Politique éditoriale des commentaires de ce blogue

Pin It

Je n’ai jamais fait de politique éditoriale de commentaires. Je n’en avais jamais eu besoin. Mais voilà qu’un connard m’invective sur mon propre blogue. Avec tous les billets sulfureux que j’ai pu écrire en 2.5 ans, ça me surprend un peu, mais bon, c’est seulement hier que c’est arrivé et je n’ai simplement pas publié ce commentaire. Dans toute l’histoire de ce blogue, je n’avais caviardé qu’un seul commentaire et c’est parce que le commentateur faisait de la diffamation et que je pouvais être tenue responsable de ses conneries.

Avant de faire un commentaire, je vous invite à lire ou relire la mise en garde que j’ai déjà écrite à propos de ce blogue. Cette mise en garde s’applique aussi à mes propres commentaires.

Pour revenir à ma politique, elle sera simple.

• Si vous diffamez qui que ce soit sur ce blogue, vos commentaires seront caviardés. Je suis moi-même des fois très dure dans mes billets, mais je n’ai jamais diffamé personne. Si tel était le cas, comme je signe ce blogue, je pourrais être tenue responsable de mes écrits et je suis assez grande pour subir les conséquences de mes propres actes et propos.

• Comme j’assume ce que je dis, je m’attends à ce que ceux qui font des commentaires ici en fassent autant. Vous pouvez toujours commenter sous un pseudonyme, mais les commentaires totalement anonymes pourraient être effacés. Si vous n’avez pas la colonne vertébrale assez solide pour soutenir de votre identité ce que vous dites, je pourrais ne pas avoir de respects pour votre lâcheté.

• Si vous m’insultez dans vos commentaires, ils pourraient ne pas être publiés. Vous pouvez être en désaccord et même me crier des noms. Mais assurez-vous d’argumenter convenablement votre désaccord. De simples insultes ne seront pas publiées.

• Ne pas inclure dans vos arguments, ma mère (qui est défunte), mon père, frère, sœur ou ex-conjointe. Ils ne sont pas ceux qui tiennent ce blogue et moi, dans plus de 1450 billets, je n’ai jamais trainé la famille de qui que ce soit dans mes billets.

• Les nouveaux commentaires à-propos de billets qui ont été publiés il y a plus de trois mois, même s’ils sont d’à-propos, peuvent ne pas être publiés. Personne n’est parfait et nos idées évoluent. Il est très possible que je ne sois plus du tout d’accord avec ce que j’ai écrit l’an passé. Le blogue est un médium instantané et la discussion des commentaires se doit de l’être aussi. Je suis prête à accorder un certain temps « de flottage », mais vous conviendrez avec moi que les commentaires sur des billets vieux de plus de trois mois, c’est comme de dialoguer avec moi et de me dire « je ne suis pas d’accord avec ce que tu as dit l’an passé »! Tu n’avais qu’à ne pas être d’accord l’an passé. Lis mon blogue régulièrement et commente selon ton gré, sur les sujets du moment.

• Les commentaires, adresses de courriel et adresses IP pourront être vérifier et/ou republier pour authentifier l’identité des commentaires. Ici vous êtes dans un espace publique et il s’adonne que c’est le mien.

Je rédige une politique éditoriale pour les commentaires de mon blogue, afin que les choses soient claires.

MAJ

Cette politique est rendue nécessaire par devoir de transparence et ne s’adresse réellement qu’à une très infime minorité. Les commentaires que l’on trouve généralement dans ce blogue sont géniaux et je les apprécie énormément. Ce qui fait la pertinence de mon blogue est souvent plus dans vos commentaires que dans mes billets…

MAJ2
Ha oui, j’oubliais, les commentaires d’autopromotion pourront aussi être effacés en fonction de la pertinence ou non, que ma subjectivité peut leur accorder.

Imprimez ce billet Imprimez ce billet

Commentaires

  1. Benoît Demazy

    Bonjour,

    Je lis régulièrement votre blogue depuis ce petit pays peuplé de cousins francophones et qu’on appelle Belgique (jusque quand?) et j’apprécie particulièrement votre billet sur la politique éditoriale.

    Pourquoi?

    Tout simplement parce qu’il dit avec votre plume experte ce que nous sommes nombreux à vivre sur nos blogues personnels… sans avoir su jusqu’ici l’exprimer avec autant de clarté!

    Benoît

  2. Michelle Blanc

    « plume experte »!

    Que voilà un beau compliment. C’est la première fois qu’on me la fait… Ça met un baume sur les conneries de l’énergumène responsable de cette politique

  3. Simon Rivard

    Salut Michelle,
    C’est dommage d’en venir là mais certain ne peuvent comprendre que la liberté d’expression doit se faire dans le respect d’autrui, dommage, très dommage. Cela dit il fait beau aujourd’hui, tellement beau que la statue près de mon bureau n’a plus de chandail! Alors je te souhaite, une belle semaine remplie de commentaires pertinents.

    A+

  4. Michelle Blanc

    C’est vrai qu’il fait beau et ta statue m’intrigue…

  5. Simon Rivard

    Je fais référence à la statue Place Victoria qui a eu un chandail de Carey Price durant les séries. Un beau flash de 2 chargés de projet informatique de la BN qui ont appris à coudre pour l’occasion.

    Voilà le mystère est levé et les séries terminées pour le CH… dommage ça aussi mais bon il faut beau, très beau.

    plus d’info sur l’histoire:
    http://www.canoe.com/sports/nouvelles/archives/2008/04/20080430-050601.html

  6. Luc Gendron

    Bonjour Michelle,

    Et si un commentaire sur un billet passé de plus de trois mois était une invitation à nourrir un dialogue synergique avec quelqu’un qui vient de tout juste de te découvrir? Ton blogue est comme une précieuse cave à vins. Certains vieilliront très bien et d’autres méritent d’être consommés plus rapidement. ;-)

    Un blogue est une invitation aux dialogues. Lorsqu’on m’invite, je cherche à comprendre et à respecter les règles de mon hôte. Les autres? On passe à un autre appel…

  7. Michelle Blanc

    C’est pourquoi j’ai écris « Les nouveaux commentaires à-propos de billets qui ont été publiés il y a plus de trois mois, même s’ils sont d’à-propos, peuvent ne pas être publiés »

    Ils pourraient aussi l’être s’il sont toujours d’à-propos…

  8. Politique éditoriale et controverse | Michelle Blanc, M.Sc. commerce électronique. Marketing Internet, consultante, conférencière et auteure

    […] tôt cette semaine, j’ai dû me résigner à développer une politique éditoriale des commentaires de ce blogue. Ma propre politique éditoriale est dans ma tête et elle est bien circonscrite dans […]

  9. On n’aime pas mon troll • Michelle Blanc, M.Sc. commerce électronique. Marketing Internet, consultante, conférencière et auteure

    […] servent finalement qu’à foutre la merde. De plus, il a au moins l’intelligence de respecter ma politique éditoriale des commentaires de blogue. Je me dois donc d’être constante avec moi-même et de le laisser sévir tant qu’il respecte […]

  10. Bienvenue aux auditeurs de Tout le monde en parle • Michelle Blanc, M.Sc. commerce électronique. Marketing Internet, consultante, conférencière et auteure

    […] la première fois, je vous suggère aussi de lire ma mise en garde et de prendre connaissance de ma politique éditoriale des commentaires (avant de dire n’importe quoi dans les commentaires, si tel était le […]

  11. Nathalie Otis

    Bonjour Michelle,
    L’intelligence de vos paroles m’a donné envie de voir « c’est quoi un blog », car je n’y connais rien.
    J’ai lu votre politique et la mise en garde.
    Ce phénomène de blog me semble un peu étrange. Toutes ces mises en garde sur la « crudité » des mots échangés. Est-ce l’effet de l’anonymat du web? Face à face les gens font plus attention, non?
    Et la pertinence d’un blog c’est quoi? Comment les gens font pour savoir quel blog existe?
    Bien des mystères pour moi.
    Bref, je suis bien heureuse de voir que le Québec a une représentante comme vous à travers le web-monde.
    Merci, Nathalie

  12. Micheline

    Bonjour Michelle,
    (Desolee, je n’ai pas d’accents sur mon portable, ca viendra). Chapeau! C’est vous que j’avais besoin d’entendre ce soir a Tout le monde en parle, une femme avec une vision qui sait partager son vecu pour mieux grandir. Merci, good timing! Ca fait un bon moment que j’entends parler des blogues et de Facebook mais j’avais une crainte d’y acceder mais quoi de mieux que de commencer avec Michelle et de vous lire… j’ai beaucoup de lecture sur tous vos sites pour les prochains jours mais je le ferai, je veux investir dans mon education car j’ai plein d’idees mais je manque d’outils et j’ai trouve ce qu’il me faut en faisant votre connaissance ce soir. C’est quasiment genant de dire que je ne vous connaissais pas quand le Quebec au complet vous connait, a part de tous les autres pays! Je cherche souvent sur l’Internet pour connaitre le marketing en ligne mais je ne suis jamais sure de ces sources; je veux ecrire mon e-book pour mon entreprise et je vais lire votre site aux entrepreneurs. Merci pour toute cette information ce soir… C’est stimulant!
    Micheline.

  13. R.Mercier

    Bonjour.
    Laisse moi te dire Michelle Blanc que ta bravoure est aussi accompagné d’intelligence!bravo!continue à la manière de Saint Augustin «bien faire et laisser braire»

  14. Nathalie Levesque

    Bonjour Michelle,
    Je n’ai pas eu l’opportunité de voir votre passage à Tout le monde ne parle mais j’ai écouté votre interview à l’émission de Mme Charette et j’en ai été ravie. J’avais aussi écouté l’entrevue de Maryse Chartrand l’an dernier et je me souviens du courage de cette femme. Je comprend comment cette femme a pu vous inspirer car elle en a fait de même pour moi… J’étudie présentement en commerce électronique (au Certificat aux HEC) et je terminerai mon BAC par cumul avec celui en Cybercriminoligie de Polytechnique. Je suis rassurée de vous entendre sur l’avenir du commerce électronique… Je travaille actuellement pour une compagnie émettrice de carte de crédit qui nous laisse, en tant qu’agent au service à la clientèle, dans le néant face au commerce électronique que nos clients utilise à outrance et avec ignorance… J’ai été agréablement surprise de vous entendre dire que 90% des vols d’identités se font dans les poubelles. Les gens croient que le vols d’identités se font parce qu’ils ont fait une commande téléphonique avec un téléphone sans fils…
    Je serai donc une nouvelle participante à votre blog car je crois que j’aurai beaucoup de plaisir à vous lire et à y intervenir humblement à l’occasion.

  15. Le P2P, Bit Torrent et la polémique • Michelle Blanc, M.Sc. commerce électronique. Marketing Internet, consultante, conférencière et auteure

    […] droit de ne pas être d’accord, mais votre désaccord doit se manifester dans les limites de ma politique éditoriale de blogue sinon ils seront coupés. Pourquoi je vous parle de ça? C’est que ce week-end, j’ai mis un […]

  16. Gérer les commentaires négatifs sur Facebook • Michelle Blanc, M.Sc. commerce électronique. Marketing Internet, consultante, conférencière et auteure

    […] Vous devriez déjà avoir une politique éditoriale des commentaires et des publications des usagers sur votre page. Si ce n’est déjà fait, développez-en une au pc (plus criss pour les potes européens). Vous pouvez vous inspirer de celles de nombreuses pages sur Facebook ou encore de ma propre politique éditoriale des commentaires de mon blogue et de ma page Facebook. Mettez cette politique bien en vue sur votre page, avec l’un des onglets disponibles à cette fin. Voici d’ailleurs ma propre Politique éditoriale des commentaires et des mises à jour de ma page Facebook Cette politique éditoriale est inspirée de mon billet: Politique éditoriale des commentaires de ce blogue […]