’avérerait être de mauvaise qualité, seriez-vous prête à être totalement honnête à ce sujet?

    Cette éventualité vous placerait dans une position où vous seriez payée pour faire de la publicité négative. Cela ne m’apparaît pas comme étant une bonne décision d’affaire à long terme…

    Je serais curieux de connaitre votre avis sur la question…

    Merci

  25. Etienne Denis

    @Jean-Raphäel Poulin

    Vous dites « advenant l’éventualité où la voiture s’avérerait être de mauvaise qualité, seriez-vous prête à être totalement honnête à ce sujet? ».

    Je connais Michelle à titre professionnel, mais aussi à titre personnel. Michelle est bourrée de petits défauts, mais c’est amplement compensé par de très grandes qualités. L’une de ces qualités est la capacité de dire ce qu’elle pense, et ce de façon plutôt directe.

    Donc en réponse à votre question : le constructeur automobile subirait une râclée… J’imagine même le titre du billet : « Conduire une [nom du constructeur automobile], c’est nul à chier! »

    Votre inquiétude est justifiée pour plusieurs blogueurs, mais pas pour Michelle Blanc!

  26. Etienne Chabot

    @Eric Géne et @Olivier
    Il m’apparait clair que tout ce que vous écrivez ici vise à semer la pagaille. Vous n’aimez pas Michelle, elle vous fait chier, elle parle fort, elle parle d’elle, elle soigne son brand en ligne, etc. et tout ça vous fait chier. Qu’elle se laisse insulter sur son propre blogue en publiant vos commentaires insipides est un choix éditorial que je respecte, car c’est dans l’esprit du blogue de confronter les lecteurs ayant des opinions divergentes.
    Que vous traitiez les gens qui commentent ici de courtisans m’apparait complètement déplacé parce que c’est faux.

    Allez lire n’importe quel de ses billets un peu « crunchy » et vous verrez qu’elle n’a pas que des courtisans. La différence est que ceux qui divergent d’opinion avec Michelle l’exprime avec un minimum de substance et ne sont pas obligés de verser dans l’insulte pour débattre de leurs idées.

  27. Géraldine

    Connaissant également Michelle, je suis en effet persuadée qu’elle ne se priverait pas de faire des commentaires négatifs s’il y a lieu.

    Il n’y a pas forcément conflit d’intérêts si Michelle affiche ses couleurs clairement dès le départ. Si je me souviens bien, Andrew Carton de http://blog.treonauts.com/ avait commencé son blogue en faisant des commentaires sur les produits et accessoires de Palm, tout en acceptant des publicités très lucratives de la part de Palm. Cela ne l’a pas empêché de faire des commentaires négatifs – mais constructifs – qui ont d’ailleurs permis à Palm d’améliorer ses produits.

  28. Marc Bouchard

    Évidemment, impossible pour un journalistre automobile de ne pas mettre son grain de sel dans le sujet.
    La notion de placement de produit ou pas dans un blog est un concept qui ne me dérange point. Dans la mesure, bien évidente, où le blogueur a la moindre idée, et la moindre connaissance pour critiquer objectivement le produit. Et de ce point de de vue, je rejoins Vic Tweeny, et je prendrais presque comme une insulte professionnelle face à mes compétences le fait qu’un manufacturier embauche à contrat, moyennant échange de bons services, une blogueuse n’ayant aucune connaissance dans ce domaine.
    Pour moi, ce n’est pas le principe de vendre son âme contre une voiture; c’est le principe de renier l’importance des connaissances nécessaires et de s’improviser critique automobile (ou de tout autre sujet), sans égard aux professionnels qui font ce métier, et de tenter de se placer au même niveau qu’eux simplement pour éviter un paiement de voiture.
    Cela questionne peut-être l’intégrité du blogue, mais aussi le respect du blogueur à l’égard des autres professions.

  29. Jean-Raphäel Poulin

    @ Marc
    Il est vrai que certains spécialistes de l’automobile sont plus compétents et plus désignés pour faire la critique d’une voiture.

    Toutefois, je ne crois pas que cela justifie que l’on mette de côté automatiquement tout autre forme de critique. Statistiquement parlant, le bouche à oreille prend de plus en plus de place dans le procéssus d’achat des consommateurs.

    Si l’acheteur moyen est enclin à se laisser influencer dans sa décision d’achat par son entourage (des gens qui ne sont probablement pas des spécialistes de l’automobile non plus), il sera aussi enclin à se laisser influencer par quelqu’un en qui il a confiance, en l’occurence Michelle Blanc.

  30. Anonyme

    Je n’ai absolument rien contre toute forme de critique. J’en ai contre la rémunération versée à des critiques qui font du bouche à oreille, basée non pas sur leur connaissance mais uniquement sur leur réputation.
    Que Michelle Blanc ait des connaissances dans certains domaines, soit; qu’elle devienne critique en matière de voiture, rien à redire; mais qu’elle reçoive une compensation d’un seul fabricant pour faire du bouche à oreille, sans prouver qu’elle possède les compétences requises, c’est de faire un pied-de-nez au concept même de la critique.
    Mais que dans le cadre de toutes discussions, elle fasse des commentaires sur sa propre voiture, ou lance la discussion sur certains modèles, uniquement pour le bien commun, aucun problème. Je peux même lui servir de consultant car l’automobile, c’est mon métier.

  31. Éric Géne

    Bien cher tous !

    Et non je ne suis ni jaloux, ni envieux !

    Si je félicite Michelle d’avoir personnellement réussit sa métamorphose de Michel en Michelle . . ,

    . . . je trouve par contre que ce blogue est un instrument d’autosatisfaction et qu’elle est capable de bien mieux . . . !

    Dans un post, le présent, ou il n’y a aucun contenu, et même pas d’allusion aux T.I ou le commerce électronique, le simple fait qu’un inconnu poste un commentaire divergeant et semblant prendre à partie la Lumière de la secte et vlan . . . tous les exégètes et les vierges offensées prennent les armes . . !

    Avez-vous remarqué que chaque post attire de 3 à 7 commentaires ? Dont toujours les 5 mêmes signatures !

    Petit lectorat s’il en est !

    Et que cherchent réellement ces cinq apôtres accrochés à sa jupe ?

    Et du coup, ce post surpasse en nombre de commentaires, de lecteurs et d’intérêt, tous les autres posts à date sur le blog, y compris ceux qui contenaient du contenu !

    Comme quoi, quant on brasse la merde cela attire l’humain bien plus que les savants propos !

    Aussi les blogs qui fonctionnent seraient-il des bécosses ?

    Et le bloging une brosse à reluire ?

  32. Fred

    Personnellement, je préfère lire les commentaires d’une personne qui me ressemble que d’un chroniqueur automobile! À lire les chroniqueurs, on dirait quasiment qui sont payés pour dire de belles choses.

    Du point de vue publicitaire, par le simple fait qu’une personnalité connue ait une voiture X entre les mains créerait certainement un engouement très intéressant pour ce modèle précis. Une visibilité aussi intéressante qu’une campagne à 25$ le CPM qui coûte très chère et qui est parfois difficile d’évaluer le retour sur investissement.

  33. Châtelaine : le magazine féminin qui parle aux femmes autrement | Upperkut blog - pub, design et réseaux sociaux

    […] Pub de voiture sur mon blogue? Placement de produits, serait plus adéquat […]

  34. Patricia Brochet

    @Eric Géne C’est vrai que vos postes ont du contenu « Monsieur » Eric Géne, entre insultes à Michelle et au lectorat … vous faites vraiment preuve de réflexion et de savants propos…