Le guide du référencement pour blogueurs

Voici un excellent et très complet billet de SEOBOOK, The Blogger's Guide to SEO. C’est le meilleur guide du référencement pour blogueur que j’ai vu jusqu’à présent. Au niveau philosophique, deux éléments de ce billet militent en faveur de ce que d’aucuns appellent le bisbille marketing. Il s’agit des paragraphes expliquant qu’il ne faut pas craindre la controverse et qu’il faut montrer ses biais… À méditer\

Controversy
Many people let fears control their actions, but most successful people are guided by intuition and instinct more than fear.
  Nobody likes a bully. Some bloggers are worried about getting sued or offending somebody. When I got sued my name, exposure, and profits grew overnight. That is not to say you should be reckless, but illegitimate lawsuits garner media exposure and organic trust.
  Creative destruction is part of business. In a few years people will pay to give away information that I sell today. Business people are worried about defending their copyright, but as the web gets more competitive we are fortunate to even garner enough attention to get copied.
(…)
Show Your Bias
Having a consistent original bias and voice makes it easy for others who share your biases and worldview to trust you and spread your message. Most (perhaps all?) popular political blogs are heavily biased.

Automatiser le référencement

Bruce Clay parle de la stupidité des gens de commerce360 qui veulent automatiser le référencement. Il se surprend aussi que des gens encore plus naïfs, capitalisent ce genre d’inepties. L’automatisation du référencement a aussi un autre nom. On appelle ça du spam!

P.-S. Tous les engins de recherches ont des politiques aux webmestres qui interdisent de manière très claire l’utilisation d’automates pour leur soumettre des requêtes. La pénalité pour les fautifs est une exclusion totale des bases de données des engins de recherches. Ces automates utilisent de manière inappropriée les ressources informationnelles et logicielles des engins de recherches et sont utilisés par des gens peu scrupuleux pour tenter d’améliorer le référencement de sites merdiques. il n’y a qu’une solution au référencement. Le jus de bras allié à la connaissance, la créativité et la pertinence des contenus.

Les facteurs d’un bon référencement

Une étude de SEOMOZ fait état des pronostics des tops spécialistes américains de référencement quant aux facteurs discriminants d’un bon référencement. Ils ont aussi mis en ligne un guide de référencement du débutant « Beginner’s guide to SEO » (version HTML), pour ceux qui aimeraient faire le référencement par eux même. Voici donc la liste des 10 facteurs positifs et des 5 facteurs négatifs, d’un bon référencement.

Lire la suite…

Référencement et perméabilité des sites Web

Référencement et sites Web perméables aux engins de recherches (PDF)

Demain, je fais un cadeau à mon Alma Mater et je serais conférencier à la Maîtrise en commerce électronique de l’Université de Montréal/HEC Montréal. Les diapositives de la conférence Comment développer des sites perméables aux engins de recherches est disponibles pour ceux qui sont trop loin, ou qui n’auront pas la chance de pouvoir entrer dans la salle qui ne peut accueillir que 35 personnes (dont 20 étudiants déjà présents).

Référencement stratégique: comment sortir parmi les premiers sur Google?

Photo de Michel Leblanc lors du tutoriel Référencement stratégique: comment sortir parmi les premiers sur Google, de MCETECH 2006. Crédits Éric Baillargeon
Photo du tutoriel de Michel Leblanc à MCETECH 2006

Voici le document de la présentation intégrale de « Référencement stratégique: comment sortir parmi les premiers sur Google? » (pdf) que j’ai fait lors du tutoriel de MCETECH2006 la semaine dernière. Vous pouvez aussi voir une photo de celle-ci (merci à Éric Baillargeon) et bientôt une diffusion vidéo complète de l’événement puisque la présentation a été entièrement filmée par les gens de CGI.

Cette présentation traite de :
Lire la suite…

Google Sitemap, des nouveautés pour faciliter le référencement

Matt Cutts, le blogueur de Google préféré des Webmestres, vient de mettre en ligne un billet illustrant de manière très convaincante les périls de l’optimisation à outrance de sites Web. Il offre d’ailleurs l’outil Google Sitemap qui vient juste d’être couplé avec le groupe de Google qui vérifie le webspam (pollution de l’index de Google par des pratiques contraires aux conditions d’utilisations).

Lire la suite…

Développer une stratégie de liens externes pour un référencement gagnant

Pourquoi les liens externes menant à votre site sont-ils importants ?

Les moteurs de recherche (comme Google, Yahoo ou MSN) fonctionnent à l’aide d’algorithmes mathématiques complexes afin de sélectionner et positionner les résultats de recherches suite à la requête des internautes. Pour ce faire, ces algorithmes utilisent plusieurs paramètres dont le nombre, la qualité et la pertinence des liens externes menant vers votre site. En fait, c’est un peu comme si la pertinence de votre site était jugée (entre autres) en fonction de la popularité dont il jouit auprès de la population Internet. Cette popularité est donc mesurée en nombre/qualité/pertinence de liens externes qui sont, en fait, des votes de confiance envers vos contenus.

Nombre, qualité et pertinence de liens externes

Pour que des liens externes comptent vraiment dans les résultats de votre positionnement, ils doivent être de qualité, pertinents et en plus grand nombre que vos compétiteurs pour les mêmes mots-clés. La qualité vient d’un concept que Google appelle le « page rank ». Ceux qui utilisent la barre d’outils de Google(1) remarqueront un onglet page rank qui attribue une valeur de 0 à 10 à la page que vous êtes en train de visiter. Cette valeur fait figure de poids de la qualité d’une page. Ainsi, un lien menant vers votre site, émanant d’une page avec un page rank 10, sera jugé de qualité supérieure à un lien émanant d’une page de page rank 3.

Pour le concept de pertinence, le contenu du site de même que les mots-clés utilisés pour créer l’hyperlien menant vers votre site auront une importance. Ainsi, un hyperlien positionné sur un site ayant un contenu sur l’équipement de golf et le golf en général sera considéré plus pertinent pour le site d’un instructeur de golf que pour un site discutant de littérature étrangère.

Comment développer des liens externes efficaces

Maintenant que vous comprenez l’importance des liens externes dans une stratégie de positionnement Web, vous devriez songer à développer efficacement ceux que vous avez déjà et à faire la promotion de votre site auprès de partenaires Web externes. Tout d’abord, faites l’inventaire des sites qui pointent déjà vers vous. Parmi ceux-ci, identifiez les relations d’affaires auprès de qui vous avez un certain niveau de confiance et demandez-leur de modifier ces hyperliens, pour qu’ils contiennent des textes avec les mots-clés qui correspondent à leurs contenus et aux produits, services ou mots-clés que vous aimeriez qu’ils positionnent pour vous.

En effet, un hyperlien peut être une adresse URL (http://www.etceteara.ca), placée sur une image ou encore (ce que je suggère) sur un court texte de description. Par la suite, je vous recommande d’identifier vos clients satisfaits, distributeurs, filiales et partenaires, associations sectorielles, professionnelles et autres, publications d’affaires et blogues de votre personnel. Par la suite, contactez-les et vérifiez s’ils sont disposés à inscrire un lien vers votre site Web sur leur propre page. Cependant, je vous déconseille de recourir à des politiques de liens réciproques puisqu’en réalité, les moteurs de recherche identifient facilement ce genre de tactique qui ne sera pas prise en compte dans l’analyse de la pertinence de votre site. Évitez aussi les pages de liens bidons (linking farm) qui sont pauvres en contenus et ne serviront en somme qu’à risquer de vous faire disparaître des résultats de recherches, puisque cette pratique est interdite par plusieurs moteurs de recherche.

Je vous conseille aussi de figurer sur les divers sites de référence de votre industrie. Il existe en effet, pour chaque industrie, divers sites de références, de commentaires et de nouvelles touchant les acteurs et les clients d’un secteur industriel particulier. Ces sites ont souvent un page rank élevé, étant donné le haut volume de lectorat spécialisé qu’ils attirent, et le haut niveau de pertinence et de spécialisation qu’ils affichent. Plusieurs de ces sites répertorient les acteurs d’un secteur de façon gratuite ou à des coûts d’inscription minimes. Finalement, identifier aussi des sites d’informations de niche concernant votre secteur et tenter, très diplomatiquement, d’inciter le responsable du site à s’intéresser à vos contenus et à y référer dans son site.

En conclusion, les hyperliens externes sont importants dans votre stratégie de positionnement et, idéalement, ils seront assortis de mots-clés pertinents.

(*)Pour vous procurer gratuitement la barre d’outils Google : http://toolbar.google.com/intl/fr/

Comment ne pas se faire avoir par certains spécialistes du référencement

Le référencement, aussi connu sous le vocable d’indexation ou d’optimisation pour les moteurs de recherche ( Search Engine Optimization SEO), est un service essentiel en vue d’une présence Web efficace et de l’acquisition d’une clientèle utilisant l’Internet dans son processus d’achat. Sa popularité est sans cesse croissante et avec raison. Cependant, plusieurs écueils guettent les gestionnaires quand vient le moment de choisir un fournisseur de service d’indexation.

La pertinence, critère numéro un des moteurs de recherche

Google, Yahoo, MSN et tous les autres moteurs de recherche sont populaires parce que les internautes considèrent que lorsqu’ils font une requête , les résultats affichés sont pertinents . Ils font de l’argent puisqu’à côté des résultats pertinents de recherches (qui sont obtenus selon différents critères propres à chaque moteur de recherche), ils vendent des positionnements payants, identifiés comme tels. Les propriétaires de ces moteurs de recherche ont un intérêt économique majeur à continuer d’offrir des résultats de recherches pertinents et à vendre du positionnement payant aux entreprises qui veulent se positionner sur certains mots clés précis (Placement payant, que l’on appelle aussi pay-per-click ). Les spécialistes de l’indexation viennent en contradiction avec ces objectifs économiques puisqu’ils interviennent dans le processus de sélection de sites pertinents dite «naturelle» (résultats de gauche), des moteurs.

Y-a-t-il de bons référenceurs , indexeurs , optimisateurs de sites Web ?

Les moteurs de recherche n’ont pas d’amitié particulière avec les spécialistes de l’optimisation des sites. Ils ont cependant une aversion totale des prétendus spécialistes qui utilisent des tactiques qu’ils jugent déloyales afin de positionner favorablement des sites qui n’auraient autrement aucune pertinence à se retrouver dans ces convoitées premières positions. Alors, comment discerner un bon référenceur d’un mauvais? Un bon référenceur, comme certains mauvais d’ailleurs, vous obtiendra un meilleur positionnement pour certains mots clés précis, qui décrivent votre entreprise, ses produits et services, et accroîtront significativement l’achalandage sur votre site. La différence entre le bon et le mauvais résidera donc dans les moyens utilisés pour arriver à cette fin. D’ailleurs, un mauvais référenceur peut vous obtenir des résultats spectaculaires pour quelques semaines, pour ensuite vous faire bannir sans avertissement des moteurs. Votre référenceur aura sans doute omis de vous mentionner que pour obtenir votre positionnement, il aura enfreint une ou plusieurs des conditions que tout site doit respecter afin de ne pas être retiré définitivement de l’index Google

Les conditions de rejet de sites par les moteurs

Plusieurs éléments peuvent être considérés comme faisant partie des pratiques non autorisées par les moteurs. Il s’en invente tous les jours et des milliers d’ingénieurs des entreprises de moteurs de recherche tentent de les contrer. Ce qu’elles ont en commun est qu’elles sont perçues comme tentant de tromper la pertinence des résultats, vitale à la survie des moteurs. Google (*) énumère d’ailleurs sur son site une liste «non exhaustive » de ce qu’il faut faire pour ne pas être exclu des résultats :

– Évitez le texte caché et les liens cachés.
– N’utilisez pas de pages masquées (« cloaking ») ou de redirections sournoises.
– N’envoyez pas de requêtes automatiques à Google.
– Ne multipliez pas les mots sans rapport avec votre contenu réel.
– Ne créez pas plusieurs pages, domaines ou sous-domaines aux contenus essentiellement identiques.
– Évitez les pages satellites (« doorway ») créées exclusivement pour les robots des moteurs de recherche, ou autres solutions « bateau » telles que les programmes d’affiliation au contenu pauvre ou inexistant.

Un nouveau phénomène pour endiguer le fléau des manipulateurs de résultats

Afin de valider la pertinence d’un nouveau site qui apparaît sur le Web avec plusieurs liens entrants (faisant de ce site un bon candidat pour la pertinence), il apparaît que Google met automatiquement ces sites dans une zone de probation (le sandboxing ou sandbox theory )(**) d’où il ne sortira pas avant entre deux et six mois, s’il lui est permis d’en sortir. Il s’agit en fait de vérifier si ces liens majeurs seront encore là dans plusieurs mois. Si c’est le cas, ils sont probablement légitimes et le site reviendra dans de bonnes positions. Si ce n’est pas le cas, c’est qu’il s’agit d’une escroquerie pour vendre des liens externes afin de positionner un site bidon. Ce site risque fort de disparaître des résultats du moteur.

En résumé, il est certainement possible et souhaitable de vous assurer que votre site réponde aux exigences et soit optimisé selon les règles des moteurs de recherche. Cependant, ce travail en est un d’analyse, de réflexion et de mise en place minutieuse et continue. Ne faites pas confiance à des gens qui vous vendent des promesses telles que : « Laissez-nous enregistrer votre site sur plus de 1500 moteurs de recherche à travers la planète. Prix : 149,95 $. » Car s’ils font vraiment ce qu’ils disent, il s’agira d’une requête automatique bannie par Google, qui apportera des résultats à court terme mais qui présente d’importants dangers à long terme.

(*) Google – Informations pour Webmasters

(**)Pour en savoir plus sur ce nouveau phénomène allez voir :
http://actu.abondance.com/2004-39/dereferencement.html

http://www.highrankings.com/issue114.htm#forum

http://www.kenkai.com/google-sandbox-theory-effect-filter.htm

http://www.oyster-web.co.uk/art-seo1.html

http://actu.abondance.com/2004-52/google-spamdexing.html

Comment doubler son chiffre d’affaires en moins d’un an grâce au web?

C’est la très inspirante histoire d’un jeune entrepreneur (client) Sébastien Choquette et de ses entreprises de béton, Choquetteetfils.com et Blocsdebeton.com. Les résultats qu’il a obtenus sont très certainement spectaculaires. Ils sont cependant la résultante de deux facteurs. Un environnement compétitif numérique très favorable et un travail d’analyse et de mise en place d’une stratégie de contenus méthodique et soutenu. Sébastien a très rapidement compris qu’il était important d’identifier ce que ses clients cherchaient sur le web. Il a donc commandé une analyse de l’environnement numérique dans lequel il évoluait et une analyse des mots-clés utilisés par ses clients. , Il fallait par la suite construire un site web qui répondrait spécifiquement à ces besoins exprimés par les recherches sur les moteurs.

Il a mis de nombreux efforts à monter ces sites, s’est servi de l’analyse de mots-clés pour stimuler une campagne Addwords performante pour l’attraction client à court terme, afin de pouvoir compter sur le référencement naturel, une fois que le site deviendrait performant. Il a aussi investi les médias sociaux pour commencer à parler des gens qui travaillent dans l’entreprise, des réalités de la construction routière et de son industrie et a mis plus « d’humanité » dans ses présences sociales, plutôt que strictement faire du narcissisme corporatif. Il a ainsi augmenté sensiblement son taux d’engagement et été à même de rediriger les internautes vers son site web.

Voici ce qu’il avait à dire :

Comment propulser son chiffre d’affaires en choisissant la bonne personne?

En 2021, j’ai voulu comme beaucoup de gens revoir ma stratégie de Marketing afin d’élever mon entreprise à un prochain niveau. Croyez-moi, trouver la bonne personne n’a pas été simple. Des experts en marketing web il y en a énormément et tous se vante haut et fort d’être les meilleurs. Le sont-ils tous vraiment? Moi sincèrement je crois que non. Certains me parlaient que le plus important était de faire le plus beau site web visuellement parlant, de faire de belles photos avec des photographes professionnels, etc. Il est certain que ça ne peut pas nuire, mais ce n’est pas la clef du succès. J’ai eu la chance de rencontrer Michelle Blanc d’Analyweb. Elle a su me faire voir les choses différemment. Elle m’a fait comprendre qu’à la base, un site web c’est comme une autoroute et ce qu’on veut y faire, c’est de générer du trafic. Ce trafic doit suivre un entonnoir, exactement comme ce que les cônes orange font dans la ville de Montréal. Nous voulons créer un bouchon de circulation pour permettre à notre site web d’accueillir des gens qui auront le temps de bien lire les panneaux publicitaires aux abords de la route (ceci est de toute évidence une métaphore). Elle m’a fait comprendre que sur le web, les mots sont plus importants que les images. Tout simplement parce que sur Google, ce que vous recherchez, ce sont des mots. Ça ne vous empêche pas d’avoir de belles images. Mais ce seront les mots qui vous y amèneront. Si vous comprenez ça, vous comprenez tout. Michelle a su, en bon québécois, me donner un bon coup de pied au cul et me motiver à écrire. Il n’y a pas de magie. C’est énormément de travail et de textes rédigés par moi-même, afin d’avoir un bon contenu textuel sur mon site Web www.choquetteetfils.com. Après tout, qui connaît mieux mon entreprise que moi-même? Je vois également les réseaux sociaux différemment. Nous devons y avoir une présence très forte. La nouvelle génération carbure avec Facebook, Instagram, Twitter, LinkedIn, etc.

J’apprends avec Michelle Blanc comment écrire avec une plume de type marketing de contenu. Depuis 12 mois déjà que je travaille avec elle et je n’ai que des résultats positifs. Mon chiffre d’affaires a doublé, j’ai 90 nouveaux clients qui s’ajoutent à mes 315 actuels et l’achalandage sur mes sites ne cesse de s’accentuer (je dois par contre observer que ces résultats exceptionnels sont aussi tributaires de l’environnement du marché numérique très propice, dans lequel j’évolue. Comme me l’a souligné madame Blanc). Je réalise que plus on y met du jus de bras, plus les résultats sont exponentiels.

Je conseille fortement Michelle Blanc pour vos divers projets de marketing numérique. Elle saura bien vous conseiller et vous aidez à croitre de façon rapide. Mais vous devrez y mettre les efforts guidés par cette « réelle » experte.
Vous devez voir ses services comme un investissement, rien de moins.

MERCI Michelle de ton aide précieuse et du plaisir que j’ai à apprendre de toi, à mettre en pratique tes enseignements et à récolter les bénéfices tangibles de mes efforts.

Niche Scribes, ou comment pérenniser vos dépenses publicitaires

Depuis deux ans, avec une soixantaine de rédacteurs indépendants, NicheScribes rédige des billets de blogues pour les entreprises, avec des contrats annuels. Voici l’offre de service de marketing de contenu de NicheScribes. Un service clé en main permettant de pérenniser vos investissements publicitaires.


Pitch NicheScribes
1. Par Michelle Blanc M.Sc. David Martin OFFRE DE SERVICE MARKETING DE CONTENU
2. SOMMAIRE Les statistiques Contextes d’utilisation ROI Risques SEO vs SEM Problématique des ressources Notre méthode Notre offre
3. Source : http://www.emarketer.com/Article.aspx?R=1008816&ecid=a6506033675d47f881651943c21c5ed4
4. DURÉE DE VIE D’UN CONTENU Source : https://socialmediaonlineclasses.com/21-ways-to-extend-the-life-of-your-content-infographic
5. CONTEXTE D’UTILISATION EN ENTREPRISE (EXTERNE) Les blogues externes sont principalement utilisés pour RP/marketing (61%) Et pour partager la vision des dirigeants (61%). Plus de 40% ont rapporté avoir un blogue du CEO et 35% utilisent les blogues pour les communications régulières avec les clients et partenaires Source : Blogging for enterprise, a GuideWire Group market cycle survey, oct. 2005
6. BÉNÉFICES DES BLOGUES EXTERNES Améliore la reconnaissance de la marque (78%) et Les communications externes (78%), Un véhicule pour recueillir les commentaires clients (66%). Quelques répondants s’attendent à générer des revenus (20%), Mais plusieurs s’attendent à améliorer leur référencement (58%). Source : Blogging for enterprise, a GuideWire Group market cycle survey, oct. 2005
7. ROI DU BLOGUE Source : https://www.michelleblanc.com/2007/01/25/calcul-roi-blogues-affaires/ et http://www.forrester.com/Research/Document/Excerpt/0,7211,41064,00.html
8. Source : hhttps://contentmarketinginstitute.com/2016/11/content-marketing-rising-stock/
9. Source: https://www.michelleblanc.com/2012/04/24/gerer-commentaires-negatifs-facebook/
10. AVANTAGES SEO Pérennité de l’investissement SEM Résultats à court terme
11. DÉSAVANTAGES SEO Résultats perceptibles à moyen terme Rédiger du contenu de qualité prend du temps Difficile de rédiger du contenu intéressant et en même temps performant pour le web Difficile d’éviter l’appropriation de ressources à l’interne SEM Enchères, contrôle des coûts difficile sur de plus en plus de mots Plus un secteur ou mot-clé est compétitif, plus il est dispendieux pour avoir un impact de conversion décroissant Comme dans la publicité traditionnelle, dès qu’on cesse d’investir, on disparait
12. PÉRENNITÉ DE L’INVESTISSEMENT Le marketing de contenu est très avantageux parce qu’il offre contrairement au SEM une pérennité de l’investissement. En effet, comme le contenu reste éternellement disponible sur le web, tout nouveau contenu ajouté s’additionne au contenu précédent, ce qui contribue à multiplier sa valeur et les résultats en autant que vous vous soyez doté d’une stratégie solide et que vous soyez réaliste sur les résultats et le temps nécessaire pour atteindre des résultats probants. Le marketing de contenu valorise l’attraction client, plutôt que la réclame.
13. PROBLÉMATIQUE DE L’APPROPRIATION DES RESSOURCES À L’INTERNE Le problème pour les entreprises qui réalisent l’avantage du marketing de contenu est le manque de temps. En effet, produire du contenu prend du temps. Et souvent engager un employé pour rédiger du contenu semble la solution idéale. Notre expérience nous démontre que dans la majorité des cas au bout de quelques mois à cause de l’accaparement des ressources, votre nouvel employé est bien plus sollicité par l’entreprise pour d’autres tâches connexes que pour la rédaction. L’investissement dans une ressource qui devait à elle seule générer deux à quatre billets de blogue de qualité par semaine n’a de temps que pour en rédiger 3-4 par mois et de moindre qualité. De plus, les employés qui ont les connaissances et qui pourraient rédiger des articles pertinents, ont rarement le temps, l’intérêt ou l’expérience de rédaction pour faire ce travail
14. NOTRE MÉTHODE
15. VOUS RESTEZ EN CONTRÔLE Vous avez décidé d’externaliser la production de votre marketing de contenu. Mais soyez assuré que vous resterez aux commandes à toutes les étapes du processus et ce pour toute la durée du contrat. Le processus que nous utilisons vous permet de rester impliqué, de la planification jusqu’au contrôle final en y consacrant un minimum de temps. Vous aurez un éditeur qui sera dédié à votre entreprise et qui coordonnera avec vous et vos employés toutes les étapes, communications, planification des rencontres ou autres sujets d’intérêt. Ce point de contact unique est important pour nous. Il évite à nos client de perdre du temps ou des attentes inutiles. Voici donc en détail les étapes du processus de production de la planification jusqu’à la mise en ligne des billets :
16. DÉTERMINATION DES OBJECTIFS DU CLIENT POUR LE BLOGUE (MARKETING ET/OU RELATIONS PUBLIQUES) Nous prenons avec vous le temps de bien cerner vos objectifs de communication avec vos clients actuels, les clients potentiels, le public en général et dans certains cas les médias. Nous pouvons aussi vous conseiller pour mieux identifier vos objectifs primaires et secondaires.
17. ANALYSE DES MOTS CLÉS ET DES SUJETS À PUBLIER POUR LA DURÉE DU CONTRAT C’est l’analyse des mots clés qui nous aidera à élaborer une stratégie éditoriale et qui permettra de valoriser certains des sujets à aborder tout au long de l’année.
18. DÉVELOPPEMENT DE LA LIGNE ÉDITORIALE À ÊTRE APPROUVÉE PAR LE CLIENT La ligne éditoriale permettra de déterminer les types de contenu, le ton et les valeurs que nous utiliserons au travers les différents contenus que nous rédigerons.
19. PRÉPARATION POUR ADOPTION PAR LE CLIENT D’UN CALENDRIER DE PRODUCTION DES ARTICLES DE BLOGUE La préparation du calendrier de production est une étape importante. En effet, c’est là que nous nous assurons que les contenus répondent aux moments importants de votre organisation et la publication des articles suit une logique que respecte vos objectifs communicationnels, la hiérarchie de l’importance des mots clés qui a déjà été déterminée et permet d’atteindre les objectifs.
20. RECHERCHE DE CONTENU DANS L’INTRANET DU CLIENT Votre intranet et le contenu de vos serveurs sont remplis d’informations pertinentes pour vos clients, vos partenaires, vos clients potentiels et le public en général. Malheureusement, ce n’est accessible qu’à l’interne. Nos recherchistes vont parcourir votre intranet et les différentes informations corporatives, à la recherche de contenu à être utilisé comme base de travail pour nos rédacteurs. Lorsque c’est possible, nous publierons le billet en reconnaissant la paternité du contenu à l’employé qui a produit ce contenu dans l’intranet. Favoriser l’engagement de vos employés dans ce processus est important pour nous.
21. PRODUCTION DE X BILLETS DE BLOGUES DE 500 MOTS EN MOYENNE (LA LONGUEUR DES BILLETS POURRA VARIER DE 250 À 2000 MOTS POUR UNE MOYENNE SUR LA TOTALITÉ DU PRÉSENT CONTRAT DE 500 MOTS PAR BILLET) Nos rédacteurs web vont rédiger des articles pertinents qui intéresserons vos lecteurs cibles qui auront été identifiés lors de l’étape de détermination des objectifs. Nous nous assurerons que vos objectifs, les mots clés identifiés, la ligne éditoriale et le calendrier de production seront respectés par nos rédacteurs web. De plus, nous préférons utiliser plusieurs rédacteurs différents pour chacun de nos clients pour s’assurer d’une diversité de ton et de style d’écriture. Cette diversité est importante pour maintenir l’intérêt des lecteurs d’un article à l’autre. Elle favorise la fidélisation de ceux-ci.
22. INTERVIEW POUR CERTAINS CONTENUS D’EMPLOYÉS, FOURNISSEURS, PARTENAIRES ET/OU CLIENTS PAR NOS RECHERCHISTES POUR LA RÉDACTION D’ARTICLES DE BLOGUES. LA SIGNATURE DU BLOGUE SERA CELLE DE LA PERSONNE INTERVIEWÉE. Comme votre intranet, vos employés, vos fournisseurs et souvent vos clients sont une excellente source d’informations pertinentes à être publiée. Nos rédacteurs-recherchistes interview ceux-ci par un simple appel téléphonique déjà planifié. Ensuite, ils utilisent cette interview, les mots clés et la ligne éditoriale pour rédiger un article. Cet article est ensuite envoyé à la personne interviewée pour approbation. Cette approbation est importante puisque l’article sera signé par la personne interviewée. Cette stratégie favorise le repartage des articles sur les réseaux sociaux par la personne interviewée et son propre réseau de contacts. L’objectif est ici d’élargir votre auditoire et de personnaliser et d’humaniser votre organisation.
23. VALIDATION DU CONTENU PAR LE CLIENT C’est la dernière étape avant la mise en ligne. L’éditeur vous contactera dès les premières semaines pour parcourir avec vous les articles ainsi proposés et identifier avec vous les sujets utilisés, mots clés, ligne éditoriale, pertinence du propos, choix des photos et/ou tout autres sujets. Il s’assurera de faire effectuer des modifications si nécessaire et de répondre à toutes vos questions et prendra note de vos commentaires pour la production des futurs billets.
24. MISE EN LIGNE DU CONTENU Lorsque la version finale a été approuvée par le client. Le billet est mis en ligne par celui-ci ou par nous, selon l’entente
25. RENCONTRES DE SUIVI AVEC LE CLIENT Une rencontre de suivi téléphonique ou réunion selon le cas sera planifiée après le premier mois du contrat puis aux trois mois pour s’assurer de la satisfaction du client, discuter avec lui de la progression du projet et s’il y a lieu, adapter la stratégie pour maximiser le retour sur investissement. C’est aussi lors de ces rencontres que nous pourrons adapter la stratégie à de nouveaux services ou produits offerts par l’entreprise pendant la durée du contrat.
26. UN CHOIX GAGNANT Contrôle tout au long du processus Des objectifs clairs et une ligne éditoriale respectés à la lettre Le respect du budget et des délais de production Toute une équipe de professionnels avec un point de contact unique qui communique avec vous régulièrement et est disponible pour répondre à vos questions Investissez dans votre propre média et laissez-nous raconter les histoires qui vont captiver votre auditoire et augmenter votre notoriété. Un investissement durable et rentable.
27. NOTRE OFFRE
28. DES OFFRES TARIFAIRES ADAPTÉES À VOTRE ENTREPRISEGrille tarifaire PLAN 1 PLAN 2 PLAN 3 PLAN 4 SERVICES : √ √ √ √ Détermination des objectifs Avec client Avec client Avec client Avec client Analyse des mots clés et des sujets à publier Inclus Inclus Inclus Inclus Développement de la ligne éditoriale à être approuvée par le client Inclus Inclus Inclus Inclus Préparation pour adoption par le client d’un calendrier de production des articles de blogue Inclus Inclus Inclus Inclus Recherche de contenu dans l’intranet du client √ √ √ √ Interview pour certains contenus 5 12 20 35 Production d’articles de blogues de 500 mots en moyenne 50 120 194 300 Nombre de mots 25 000 60 000 97 000 150 000 Nombre de photos inclus 15 40 75 150 Validation du contenu par le client Inclus Inclus Inclus Inclus Mise en page des billets Inclus Inclus Inclus Inclus Mise en ligne du contenu Exclus Exclus Exclus Exclus Prix 30 000$ 60 000$ 90 000$ 120 000$