Municipalité et développement commercial ou pourquoi lâcher son nombril

Pin It

Plusieurs municipalités et MRC (Municipalité Régionale de Comté) veulent faire du développement commercial. C’est une excellente idée et c’est même essentiel. Pour se faire, ils engagent des responsables du développement commercial. Ces fonctionnaires facilitent les relations entre l’administration municipale (ou régionale) et les gens d’affaires. Ainsi, si un développeur a un projet dans une municipalité, le fonctionnaire l’aidera dans les méandres de l’urbanisme, des travaux publics et des différentes demandes de permis qui seront nécessaires. Il pourra même aussi l’aider à obtenir différentes subventions qui pourraient être disponibles. Si ce fonctionnaire a un réseau d’affaires déjà très développé, ça pourra certainement être un atout pour la municipalité et attirer de nouveaux investisseurs dans la localité.

Mais pourquoi je vous parle de développement commercial municipal et quel est le rapport avec ma spécialité, les stratégies web?

C’est que justement, plusieurs municipalités ne parlent qu’à leurs citoyens. En effet, si vous cherchez spécifiquement à établir votre entreprise dans une localité que vous connaissez déjà, vous trouverez sans doute l’information dont vous aurez besoin. Mais en termes de communication, les municipalités sont « poches ». Elles ne parlent généralement qu’à leurs citoyens actuels. Leurs outils communicationnels sont inadéquats et ne dépassent que très rarement les limites géographiques de leur municipalité. Elles ont de la difficulté à percer la communication régionale, oublions donc la communication provinciale.

C’est que plusieurs d’entre elles ont des sites désuets et des stratégies web minimales. En outre, elles valorisent Facebook. Mais comme je l’ai déjà expliqué ici à plusieurs reprises, à moins de payer pour de la publicité, vous ne ferez JAMAIS d’acquisition de clients avec votre page Facebook puisque pour voir celle-ci, il faut d’abord qu’on vous aime et pour vous aimer, il faut d’abord qu’on sache que vous existiez et qu’on ait un intérêt pour ça. Bien évidemment la municipalité pourra aussi investir dans de nombreux « Salons ». Elle pourra développer un festival qui aura une résonnance nationale. Elle pourra aussi être présente aux différents congrès ou utiliser différents outils communicationnels. Mais, n’empêche que la base, la communication numérique municipale, demeure dans bien des cas, déficiente.

Parlant d’outils communicationnels, j’ai en tête une municipalité qui s’adonne à être aussi le centre administratif non officiel de sa région. Cette municipalité développe un bulletin municipal qui est vraiment bien fait. Ce bulletin papier est envoyé à tous les citoyens de la municipalité. Mais plusieurs des clients des commerces de cette municipalité habitent d’autres villes environnantes. Ils ne reçoivent pas cette information. S’ils étaient au courant de tout ce qui s’y passe, ils y dépenseraient très certainement beaucoup plus d’argent. Voilà donc un exemple assez éloquent d’une perte de revenu pour les gens d’affaires de cette ville et ultérieurement, de la municipalité.

Aussi, si la municipalité ne communique pas efficacement au-delà de ses frontières, il deviendra difficile, voire impossible, d’intéresser des investisseurs éventuels qui n’habitent pas la municipalité ou la région limitrophe et faire valoir les nombreux avantages d’affaires et autres, d’y installer ses pénates. Il me semble que le développement commercial, surtout grâce au web, ne devrait pas se limiter qu’à son carré de sable…

Imprimez ce billet Imprimez ce billet

Laisser un commentaire